Stramonium, la solution homéopathique contre la fièvre

Stramonium

La souche homéopathique de ce médicament s’obtient à partir des sommités aériennes (fleurs et fruits) du Datura stramonium, ou pomme épineuse dans son appellation francophone. Il s’agit d’une plante de la famille botanique des Solanaceae. Elle est largement répandue dans les champs cultivés du continent européen.

D’un point de vue botanique, la pomme épineuse est facile à reconnaître grâce à ses fruits identiques aux marrons d’Inde. De forme ovoïde et ayant la taille d’une noix, ceux-ci présentent une écorce couverte d’épines, d’où son nom.

En termes d’usage, cette plante se destine à plusieurs applications dans le milieu du jardinage, des rituels religieux et magiques ainsi qu’en médecine douce. Néanmoins, pour cette dernière catégorie, il convient de se montrer prudent, car la pomme épineuse est célèbre grâce à sa toxicité. En effet, à forte dose ou simplement en consommant du miel de stramoine, les symptômes suivants ont été observés :

  • Diminution de la sécrétion des glandes salivaires, ce qui conduit à une sècheresse de la bouche
  • Troubles de la vue
  • Accélération du rythme cardiaque
  • Paralysie musculaire
  • Hallucinations

Dans certains cas, il n’est pas rare que cet empoisonnement conduit à la mort.

Pour finir, les substances actives responsables de cette toxicité sont la scopolamine, l’hyoscyamine et l’atropine.

À quels problèmes de santé ce remède peut-il répondre ?

Tout d’abord, à l’instar de la souche homéopathique Belladonna, Stramonium excelle dans le traitement de la fièvre. La seule différence est que ce dernier est beaucoup plus indiqué en cas de symptômes violents et intenses, ce qui n’est pas le cas du Belladonna. Ainsi, de par son action, Stramonium atténue les signes suivants :

  • Sensation de chaleur intense au niveau de tout le corps
  • Rougeurs sur le visage
  • Transpiration abondante et excessive
  • Maux de tête et céphalées
  • Gorge sèche

Ce remède homéopathique est également utile pour traiter les cas d’insolation.

Ensuite, ce médicament s’avère efficace dans le traitement des troubles de comportement. Ses principales indications sont les crises d’hallucination, la tendance à la violence, un état de fureur, les convulsions et les délires. En cas d’insomnies ou de troubles de sommeil, il sert à apaiser les terreurs nocturnes.

Enfin, au niveau la sphère ORL, Stramonium soigne les toux spasmodiques et les spasmes au niveau du larynx. Ces signes s’accompagnent généralement d’une difficulté respiratoire, voire d’une suffocation. Les modalités d’aggravation sont la lumière vive, les objets brillants et l’obscurité. Quant aux modalités d’amélioration, ce sont la chaleur ambiante et la lumière diffuse.

Comment le doser ?

En cas de fièvre, prendre 5 granules en 15 CH toutes les heures. Il est conseillé d’espacer les prises dès l’amélioration des symptômes.

En cas de terreurs nocturnes chez les enfants d’environ 2 ans, prendre pendant 1 mois 5 granules en 9 CH au coucher et aussi en cas de réveil au milieu de la nuit.

Enfin, afin de soigner les affections ORL, prendre 5 granules en 9 CH lors de chaque épisode de troubles.