Pas le moral? Savoir reconnaître les 11 signes d’une dépression cachée

Les symptômes typiques de la dépression: la tristesse ou le désespoir, sont faciles à reconnaître mais certains symptômes sont moins évidents.

On peut essayer de cacher les signes de la dépression aux autres ou ne pas se rendre compte que l’on en souffre. Bien que les symptômes typiques de la dépression, comme la tristesse ou le désespoir, soient faciles à reconnaître, certains symptômes peuvent être moins évidents. Dans cet article, nous abordons certains des signes cachés possibles de la dépression. Toutefois, il est important de noter que certains de ces signes peuvent également indiquer d’autres problèmes médicaux.

1 Changements d’appétit et de poids

Manger trop ou trop peu peut suggérer la présence d’une dépression. Certaines personnes se tournent vers la nourriture pour se réconforter, tandis que d’autres perdent l’appétit ou mangent moins en raison de leur mauvaise humeur. Ces changements dans la consommation alimentaire peuvent amener une personne à commencer à prendre ou à perdre du poids. Les changements de poids spectaculaires peuvent également exacerber la dépression, car ils peuvent affecter l’estime de soi d’une personne. Des facteurs physiologiques peuvent également entrer en jeu. Par exemple, il existe un lien entre le fait de porter un excès de graisse et l’augmentation de l’inflammation dans le corps. Ce phénomène peut à son tour jouer un rôle dans le développement ou la sévérité accrue des symptômes dépressifs.

2 Changements dans les habitudes de sommeil

Il existe un lien étroit entre l’humeur et le sommeil. Un manque de sommeil peut contribuer à la dépression, et la dépression peut rendre le sommeil plus difficile. Le manque chronique de sommeil peut conduire à la dépression. Cela pourrait être dû à des changements neurochimiques dans le cerveau. Le fait de trop dormir peut également être un signe qu’une personne peut souffrir de dépression.

3 Consommation d’alcool ou de drogues

Certaines personnes atteintes de troubles de l’humeur peuvent consommer de l’alcool ou des drogues pour faire face à leurs sentiments de tristesse, de solitude ou de désespoir. Environ 1 personne sur 5 souffrant d’anxiété ou d’un trouble de l’humeur tel que la dépression présente également un trouble lié à la consommation d’alcool ou de drogues. Inversement, le même nombre de personnes souffrant d’un trouble lié à l’alcool ou à la consommation de substances psychoactives ont également un trouble de l’humeur.

4 Fatigue

La sensation de fatigue excessive est un symptôme très courant de la dépression. Certaines recherches suggèrent que plus de 90 % des personnes souffrant de dépression ressentent de la fatigue.
Bien que tout le monde se sente fatigué de temps en temps, les personnes qui présentent une fatigue importante ou persistante, surtout si elle s’accompagne d’autres symptômes, peuvent souffrir d’une dépression cachée.

5 Un bonheur forcé

On parle parfois de dépression cachée comme d’une « dépression souriante ». Cela s’explique par le fait que les personnes qui cachent leurs symptômes peuvent afficher un visage heureux lorsqu’elles sont en compagnie d’autres personnes. Cependant, il peut être difficile de maintenir ce bonheur forcé, de sorte que le masque peut tomber et la personne peut montrer des signes de tristesse, de désespoir ou de solitude.

6 Moins optimiste que les autres

Des études suggèrent que les personnes souffrant de dépression peuvent avoir des tendances plus pessimistes. Il existe une théorie selon laquelle les personnes dépressives peuvent présenter un trait appelé « réalisme dépressif », ce qui signifie qu’elles peuvent être « plus précises » dans leur vision des événements et du contrôle qu’elles ont sur ces événements que les personnes non dépressives.
Les personnes dépressives peuvent également être plus pessimistes. Des études suggèrent que les personnes souffrant de troubles dépressifs majeurs ont souvent une vision plus négative de l’avenir.
Le fait d’être plus réaliste ou pessimiste que les autres peut être un signe de dépression, surtout si la personne présente d’autres symptômes possibles de dépression.

7 Perte de concentration

Lorsqu’une personne s’éloigne au cours d’une conversation ou perd le fil de ses pensées, cela peut indiquer des problèmes de mémoire et de concentration, ce qui est un symptôme courant de la dépression. Ces difficultés de concentration et de focalisation peuvent aggraver l’impact social de la dépression en rendant la vie professionnelle et les relations personnelles plus difficiles.

8 Désintérêt pour les passe-temps

Une perte d’intérêt ou de plaisir pour les passe-temps et les activités est l’un des symptômes révélateurs de la dépression. Le désintérêt pour les activités qu’une personne avait l’habitude d’apprécier peut être l’un des premiers signes que les autres personnes remarquent lorsque leur proche souffre de dépression.

9 Douleurs physiques et troubles de la santé

La dépression est un problème de santé mentale, mais elle peut aussi avoir des conséquences physiques. Outre les changements de poids et la fatigue, voici d’autres symptômes physiques d’une dépression cachée à surveiller :

– le mal de dos
– douleurs chroniques
– problèmes digestifs
– maux de tête

Les recherches indiquent également que les personnes souffrant de dépression majeure sont plus susceptibles que les autres d’être atteintes de:
– l’arthrite
– maladies auto-immunes
– cancer
– maladie cardiaque
– diabète de type 2

10 Colère ou irritabilité

De nombreuses personnes n’associent pas la colère et l’irritabilité à la dépression, mais ces changements d’humeur ne sont pas inhabituels chez les personnes atteintes de cette maladie.
Au lieu d’avoir l’air triste, certaines personnes souffrant d’une dépression cachée peuvent faire preuve d’irritabilité et de colère manifeste ou refoulée.

11 Une faible libido

Les changements de libido sont un indicateur clé pour diagnostiquer les épisodes de dépression majeure. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles la libido d’une personne peut diminuer lorsqu’elle souffre de dépression, notamment:

– une perte d’intérêt pour les activités agréables comme le sexe
– fatigue et faible niveau d’énergie
– une faible estime de soi

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -