Les meilleurs types d’exercices pour faciliter la digestion

L'exercice régulier peut faciliter la circulation des aliments dans le système digestif, réduire l'inflammation et améliorer l'état de santé général.

L’exercice régulier peut faciliter la circulation des aliments dans le système digestif, réduire l’inflammation et améliorer l’état de santé général. Mais il peut être difficile de trouver la bonne activité pour faciliter la digestion, surtout si vous souffrez d’un trouble gastro-intestinal (GI). Voici cinq types d’exercices doux qui peuvent faciliter la digestion et vous aider à vous sentir mieux.

1. Le yoga

Pour beaucoup de gens, le yoga est une pratique spirituelle. Aussi, les poses, la respiration et la méditation contribuent toutes à améliorer votre bien-être physique et mental. Dans une étude de 2016 portant sur des personnes atteintes de la maladie de Crohn inactive ou légère, les chercheurs ont constaté qu’un exercice modéré avec du yoga améliorait la qualité de vie et le niveau de stress, sans effets indésirables.

La plupart des poses de yoga sont généralement sans danger. Mais si vous ne savez pas comment les réaliser correctement, vous pouvez vous blesser. Vous pouvez commencer par apprendre quelques poses chaque jour. Si vous ne savez pas par où commencer, il existe de nombreuses applications et vidéos adaptées aux débutants comme aux avancés. Si vous préférez les activités de groupe, inscrivez-vous à un cours. Cela vous permettra également de vous assurer que vous exécutez les poses correctement. Les cours durent de 60 à 90 minutes et ont lieu plusieurs fois par semaine.

2. Le tai chi

Le tai chi est une pratique ancienne qui implique une série de mouvements lents et une respiration profonde. Il s’agit d’une méthode d’étirement et d’exercice à faible impact. Bien que d’autres études soient encore nécessaires, les recherches suggèrent que le tai chi peut améliorer la qualité de vie des personnes en bonne santé et de celles atteintes de maladies chroniques. Pour profiter pleinement des bienfaits du tai-chi, il faut le pratiquer correctement. Vous pouvez apprendre à partir d’une vidéo, mais il est peut-être plus amusant de participer à un cours dirigé par un instructeur expérimenté. Pour en savoir plus :

3. La respiration profonde

La respiration profonde est un élément essentiel du yoga et du tai-chi, mais elle peut aussi être pratiquée seule. Le stress peut avoir un impact sur votre système immunitaire et vous rendre plus vulnérable aux problèmes de santé. Une respiration lente et profonde remplit vos poumons d’oxygène et peut aider à soulager le stress.

Cet exercice de respiration simple est un bon point de départ :

Trouvez un endroit calme et confortable pour vous asseoir ou vous allonger.
Inspirez longuement et profondément par le nez. Concentrez-vous sur la sensation de votre poitrine et de votre abdomen qui se dilatent à mesure que vos poumons se remplissent d’air.
Expirez lentement par la bouche ou le nez. Faites cela pendant 10 à 20 minutes chaque jour.

4. Marche

En ce qui concerne les maladies inflammatoires de l’intestin (MII), l’exercice modéré peut atténuer certains symptômes des MII. Il est également recommandé pour améliorer les complications et la qualité de vie globale. Un exercice intense peut exacerber une réponse inflammatoire, ce qui fait de la marche un bon choix.

Si vous n’avez pas fait d’exercice depuis longtemps, vous pouvez commencer par faire un petit tour de pâté de maisons une fois par jour et progresser ensuite. Voici quelques conseils pour tirer le meilleur parti de votre marche :

Faites attention à votre posture. Gardez votre dos droit, mais pas raide.
Laissez vos bras se balancer librement.
Marchez du talon à l’orteil.
Choisissez des chaussures avec un bon soutien de la voûte plantaire et des semelles épaisses et flexibles.
Fixez un horaire et planifiez votre itinéraire.
S’il est difficile de rester motivé, invitez quelqu’un à marcher avec vous.
Si la marche en plein air ne vous convient pas, essayez d’utiliser un tapis roulant à la maison ou à la salle de sport.
Si vous manquez un jour, ne vous stressez pas. Recommencez simplement le lendemain.

5. Exercices de base

Nous avons tous intérêt à renforcer nos muscles abdominaux et dorsaux. Les redressements assis, les abdominaux et les planches sont autant d’exemples d’exercices de base. Il est très important d’effectuer ces exercices correctement pour éviter les blessures au dos. Un entraîneur personnel peut vous guider dans la bonne direction.

En résumé

L’exercice est bon pour la santé en général. Mais si vous souffrez d’un trouble gastro-intestinal, d’une blessure ou d’un problème de santé chronique, parlez-en à votre médecin avant de commencer un nouveau programme d’exercices. Il peut vous aider à connaître vos limites et à mieux comprendre les avantages de l’exercice en fonction de votre état. Une fois que vous avez établi un programme d’exercices qui vous convient, ne le lâchez pas. Vous devez vous consacrer pleinement à votre santé et à votre bien-être pour profiter des bienfaits de l’exercice.

 

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -