Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Constipation et mal de dos: Un lien plus étroit qu’on ne le pense

La constipation et les douleurs dorsales sont deux problèmes de santé étroitement liés, qui peuvent avoir des origines communes et s'influencer mutuellement.

La constipation est un problème de santé courant qui peut avoir des répercussions inattendues sur notre bien-être global. Bien que souvent considérée comme une simple nuisance digestive, cette condition peut en réalité être liée à des douleurs dorsales, révélant ainsi un lien surprenant entre ces deux symptômes. Explorons ensemble cette connexion fascinante et découvrons comment mieux la comprendre et la prendre en charge.

Comprendre la constipation et ses causes

La constipation se caractérise par des selles dures, difficiles à évacuer et peu fréquentes, généralement moins de trois par semaine. Ce problème de transit intestinal peut avoir de multiples origines, allant de facteurs physiologiques comme la grossesse ou certaines maladies, à des causes plus ponctuelles comme le manque d’hydratation ou de fibres alimentaires. Quelles que soient ses causes, la constipation peut avoir un impact significatif sur le confort et la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Les principaux facteurs de risque de la constipation

L’âge : la constipation devient plus fréquente avec l’avancée en âge
La grossesse : les changements hormonaux et la pression exercée sur l’intestin favorisent la constipation
Certains médicaments : comme les antidouleurs, les antidépresseurs ou les antiacides
Problèmes de santé : diabète, hypothyroïdie, maladie de Parkinson, sclérose en plaques, etc.
Manque d’activité physique
Régime alimentaire pauvre en fibres
Déshydratation

Le lien étroit entre constipation et mal de dos

Bien que ces deux problèmes de santé puissent sembler éloignés, ils entretiennent en réalité des liens étroits et complexes. La constipation peut en effet être à l’origine de douleurs dorsales, tout comme le mal de dos peut parfois engendrer des problèmes de transit intestinal.

Comment la constipation peut-elle causer des douleurs dorsales ?

Lorsque les selles s’accumulent dans le côlon, elles peuvent exercer une pression sur les nerfs et les muscles de la région lombaire, entraînant ainsi des douleurs au niveau du bas du dos. Cette pression peut également provoquer un gonflement du côlon, comprimant davantage les structures nerveuses et musculaires environnantes.
Dans les cas les plus graves, une impaction fécale, où un amas de selles durcies se bloque dans le rectum, peut également être à l’origine de douleurs lombaires intenses.

Comment le mal de dos peut-il engendrer de la constipation ?

Inversement, le mal de dos peut aussi être un facteur déclenchant de la constipation. Lorsque les mouvements sont douloureux, les personnes atteintes peuvent être tentées d’éviter d’aller aux toilettes, ce qui conduit à une accumulation de selles et donc à de la constipation. De plus, certains traitements contre les douleurs dorsales, comme les antidouleurs opioïdes, peuvent avoir un effet secondaire de constipation.

Conditions médicales associées à la constipation et au mal de dos

Plusieurs pathologies peuvent se manifester à la fois par des problèmes de transit intestinal et des douleurs dorsales. Voici quelques-unes des plus fréquentes :

La grossesse
Les changements hormonaux et la pression exercée par l’utérus en expansion favorisent à la fois la constipation et les maux de dos chez les femmes enceintes.

Les maladies neurologiques
Des affections comme la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson peuvent endommager les nerfs qui contrôlent les fonctions intestinales, entraînant ainsi de la constipation. Elles peuvent également être à l’origine de douleurs dorsales.

Le syndrome du côlon irritable (SCI)
Cette pathologie digestive chronique se caractérise par des alternances de constipation et de diarrhée, accompagnées de douleurs abdominales pouvant irradier dans le dos.

L’endométriose
Cette maladie gynécologique se manifeste par la présence anormale de tissus utérins à l’extérieur de l’utérus, provoquant des douleurs pelviennes et lombaires, ainsi que des problèmes intestinaux comme la constipation.

Le cancer
Bien que plus rares, certains cancers, notamment colorectaux ou de la colonne vertébrale, peuvent causer à la fois des troubles du transit et des douleurs dorsales.

Gérer la constipation pour soulager les maux de dos

Lorsque la constipation est à l’origine des douleurs lombaires, le fait de s’attaquer directement au problème de transit intestinal peut s’avérer efficace pour soulager les maux de dos. Voici quelques pistes à explorer :

Adopter une alimentation riche en fibres
Les fibres alimentaires favorisent un transit intestinal régulier et facilitent l’évacuation des selles. On peut les trouver dans les fruits, les légumes, les légumineuses, les céréales complètes et les graines.

Boire suffisamment d’eau
L’hydratation joue un rôle essentiel pour maintenir une bonne consistance des selles et faciliter leur passage. Il est recommandé de boire au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour.

Pratiquer une activité physique régulière
L’exercice stimule les mouvements intestinaux et aide à prévenir et à soulager la constipation, ce qui peut en retour améliorer les douleurs dorsales.

Adopter une routine intestinale
Se créer des habitudes régulières pour aller aux toilettes, par exemple après les repas, peut aider à établir un rythme intestinal sain.

Utiliser des laxatifs ou des suppositoires avec prudence
Sous supervision médicale, ces produits peuvent être efficaces pour traiter temporairement la constipation, mais leur utilisation à long terme n’est pas recommandée.

Envisager d’autres traitements en cas de constipation chronique
Dans les cas plus rebelles, des interventions plus poussées comme des lavements ou même une chirurgie peuvent être nécessaires.

Quand consulter un professionnel de santé ?

Si les méthodes d’auto-prise en charge ne permettent pas de soulager rapidement la constipation et les douleurs dorsales, il est important de consulter un médecin. Voici quelques signes qui doivent vous alerter :
Présence de sang dans les selles
Douleurs abdominales persistantes
Fièvre
Incapacité à évacuer les gaz
Vomissements
Perte de poids involontaire
Douleurs lombaires intenses, surtout après un traumatisme
Troubles de la vessie ou des intestins
Engourdissements ou faiblesses dans les jambes
Dans ces cas, un examen médical approfondi sera nécessaire pour identifier la cause sous-jacente et mettre en place le traitement le plus adapté.

Une prise en charge globale est essentielle

La constipation et les douleurs dorsales sont deux problèmes de santé étroitement liés, qui peuvent avoir des origines communes et s’influencer mutuellement. Une approche holistique, combinant des changements de mode de vie et un suivi médical si nécessaire, est primordiale pour soulager ces symptômes et améliorer la qualité de vie des personnes touchées. En restant à l’écoute de son corps et en consultant en cas de persistance des troubles, il est possible de briser ce cercle vicieux et de retrouver un bien-être durable.

5/5 - (6 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi