Techniques physique

Les informations nécessaires concernant la posturologie

Qu’est-ce que la posturologie ou l’étude de la posture ? Il s’agit d’une discipline thérapeutique (non conventionnelle) du système postural : un acte moteur inconscient et automatique. C’est une méthode qui vise à soigner certains troubles et à réduire les douleurs quotidiennement ressenties. Elle étudie la position de l’humain dans l’espace (sa stabilité, son équilibre, sa stature et son aplomb). L’étude se concentre sur les mécanismes de gestion de l’équilibre et ses éventuels dysfonctionnements. L’objectif consiste à ré-ajuster la posture via les informations transmises au cerveau par les capteurs sensoriels du corps. L’œil, la colonne vertébrale, les pieds et l’oreille interne comptent parmi les principaux capteurs. De cette façon, la marche et la station debout se font dans les meilleures conditions possibles. En fait, cette formule favorise l’équilibre des chaînes musculaires et articulaires posturales.

Principe de fondement et histoire

Vulgarisée au cours des années 2000, la posturographie ou la posturologie permet l’équilibre postural. Le 02 juin 2016, Nicolas MEYER a publié un livre qui parle les principes de fonctionnement de cette méthode. Une technique de soin très récente, certes, mais l’étude de la posture humaine existe déjà durant l’Antiquité. En effet, plusieurs grands spécialistes comme Newton, Aristote et Charles BELL ont étudié la posture de l’homme.

En 1890, c’est le médecin allemand Karl VON VIERORDT qui a ouvert la première école de posturographie. Grâce à Henri Otis Kendall, ce principe n’arrêtait pas de se développer surtout vers les années 1950. C’est surtout les ouvrages publiés en 1990 qui contribuent à faire connaître la posturologie partout dans le monde. Par ailleurs, c’est dans le monde francophone (notamment en France) que sa célébrité s’amplifie.

La posturologie : une nouvelle pratique thérapeutique à découvrir

La posturologie solutionne en particulier les problèmes et les douleurs du dos. Elle peut intervenir dans certains cas : scolioses ou sciatiques, vertiges, troubles visuels, problèmes de genoux et lombaires. Elle règle les symptômes qui proviennent d’un trouble de l’équilibre postural : maux de tête, douleurs articulaires et fatigue chronique. Ainsi que les tensions dans la mâchoire, la déformation vertébrale, la cervicalgie, le trouble de la vision et le lumbago.

Le podologue dans le soin postural

Sa pratique se fait à l’aide d’outils de mesure spécialisés. Elle prend en compte :

  • la capacité de rester en équilibre sur les pieds,
  • la perception visuelle de l’horizontalité ou la symétrie du corps.

Elle permet l’adoption d’une position érigée et la stabilisation de celle-ci (en statique ou en mouvement). Elle favorise aussi l’élaboration de la connaissance spatiale du soi par rapport à son environnement. Avec ce type de traitement, le podologue réalise en premier lieu une consultation thérapeutique en lien avec les symptomatologies. Cette approche permettra de savoir si les malaises sont vraiment d’origine posturale ou pas. Après, il effectue une minutieuse analyse statique de son patient. Il lui donne ensuite une position très proche de la verticalité absolue.

Articles similaires