Bien êtreMédecine douce

Les bienfaits du bonheur pour la santé. Comment l’augmenter?

« Le bonheur est le sens et le but de l’existence humaine ». Le philosophe grec ancien Aristote a prononcé ces mots il y a plus de 2 000 ans. Ils sonnent toujours vrai aujourd’hui. Le bonheur est un terme général qui décrit l’expérience d’émotions positives, telles que la joie, le contentement et la satisfaction. Des recherches récentes montrent qu’être plus heureux ne fait pas que vous sentir mieux, mais qu’il apporte en fait une foule de bienfaits potentiels pour la santé.

Voici les façons dont le fait d’être heureux peut vous rendre plus sain.

1 Promouvoir un mode de vie sain

Être heureux favorise toute une série d’habitudes de vie qui sont importantes pour la santé en général. Les personnes heureuses ont tendance à avoir une alimentation plus saine, avec des apports plus importants en fruits, légumes et céréales complètes. Une étude portant sur plus de 7 000 adultes a révélé que les personnes qui jouissent d’un bien-être positif avaient 47 % plus de chances de consommer des fruits et légumes frais que leurs homologues moins positifs. Les régimes alimentaires riches en fruits et légumes ont toujours été associés à une série de bienfaits pour la santé. Notamment à une diminution des risques de diabète, d’accidents vasculaires cérébraux et de maladies cardiaques. Dans la même étude portant sur 7 000 adultes, les chercheurs ont constaté que les personnes ayant un bien-être positif avaient 33 % plus de chances d’être physiquement actives, avec 10 heures ou plus d’activité physique par semaine.

2 Le bonheur stimule le système immunitaire

Un système immunitaire sain est important pour la santé générale. Des recherches ont montré qu’être plus heureux peut aider à maintenir un système immunitaire fort.
Cela peut aider à réduire le risque de développer un rhume ou une infection pulmonaire. Une étude portant sur plus de 300 personnes en bonne santé a examiné le risque de contracter un rhume après avoir reçu un virus du rhume commun par voie nasale. Les personnes les moins heureuses étaient presque trois fois plus susceptibles de développer un rhume que leurs homologues plus heureuses.

Les effets du bonheur sur le système immunitaire ne sont pas complètement compris.

Cela peut être dû à l’impact du bonheur sur l’activité de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HPA), qui régule le système immunitaire, les hormones, la digestion et le niveau de stress. De plus, les personnes heureuses sont plus susceptibles de prendre part à des comportements favorables à la santé qui jouent un rôle dans le maintien d’un système immunitaire fort. Il s’agit notamment d’habitudes alimentaires saines et d’une activité physique régulière.

3 Le bonheur aide à combattre le stress

Être heureux peut contribuer à réduire le niveau de stress. Normalement, un excès de stress entraîne une augmentation des niveaux de cortisol, une hormone qui contribue à de nombreux effets néfastes du stress. Notamment les troubles du sommeil, la prise de poids, le diabète de type 2 et l’hypertension artérielle. Un certain nombre d’études démontrent que les niveaux de cortisol ont tendance à être plus bas lorsque les gens sont plus heureux. En fait, une étude portant sur plus de 200 adultes a confié aux participants une série de tâches stressantes en laboratoire et a révélé que les niveaux de cortisol chez les personnes les plus heureuses étaient de 32 % inférieurs à ceux des participants malheureux.

4 Le bonheur protège votre cœur

Le bonheur peut protéger le cœur en réduisant la pression artérielle, un facteur de risque majeur pour les maladies cardiaques. Une étude portant sur plus de 6 500 personnes de plus de 65 ans a révélé qu’un bien-être positif était lié à une réduction de 9 % du risque d’hypertension artérielle. Le bonheur peut également réduire le risque de maladies cardiaques, la plus grande cause de décès dans le monde. Sur 1 500 adultes, une étude à long terme a montré que le bonheur aidait à se protéger contre les maladies cardiaques.

Il semble que le bonheur puisse également contribuer à protéger les personnes qui souffrent déjà de maladies cardiaques. Une revue systématique de 30 études a montré qu’un plus grand bien-être positif chez les adultes souffrant de maladies cardiaques avérées réduisait le risque de décès de 11 %.

Il est important de noter que certains de ces effets peuvent être dus à une augmentation des comportements favorables à la santé cardiaque, tels que l’activité physique, le fait d’éviter de fumer et les habitudes alimentaires saines.

5 Le bonheur peut allonger votre espérance de vie

Être heureux peut vous aider à vivre plus longtemps. Une étude à long terme publiée en 2015 a examiné l’effet du bonheur sur le taux de survie de 32 000 personnes. Le risque de décès sur la période de 30 ans étudiée était de 14 % plus élevé chez les personnes malheureuses que chez leurs homologues plus heureuses. Une vaste revue de 70 études a examiné l’association entre le bien-être positif et la longévité chez les personnes en bonne santé et celles souffrant d’un problème de santé préexistant, comme une maladie cardiaque ou rénale. Il a été constaté qu’un bien-être positif plus élevé avait un effet favorable sur la survie, réduisant le risque de décès de 18 % chez les personnes en bonne santé et de 2 % chez celles souffrant d’une maladie préexistante.

La manière dont le bonheur peut conduire à une plus grande espérance de vie n’est pas bien comprise. Elle peut s’expliquer en partie par une augmentation des comportements bénéfiques qui prolongent la survie. On pense à ne pas fumer, de pratiquer une activité physique, de respecter les médicaments et d’avoir de bonnes habitudes et pratiques de sommeil

6 Il aide à réduire la douleur

L’arthrite est une affection courante qui implique une inflammation et une dégénérescence des articulations. Elle provoque des douleurs et des raideurs articulaires, et s’aggrave généralement avec l’âge. Un certain nombre d’études ont montré qu’un bien-être positif plus élevé peut réduire la douleur et la raideur associées à cette maladie.

Être heureux peut également améliorer le fonctionnement physique chez les personnes souffrant d’arthrite. Une étude portant sur plus de 1 000 personnes souffrant d’arthrite douloureuse du genou a révélé que les personnes plus heureuses faisaient 711 pas de plus chaque jour, soit 8,5 % de plus que leurs homologues moins heureuses. Les chercheurs ont suggéré que les personnes heureuses peuvent avoir des indices de douleur plus faibles parce que leurs émotions positives aident à élargir leur perspective, en encourageant de nouvelles pensées et idées.

Ils pensent que cela peut aider les gens à mettre en place des stratégies d’adaptation efficaces qui réduisent leur perception de la douleur

7 Le bonheur peut réduire la fragilité

La fragilité est une condition caractérisée par un manque de force et d’équilibre. Une étude menée auprès de 1 500 adultes âgés a révélé que les personnes les plus heureuses présentaient un risque de fragilité inférieur de 3 % au cours de la période d’étude de 7 ans.

8 Peut protéger contre les accidents vasculaires cérébraux

Un accident vasculaire cérébral se produit lorsqu’il y a une perturbation du flux sanguin vers le cerveau. Une étude menée auprès d’adultes âgés a montré qu’un bien-être positif réduisait le risque d’accident vasculaire cérébral de 26 %.

6 façons d’accroître votre bonheur

Être heureux ne vous fait pas seulement vous sentir mieux, c’est aussi incroyablement bénéfique pour votre santé.

Voici six façons scientifiquement prouvées de devenir plus heureux.

1 Exprimez votre gratitude

Vous pouvez accroître votre bonheur en vous concentrant sur les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Une façon de pratiquer la gratitude est d’écrire trois choses dont vous êtes reconnaissant à la fin de chaque journée.

2 Soyez actif

L’exercice aérobique, également connu sous le nom de cardio, est le type d’exercice le plus efficace pour augmenter le bonheur. Marcher ou jouer au tennis ne sera pas seulement bon pour votre santé physique, cela vous aidera aussi à améliorer votre humeur.

3 Prenez une bonne nuit de repos

Le manque de sommeil peut avoir un effet négatif sur votre bonheur. Si vous avez du mal à vous endormir ou à rester endormi, consultez ces conseils pour améliorer votre sommeil.

4 Passez du temps à l’extérieur

Allez vous promener dans le parc ou vous salir les mains dans le jardin. Il suffit de cinq minutes d’exercice en plein air pour améliorer sensiblement votre humeur.

5 Méditez

La méditation régulière peut accroître le bonheur et apporter une foule d’autres avantages, notamment la réduction du stress et l’amélioration du sommeil.

6 Adoptez un régime alimentaire plus sain

Des études montrent que plus vous mangez de fruits et de légumes, plus vous serez heureux. De plus, manger plus de fruits et légumes améliorera également votre santé à long terme.

Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22748749/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5387968/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16937952/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15699534/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12883117/

https://link.springer.com/article/10.1007/s10902-008-9104-7

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1088362/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17012526/

Articles similaires