Les avantages de la cataire en médecine naturelle

cataire

La cataire est une plante herbacée vivace originaire de l’Europe et d’Asie. Elle appartient à la famille des Lamiacées. Étant réputée pour son effet excitant sur les chats, elle est communément appelée herbe à chat, drogue des chats ou encore menthe aux chats. Son nom scientifique est Nepeta cataria. En plus d’être aromatique, la cataire est également une plante médicinale aux nombreuses propriétés curatives. Elle est composée de tanins, flavonoïdes, principes amers et iridoïdes.

Les indications thérapeutiques de la cataire

En phytothérapie, la cataire est très appréciée pour sa propriété diaphorétique. En favorisant la transpiration, elle peut faire baisser la fièvre. Elle est donc fréquemment utilisée pour soigner la grippe et le rhume.

De par sa propriété antispasmodique, elle est utilisée pour traiter les problèmes des voies digestives et permet ainsi d’améliorer le confort digestif. Elle est notamment utilisée en cas de flatulences, de diarrhées et de crampes au niveau de l’estomac et des intestins.

La cataire agit également comme tonique générale. En cas d’asthénie, elle permet de combattre la fatigue physique et psychique et permet de revitaliser le corps. Par ailleurs, en agissant sur le système nerveux central, elle permet de réduire toutes tensions nerveuses. On peut citer les insomnies, le stress et les crises d’angoisse.

En outre, la cataire est efficace en cas de :

  • Rhumatisme et arthrite
  • Règles douloureuses
  • Bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées

Autrefois, la cataire a été utilisée pour déclencher les accouchements.

Les différentes formes galéniques de la cataire

En phytothérapie, la cataire est principalement utilisée sous forme de :

  • Décoction
  • Infusion
  • Teinture mère
  • Huile essentielle

Modes d’utilisation et posologie

De manière générale, la cataire peut être administrée aux enfants sous forme d’infusion et de teinture. Toutefois, l’usage de l’huile essentielle est exclusivement réservé aux adultes.

  • Infusion : infuser pendant 10 minutes 1 à 2 g d’extraits secs dans 150 à 200 ml d’eau bouillante, prendre 3 à 4 tasses par jour. Cette préparation est utile pour soulager les symptômes de la grippe.
  • Teinture mère : diluer 10 à 15 gouttes de teinture dans une boisson et en consommer jusqu’à 4 verres par jour
  • Huile essentielle : diluer 1 ou 2 gouttes dans un peu de miel et en prendre 2 à 3 fois par jour. Pour apaiser les douleurs ressenties au niveau des articulations, l’huile essentielle de cataire peut être utilisée pure ou mélangée à une préparation huileuse. Par la suite, il suffit de masser délicatement la partie douloureuse avec le mélange.

Les contre-indications et les effets secondaires de la cataire

Avant une administration par voie orale chez les enfants, il est conseillé de solliciter au préalable l’avis d’un médecin ou d’un thérapeute. Par ailleurs, grâce à son effet stimulant sur l’utérus, l’usage de la cataire est interdit aux femmes enceintes. Tel est aussi le cas pour les femmes ayant des saignements abondants lors des périodes menstruelles.

Consommée à dose élevée, la cataire peut également provoquer des vomissements et des maux de tête.