Voici les 5 erreurs que les quadragénaires doivent éviter s’ils ont les cheveux colorés

Si vous avez plus de 40 ans et que vous envisagez de changer la couleur naturelle de vos cheveux, prenez garde.

De nombreuses femmes choisissent d’embrasser leur âge et d’ajouter un peu de couleur à leurs mèches grises, mais si cela est mal fait, cela peut être une erreur embarrassante qu’aucun produit ou coiffure ne pourra réparer. Bien qu’il n’y ait absolument rien de mal à mettre en valeur votre nouvelle teinte coquine. – en fait, cela peut faire tourner les têtes ! – Il faut faire attention lorsque vous décidez de la couleur que vous voulez choisir, de la personne qui doit appliquer la teinture et de la fréquence des retouches. Dans cet article, nous allons nous pencher sur cinq erreurs courantes que font de nombreuses femmes de plus de 40 ans lorsqu’elles décident de donner à leurs cheveux un peu de soin en les colorant – des erreurs qui pourraient autrement ruiner leur look !

Erreur n°1 : Ne pas consulter un coiffeur professionnel.

L’une des plus grandes erreurs commises par les personnes de plus de 40 ans qui décident de colorer leurs cheveux est de ne pas consulter un coiffeur professionnel. Les teintures en vente libre et les couleurs en boîte sont parfois agressives pour les cheveux âgés et peuvent donner des résultats inégaux et peu naturels. Un coiffeur professionnel peut fournir des conseils sur la meilleure teinture à utiliser, ainsi qu’une couleur sur mesure qui conviendra à votre teint et à votre style de vie.

Erreur n°2 : Choisir une teinte trop foncée.

Lorsqu’elles se colorent les cheveux après 40 ans, de nombreuses personnes choisissent des teintes trop foncées pour leur teint ou leur look général. Cela peut les faire paraître plus âgées qu’elles ne le sont en réalité, ou ne pas être naturel du tout. Pour éviter cette erreur, il est conseillé de consulter son coiffeur pour choisir une nuance qui s’harmonise avec le teint de sa peau et crée un look adapté à son âge.

Erreur n°3 : Ne pas tenir compte de la couverture des cheveux gris.

Beaucoup de gens oublient de tenir compte de la couverture des cheveux gris lorsqu’ils décident de colorer leurs cheveux après 40 ans. Les cheveux gris ont tendance à être plus résistants à la teinture que les cheveux plus jeunes, il est donc important de choisir une teinture spécialement conçue pour la couverture des cheveux gris afin qu’elle prenne effet correctement.

Erreur n°4 : Ne pas utiliser le bon type de shampoing et d’après-shampoing.

Les gens oublient souvent qu’il est essentiel d’utiliser le bon shampoing et le bon après-shampoing pour entretenir les cheveux colorés au fil du temps – surtout s’ils ont plus de 40 ans ! Choisir des produits spécialement formulés pour les cheveux colorés permet de s’assurer que la couleur reste vibrante plus longtemps, sans s’estomper ou prendre des couleurs cuivrées ou non naturelles avec le temps.

Erreur n°5 : Négliger les traitements post-coloration.

Il est également important de se rappeler que les traitements post-coloration sont nécessaires pour obtenir des résultats à long terme lorsque l’on colore ses cheveux de plus de 40 ans. Les traitements de conditionnement en profondeur aident à reconstituer l’hydratation perdue à cause du traitement chimique, tandis que les traitements protéinés réparent les dommages causés par le peroxyde afin de garder des cheveux sains et beaux !

Comment faire durer la coloration de mes cheveux ?

Pour vous assurer que votre couleur de cheveux reste vibrante et belle plus longtemps, voici quelques conseils :

Choisissez une couleur de cheveux semi-permanente ou temporaire plutôt qu’une couleur permanente.

Les couleurs semi-permanentes et temporaires ne pénètrent pas la tige du cheveu comme le font les teintures permanentes et s’estompent donc plus lentement. Et comme ces types de coloration sont moins agressifs pour les cheveux en général, ils constituent un choix idéal pour les personnes de plus de 40 ans dont les mèches sont plus sèches et plus fragiles.

Investissez dans un shampooing sans sulfate et d’autres produits de soins capillaires spécialement conçus pour les cheveux colorés.

Les shampooings à base de sulfates éliminent les huiles naturelles du cuir chevelu et peuvent provoquer la décoloration des cheveux colorés au fil du temps. L’utilisation de produits sans sulfate aidera à protéger votre nouvelle couleur contre un lavage trop rapide.

Utilisez de l’eau tiède lorsque vous nettoyez vos cheveux, et rincez-les toujours à l’eau froide pour conserver l’humidité et l’éclat de votre couleur.

L’eau chaude ouvre la couche cuticulaire de vos mèches, ce qui les rend vulnérables à la décoloration, tandis que l’eau froide permet de la refermer et d’emprisonner les molécules de colorant pour une durabilité optimale de la couleur.

Offrez régulièrement à vos cheveux des soins en profondeur.

Investissez dans des sérums fortifiants riches en huile nigelle, huile de ricin ou en protéine de blé. Ces composants garantiront une hydratation renforcée à vos cheveux tout en les préservant en bonne santé et conservant leur couleur plus longtemps, au lieu de s’estomper rapidement à cause de la sécheresse ou des dommages causés par des facteurs environnementaux ou des outils de coiffage comme le sèche-cheveux ou le fer à friser.

Limitez la fréquence de vos lavages.

Un shampooing excessif peut faire disparaître votre couleur plus vite que nécessaire, alors essayez de réduire les lavages si vous cherchez à la faire durer plus longtemps sans compromettre la propreté ou le style !

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Margot Fontenive