Les vertus thérapeutiques du sureau

vertus thérapeutiques du sureau

Le sureau est un arbuste dont la fleur odorante donne des fruits en grappes de couleur rouges et/ou noires. L’espèce qui intéresse le plus les phytothérapeutes est le sureau noir. Ce dernier, de son nom scientifique Sambucus nigra, possède de nombreuses propriétés médicinales. Toutes les parties de la plante (écorce, feuilles, fleurs et baies) contiennent des composants actifs qui agissent chacun sur l’organisme. Les fleurs sont riches en huile essentielle. Les fruits sont composés de flavonoïdes, de tanins, d’acide citrique et malique ainsi qu’une quantité plus ou moins élevée de vitamines A, C, B2, B6 et B9. L’écorce, quant à lui, renferme de l’acide cyanhydrique.

Propriétés médicinales

Le sureau est indiqué dans le traitement des difficultés respiratoires comme la grippe, les rhinites, la toux, les catarrhes ou encore les bronchites. Il permet de soulager les symptômes grippaux et peut faire baisser la fièvre en favorisant la transpiration. Au niveau du système digestif, il aide à prévenir les ballonnements, flatulences et indigestions.

Cette plante est également conseillée pour soigner les infections et lésions cutanées. Elle est particulièrement efficace dans les cas d’hémorroïdes, brûlures légères et eczéma.

Par ailleurs, les baies permettent d’apaiser les symptômes des pathologies s’attaquant aux articulations. À titre d’exemple, on peut citer l’arthrite, le rhumatisme ou encore l’arthrose.

En outre, en complément à une alimentation saine et équilibrée, les fruits de cette plante représentent un atout majeur pour éliminer les kilos superflus. Son action purifiante améliore l’évacuation des toxines et des déchets de l’organisme. Ils permettent également de réduire le taux de lipide dans le sang en cas d’hyperlipémie.

Enfin, le sureau contribue au maintien de la santé bucco-pharyngée. Il apaise l’inflammation des gencives ainsi que les irritations buccales.

Formes pharmaceutiques

En phytothérapie, on retrouve le sureau sous forme de :

  • Tisane, infusion ou décoction
  • Jus
  • Sirop
  • Teinture mère
  • Gélule, ampoule ou comprimé
  • Crème
  • Cataplasme

Recommandations d’utilisation et posologie

Quelle que soit la forme utilisée, il est recommandé de ne pas dépasser la dose quotidienne de 500 mg d’extraits secs.

  • Tisane: infuser pendant 10 minutes 1 ou 2 cuillères à café de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante. Boire jusqu’à 6 tasses par jour.
  • Sirop: 4 prises de 15 ml par jour
  • Gélule: 2 à 4 gélules par jour
  • Teinture mère: 5 à 15 gouttes par jour chez l’adulte
  • Décoction : ajouter 1 cuillère à café de baies séchées dans de l’eau bouillante. Laisser reposer puis une fois refroidie, cette préparation peut être appliquée en cataplasme afin de soulager les douleurs articulaires. En gargarisme, elle aide à entretenir l’hygiène buccale.

Précaution d’emploi

Il existe plusieurs espèces de sureau. Donc, il est important de ne pas confondre le sureau noir avec les autres espèces qui sont souvent toxiques.

Il convient de noter que la consommation de cette plante est interdite aux femmes enceintes, allaitantes, aux personnes diabétiques et aux enfants de moins de 12 ans.

Par ailleurs, un surdosage peut provoquer des vertiges, des vomissements et des douleurs gastriques.