Le buriti : une plante médicinale généreuse

le buriti

Le buriti est un palmier d’origine Brésilienne, qu’on trouve essentiellement dans la forêt amazonienne. Il pousse aussi au Venezuela, à l’île de la Trinité, dans la Guyane et sur le bassin Orénoque. C’est un arbre fibreux qui découle de la famille des Arécacées ou Arecaceae. Il Porte différents noms : mauritia flexuosa (nom scientifique), palmier-bâche, moriche palm, aguaje, canangucho, inajazeiro ou arbre de vie.L’arbuste produit notamment une huile végétale orangée et pleine de caroténoïdes.Les antioxydants sont aussi très abondants dans cette plante.

Les principaux facteurs thérapeutiques

Le buriti englobe une grande quantité d’acides gras (poly-insaturés, mono-insaturés, saturés), d’acide oléique et des tocophérols. Il œuvre essentiellement pour la santé et la beauté de la peau. En effet, il utilisé pour adoucir et favoriser l’élasticité dermique. Disposant en plus d’un effet cicatrisant, il est employé en cas de blessures ou brûlures cutanées (piqûres d’insectes par exemple). Il élimine la sensation de fatigue et vous protège contre les effets secondaires causés par le soleil, le chlore ou l’eau salée de la mer. Ce palmier sauvage combat également contre les radicaux libres.

Des formes distinctes en phytothérapie

Ce sont ses fruits comestibles qui sont transformés pour fabriquer des remèdes naturels. C’est là que concentre tous ses principes et ses propriétés actifs. Vous pouvez utiliser des formules différentes : huiles totalement pures (d’une qualité supérieure), laits, pommades, crèmes, lotions, gel, masques, shampoing, alcool…

Avec sa chair de cet arbuste, on peut aussi avoir du jus, de la gelée ou de la confiture.

Comment profiter des privilèges curatifs du Buriti ?

Ses adorables feuilles sont souples et robustes, qui se servent de toit de maison. Elles sont aussi employées pour façonner tout une gamme de produits (ficelle, corde, chapeaux, panier, sandale, clôture, sous-plats…) On peut fabriquer des bouchons grâce aux substances moelleuses présentes dans ses pétioles.

Le buriti met en valeur votre teint, donne de la couleur aux savons et embellit toutes sortes de préparations gastronomiques. Il favorise le rajeunissement et l’hydratation cutanés (action émolliente). D’ailleurs, il est bon pour les traitements capillaires et revitalise le visage. Il colore et donne de l’éclat aux cheveux. Son liquide huileux est idéal pour les bronzages et pour favoriser la bonne humeur.

Idée de recette à base de ce fruit (chantilly) : mettez dans un bol 0,8 g de vitamine E, 30 g d’huiles coco, 2 g de liquide de buriti et 30 g de beurre de karité, puis à l’aide d’une batteuse, mélangez et faites monter pour avoir la consistance voulue (de votre choix).

Est-ce que le buriti est contre-indiqué ?

Tout excès est toujours mauvais que ce soit pour la santé ou pour le bien-être. Il faut alors bien respecter la posologie indiquée par le phytothérapeute ou le nutritionniste. Dans le cas contraire, des conséquences assez graves peuvent être produites comme l’irritation ou l’exaspération.