Les 6 meilleurs stimulateurs de métabolisme naturels

vous pouvez faire beaucoup pour éviter de prendre du poids et conserver une composition corporelle en stimulant votre métabolisme

Il existe de nombreux compléments alimentaires destinés à stimuler le métabolisme, mais certains de ces prétendus stimulateurs du métabolisme sont-ils réellement efficaces ? Lorsque la plupart des gens pensent à ce que signifie avoir un « métabolisme élevé », ils imaginent quelqu’un qui est « heureusement » naturellement mince. Nous supposons que ces personnes peuvent maintenir un poids santé principalement en raison de leur génétique, qu’elles essaient ou non d’avoir une alimentation équilibrée et de faire de l’exercice.

Cependant, des études ont montré que les personnes qui s’identifient comme ayant un métabolisme rapide ne diffèrent pas vraiment en termes de dépense calorique par rapport à d’autres qui supposent qu’elles sont génétiquement désavantagées sur le plan métabolique. Autre découverte intéressante : Contrairement à ce que l’on croit, le métabolisme est généralement stable de la vingtaine à la soixantaine. Votre métabolisme ralentit ensuite naturellement lorsque vous atteignez un âge plus avancé.

Cependant, il peut être difficile de bien manger et d’être suffisamment actif tout au long de sa vie, ce qui signifie que vous devez probablement ajouter de manière proactive certaines habitudes à votre routine quotidienne pour continuer à vous sentir et à agir jeune.

Les « boosters de métabolisme » sont-ils vraiment efficaces ?

La vérité est qu’il est difficile d’accélérer réellement votre métabolisme. Pourtant, vous pouvez faire beaucoup pour éviter de prendre du poids et conserver une composition corporelle qui vous satisfasse. Découvrons ci-dessous comment y parvenir.

Comment fonctionne votre métabolisme

Que signifie réellement le terme « métabolisme » ? Le métabolisme est la « série de réactions qui se produisent dans les cellules des organismes vivants pour maintenir la vie ». Il s’agit essentiellement de la série complexe de processus dans le corps qui transforment les calories que nous consommons en énergie utilisable. Techniquement, le métabolisme est l’ensemble des réactions chimiques qui se produisent chaque jour dans un organisme vivant pour le maintenir en vie. Les calories (également appelées kilojoules) sont en fait une mesure de l’énergie, et notre corps a besoin d’en recevoir suffisamment pour pouvoir fonctionner dans tous les aspects de la vie. Si le bon fonctionnement du métabolisme est certainement important pour brûler les graisses et prévenir la prise de poids indésirable, le renforcement du métabolisme est également essentiel pour de nombreuses autres fonctions corporelles.

Chaque système de l’organisme, du système endocrinien au système digestif, est lié à notre taux de production d’énergie au niveau cellulaire.

Un métabolisme fort est lié à plus qu’un corps svelte, il est bénéfique pour :

– la fonction immunitaire
– la réduction des taux de maladies infectieuses et dégénératives
– la fertilité et une libido saine
– la masse musculaire maigre
– avoir plus d’énergie et de vigueur
– la fonctionnalité du cerveau
– longévité
– et bien plus encore

Votre cerveau est en fait l’un des plus grands bénéficiaires d’un taux métabolique élevé, car ses besoins énergétiques sont extrêmement importants. Il faut environ 16 fois plus d’énergie pour faire fonctionner le cerveau que pour entretenir les muscles squelettiques !

Qu’est-ce qui détermine votre métabolisme ?

Votre métabolisme est affecté par plusieurs facteurs, notamment :

– Votre patrimoine génétique
– La composition corporelle (pourcentage de masse musculaire et de graisse)
– le sexe
– La santé hormonale
– le niveau d’activité
– l’âge.

Certains de ces facteurs sont sous votre contrôle (comme la masse musculaire et le niveau d’activité, par exemple), tandis que d’autres ne le sont pas (génétique et âge).

Les 6 meilleurs stimulants naturels du métabolisme

Vous êtes prêt à découvrir les meilleurs moyens de stimuler votre métabolisme et de brûler les graisses ? Voici quelques-uns des meilleurs stimulateurs du métabolisme à essayer.

1. Arrêtez les régimes ! Donnez à votre corps les calories dont il a besoin

Si vous avez déjà suivi un régime par le passé (et qui ne l’a pas fait ?), vous avez probablement remarqué que vous étiez de mauvaise humeur, fatigué et peut-être même malade plus fréquemment. Ces signes indiquent que votre métabolisme est plus lent, c’est-à-dire que votre métabolisme de base diminue.
En revanche, si votre corps est correctement alimenté, il sera beaucoup plus performant dans tous les domaines de la vie pendant de nombreuses années. Il s’agit d’une solution à long terme et non d’une solution rapide.
Si vous vivez dans un déficit calorique parce que votre niveau d’exercice est trop élevé et que votre apport alimentaire est trop faible, votre métabolisme reçoit le message qu’il doit ralentir tout fonctionnement pour conserver l’énergie. Vous pouvez finir par entrer dans un état catabolique appelé « mode famine » qui provoque des changements hormonaux et cellulaires qui augmentent votre faim et votre soif, tout en ralentissant votre capacité à brûler les graisses et à développer les muscles.

Quel booster de métabolisme est bon pour la perte de poids alors ?

D’abord,arrêter de compter les calories et de vous concentrer plutôt sur la densité des nutriments. Manger suffisamment chaque jour, surtout lorsque vous consommez des calories provenant d’une variété d’aliments entiers non transformés, est essentiel pour la santé du métabolisme. Elle favorise également la santé cognitive, hormonale, sexuelle et digestive. Les personnes qui sont bien nourries et qui évitent les régimes yo-yo ont souvent une meilleure digestion, une humeur positive et plus de motivation, un désir plus fort d’être actif, une meilleure santé mentale, une libido plus forte et une glycémie plus stable. Manger suffisamment signifie aussi généralement que vous êtes plus motivé pour être actif, que vous gagnez plus rapidement en force et en masse musculaire et que vous vous sentez moins fatigué.

2. Dormez et reposez-vous suffisamment

Il existe un lien avéré entre le bon fonctionnement du métabolisme et le fait de dormir et de se reposer suffisamment. C’est pourquoi le manque de sommeil peut contribuer à des problèmes de perte de poids.
Le manque de sommeil peut sérieusement ralentir votre métabolisme, car le corps conserve son énergie lorsqu’il est fatigué. Par conséquent, si vous êtes épuisé, vous ne brûlerez pas de calories comme vous le feriez si vous étiez bien reposé. Selon une méta-analyse, la restriction du sommeil diminue la sensibilité à l’insuline et entraîne des changements dans l’activité cérébrale en réponse aux stimuli alimentaires, ce qui signifie que la nourriture (en particulier les aliments malsains) devient plus gratifiante.

Faites-vous une priorité d’avoir sept à neuf heures de sommeil chaque nuit afin de contrôler les niveaux d’hormones, y compris le cortisol. Les niveaux élevés de cortisol associés à un manque de sommeil sont liés à un mauvais fonctionnement mental, à la prise de poids et à une plus grande résistance à l’insuline qui contrôle la glycémie. Une autre façon de maintenir l’équilibre hormonal est de se reposer suffisamment entre les jours d’exercice. Le surentraînement répété entraîne de la fatigue, une perte musculaire et une baisse du métabolisme de base, et non l’inverse comme on pourrait le penser.
L’exercice a un impact sur votre statut hormonal, et les séances d’entraînement intenses sans repos élèvent le taux de cortisol. Cela finit par altérer la sensibilité à l’insuline, par bloquer la capacité de l’organisme à récupérer après les séances d’entraînement et par endommager les processus de réparation et de construction d’un tissu musculaire sain.

3. Essayez l’entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT)

L’exercice, quel qu’il soit, est important pour maintenir le fonctionnement du métabolisme jusqu’à un âge avancé. Certaines études ont révélé que si le métabolisme diminue généralement avec l’âge, ce n’est pas nécessairement le cas si vous restez actif et conservez votre masse musculaire. Une étude publiée dans l’American Journal of Physiology a montré qu’il n’y avait pas de différence significative dans le taux métabolique au repos entre des groupes d’hommes jeunes et plus âgés physiquement actifs qui étaient appariés pour le volume d’exercice et l’apport énergétique estimé. Par conséquent, le déclin du métabolisme semble être davantage lié aux réductions du volume d’exercice et de la consommation de calories associées à l’âge qu’au vieillissement lui-même.

Qu’est-ce qu’un bon booster du métabolisme en matière d’exercice ?

L’entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT), une forme d’exercice dont les intervalles varient entre un effort intense et de courtes périodes de repos, est connu pour stimuler le fonctionnement du métabolisme mieux que ne le font les entraînements en régime permanent. Les rafales rapides d’exercices intenses – comme le sprint, le cyclisme, l’entraînement en rafale et la pliométrie, aident le corps à continuer à brûler des calories même après la fin de l’entraînement, un concept connu sous le nom d' »effet d’afterburn.

L’un des aspects les plus intéressants des séances d’entraînement HIIT est qu’elles nécessitent moins de temps que les séances de cardio traditionnelles, et pourtant leurs bienfaits sont plus importants. Plusieurs études ont examiné les effets de la dépense calorique et de la perte de graisse chez des adultes pratiquant des séances d’entraînement HIIT. Elles ont montré que si le HIIT brûle généralement moins de calories pendant la séance d’entraînement proprement dite que les exercices de cardio en régime permanent, il peut entraîner une perte de graisse plus importante en raison de ses effets globaux sur le métabolisme.
Ce phénomène est dû à la façon dont le corps utilise des niveaux plus élevés d’oxygène pour récupérer après une activité physique intense. Par rapport à des exercices plus réguliers, le HIIT permet de brûler davantage de graisses au cours de la journée, de développer davantage de muscles et d’améliorer la fonction métabolique. Il peut également améliorer de manière générale les fonctions cardiométaboliques et même l’équilibre hormonal, par exemple chez les femmes souffrant de SOPK.

4. Commencez à soulever des poids

L’entraînement musculaire, qu’il s’agisse de soulever des poids ou d’utiliser le poids de votre corps, peut soutenir votre taux métabolique au repos car il développe la masse musculaire maigre, qui utilise naturellement plus de calories que la graisse corporelle. Trouvez un moyen de pratiquer régulièrement l’entraînement de résistance/force, que ce soit en faisant des séances de CrossFit ou en utilisant simplement des haltères et en effectuant des mouvements de résistance corporelle à la maison.
Pour améliorer votre composition corporelle, idéalement, faire des exercices de musculation lourds de six à 12 répétitions, cinq jours par semaine, pendant environ 45-75 minutes pour obtenir les meilleurs résultats.

5. Évitez les aliments inflammatoires

Certains aliments ralentissent les processus digestifs et augmentent les dommages causés par les radicaux libres, qui sont l’une des principales causes du vieillissement. On peut les considérer comme des « aliments de la mort du métabolisme ». Le corps reconnaît les aliments transformés et inflammatoires comme des toxines, et leur consommation déclenche donc la réponse de combat ou de fuite de votre système immunitaire inné. Cela augmente l’inflammation et la production d’hormones de stress, ce qui ralentit le fonctionnement du métabolisme. Malheureusement, même certains aliments qui semblent « sains » sont responsables d’une prise de poids indésirable, d’un dysfonctionnement de la thyroïde, d’une fatigue permanente, d’un déséquilibre hormonal et de troubles digestifs.

Lorsque vous essayez de stimuler votre métabolisme, je vous recommande d’éviter autant que possible les aliments suivants :

– Les boissons sucrées (y compris les sodas et les jus de fruits)
– Les aliments avec du sucre ajouté
– Les aliments transformés à base de céréales, en particulier ceux qui contiennent du gluten (y compris les produits à base de blé comme le pain, les pâtes, les céréales, les craquelins, les muffins, les desserts, les farines, les croustilles et les barres granola).
– Les huiles végétales raffinées, comme l’huile de carthame et de tournesol.
– les édulcorants artificiels et autres colorants, teintures et ingrédients artificiels
– Produits laitiers et animaux de mauvaise qualité (ceux qui ne sont pas nourris à l’herbe, élevés en pâturage, crus et biologiques).
– Les graisses trans et les graisses hydrogénées

6. Ajoutez des aliments favorisant le métabolisme à votre alimentation

Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des meilleurs aliments pour augmenter votre métabolisme :

– Les aliments riches en protéines, comme le poisson sauvage, les œufs de poules élevées en plein air, le bœuf nourri à l’herbe ou les produits laitiers crus.
– l’ail
– Le vinaigre de cidre de pomme
– Les aliments probiotiques, tels que le kéfir et le yaourt grec
– Le café et le thé vert
– Les aliments à forte teneur en antioxydants, notamment les légumes, les fruits, les herbes et les épices.
– Les aliments épicés, comme ceux à base de poivre

Certains aliments peuvent aider le corps à mieux utiliser et dépenser l’énergie. Cela est dû aux effets thermiques de certains aliments, en particulier ceux qui sont riches en protéines, ce qui signifie que le corps travaille plus dur pour décomposer et métaboliser certains aliments brûleurs de graisse. Manger suffisamment de protéines, par exemple, est lié à un métabolisme fort, tout comme certains aliments épicés. La consommation d’en-cas sains et riches en protéines tout au long de la journée est un moyen simple de stimuler le métabolisme et de rester rassasié plus longtemps.
Les protéines permettent de maintenir l’énergie et la glycémie stables tout en contribuant à la formation de la masse musculaire maigre qui brûle les calories.

Les aliments naturellement réchauffants comme le poivre de Cayenne, le chili et d’autres ingrédients épicés sont connus pour augmenter la chaleur dans le corps grâce à un composé actif appelé capsaïcine. Il est prouvé que les épices chauffantes comme la cannelle, le poivre et le gingembre favorisent l’oxydation des lipides, c’est-à-dire le processus de combustion des graisses pour produire de l’énergie. Ces épices riches en antioxydants pourraient également contribuer à réduire l’appétit et à ralentir la croissance des cellules graisseuses.
Enfin, n’oublions pas le vinaigre de cidre de pomme, un ingrédient de choix pour la santé digestive et l’équilibre de la glycémie.

Comment les régimes peuvent saboter votre métabolisme

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les régimes à très faible teneur en calories peuvent en fait nuire à votre capacité à brûler davantage de calories. Vous devez donc éviter la plupart des régimes gras lorsque vous essayez de stimuler votre métabolisme.

Une fonction métabolique saine est l’une des formes ultimes de protection de l’organisme, et nous devons constamment manger et nous reposer suffisamment pour rester en bonne santé. Si la réduction ou le comptage des calories est généralement l’approche privilégiée par la plupart des gens pour tenter de perdre du poids, aller trop loin peut avoir un impact négatif sur le métabolisme, ce qui se traduit par un échec en termes de perte de graisse. Pour atteindre et maintenir un poids sain, il faut adopter une alimentation équilibrée.

Lorsque le métabolisme est atone, les mécanismes de défense naturels de l’organisme et les niveaux d’immunité diminuent, et l’on devient plus sensible aux virus, levures, champignons, parasites et bactéries qui nous entourent. Vous êtes plus susceptible de souffrir du rhume, de problèmes de reproduction, de changements d’humeur ou de diverses infections lorsque votre métabolisme ralentit. Un autre avantage de manger suffisamment de calories chaque jour est que cela vous aide à entretenir une relation plus saine avec la nourriture. Se priver peut augmenter les fringales et la préoccupation pour les aliments « interdits », tandis que pratiquer l’équilibre et la modération vous permet de prendre de meilleures décisions liées à une alimentation saine à long terme.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.