Déprime, mal-être: 4 thérapies complémentaires pour se sentir bien dans sa peau

Cet article examine les différentes thérapies alternatives pour les problèmes de santé mentale et le mieux-être.

Les thérapies complémentaires telles que le yoga, les compléments alimentaires et la zoothérapie peuvent aider les personnes à faire face aux symptômes de certains troubles de l’humeur et à améliorer leur qualité de vie. Traditionnellement, les médecins traitent des troubles tels que la dépression, l’anxiété et le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) par une combinaison de médicaments et de psychothérapie. Les problèmes de santé mentale sont courants mais les traitements alternatifs au-delà des approches standard peuvent aider un plus grand nombre de ces personnes à gérer leurs symptômes. Les personnes vivant avec des problèmes de santé mentale peuvent trouver les thérapies alternatives suivantes utiles.

Cet article examine les différentes thérapies alternatives pour les problèmes de santé mentale et le mieux-être.

1 Le yoga

Le yoga est une pratique physique, mentale et spirituelle qui a débuté dans l’Inde ancienne et consiste en une série de mouvements et de poses physiques. Comme le yoga concentre l’esprit, les médecins peuvent le recommander aux personnes vivant avec la dépression, la schizophrénie, et le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH).
Le yoga est généralement sûr, avec peu de risques d’ailleurs sinon la fatigue et l’essoufflement, bien que cela puisse dépendre du niveau de forme physique de la personne. Les avantages possibles du yoga sont les suivants :

– une plus grande souplesse
– un meilleur équilibre
– diminution du stress
– meilleure qualité de vie
– meilleur maintien du poids corporel
– amélioration de l’immunité

Il n’existe pas d’études de haute qualité sur la valeur du yoga en tant que thérapie pour les problèmes de santé mentale. Certaines études offrent des preuves modérées des effets bénéfiques du yoga par rapport aux soins habituels. Toutefois, les avantages du yoga semblent limités par rapport à ceux des techniques de respiration, de la relaxation musculaire progressive et des exercices d’aérobic. Cela dit, les médecins peuvent le considérer comme un traitement complémentaire valable pour les personnes souffrant de troubles dépressifs.

2 Les Acides gras polyinsaturés oméga-3

L’huile de poisson est une source riche en acides gras oméga-3 qui peuvent atténuer les symptômes de santé mentale et améliorer la santé cardiaque. Les oméga-3 peuvent aider les personnes souffrant d’une série de problèmes de santé mentale, notamment:

– la dépression
– le trouble bipolaire
– la schizophrénie
– LE TDAH
– troubles cognitifs
– trouble affectif saisonnier$

Bien que les preuves à l’appui de cette utilisation des oméga-3 soient minces, le risque est minime. Certaines études ont trouvé des preuves prometteuses de l’utilité d’une supplémentation en oméga-3 pour traiter la dépression et stabiliser l’humeur, tandis que d’autres n’ont trouvé aucune preuve concluante de son utilité. Cependant, les médecins peuvent envisager d’utiliser les oméga-3 en complément des antidépresseurs

3 La zoothérapie

De plus en plus, de rapproches sur le mieux-être utilisent des chiens, des chevaux et d’autres animaux pour aider les personnes souffrant de problèmes de santé mentale. Certaines recherches suggèrent que la thérapie assistée par les animaux peut réduire les symptômes émotionnels et psychiatriques, tels que l’anxiété et la dépression. Parmi les exemples de thérapie animale, on peut citer la psychothérapie assistée par les chevaux. Cette thérapie basée sur les chevaux vise à améliorer les émotions et les comportements des personnes en leur apprenant à s’occuper des chevaux et à les monter. En tant qu’animaux de proie, les chevaux sont très vigilants et sensibles aux émotions des gens. Les séances de thérapie exploitent les sensibilités naturelles des chevaux. Les participants doivent rester conscients d’eux-mêmes et utiliser le comportement du cheval pour obtenir un retour d’information, tout en se concentrant sur l’établissement d’un lien fondé sur la compréhension mutuelle. Bien que les preuves scientifiques rigoureuses soient rares, certaines petites études montrent que la thérapie équine peut atténuer l’anxiété, la dépression et l’impulsivité. Les allergies, les infections et les accidents liés aux animaux font partie des risques de la zoothérapie. Toutefois, des protocoles d’hygiène simples permettent de réduire ces risques au minimum, et il est prouvé que les avantages l’emportent sur les risques.

4 SAMe ou S-adénosyl méthionine

Plus communément appelée SAMe, cette substance chimique naturelle est présente dans toutes les cellules de l’organisme et joue un rôle essentiel dans plus de 200 voies métaboliques.
La SAMe peut être utilisée seule ou avec d’autres antidépresseurs. Elle semble bénéfique comme traitement de la dépression, agit rapidement et ne provoque pas de prise de poids, de dysfonctionnement sexuel ou de sédation comme certains autres antidépresseurs délivrés sur ordonnance. En outre, les personnes âgées et celles qui prennent des médicaments qui compromettent la fonction hépatique tolèrent mieux la SAMe que les autres antidépresseurs. Par conséquent, certains experts estiment qu’elle devrait être la médecine alternative de choix.
Toutefois, comme d’autres antidépresseurs activateurs, la SAMe peut aggraver l’anxiété et la panique. Par conséquent, si les personnes présentent des signes de manie ou de trouble bipolaire, la SAMe peut être inadaptée ou nécessiter l’utilisation simultanée de médicaments stabilisateurs de l’humeur.

 

Les thérapies complémentaires et alternatives pour les problèmes de santé mentale comprennent le yoga, la zoothérapie et les compléments alimentaires, comme les oméga-3 et le SAMe. Ces approches peuvent accroître le sentiment de bien-être, réduire l’anxiété, atténuer les symptômes de la dépression et favoriser la relaxation. Les médecins peuvent recommander ces thérapies aux personnes dont les symptômes ne sont pas soulagés par les médicaments traditionnels ou la psychothérapie. Ils peuvent suggérer aux gens de les essayer en même temps que leurs médicaments habituels ou en remplacement de ceux-ci.

Bien qu’il existe des preuves des bienfaits de ces thérapies pour les problèmes de santé mentale, tels que l’anxiété et la dépression, les recherches sont limitées. Par conséquent, de nombreux aspects restent flous, et des études supplémentaires à grande échelle permettraient de déterminer les véritables avantages de ces thérapies alternatives. Avant d’essayer des thérapies alternatives pour des problèmes de santé mentale, on devrait d’abord en discuter avec son médecin pour voir si ces options sont appropriées.

Sources

Asher, G. N., et al. (2017). Complementary therapies for mental health disorders [Abstract].

Bert, F., et al. (2016). Animal assisted intervention: A systematic review of benefits and risks.


Khanal, H., et al. (2021). Benefits, barriers and determinants of practicing yoga: A cross sectional study from Kathmandu, Nepal. 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -