Cancer de la peau : les crèmes solaires pendant l’été inutiles et dangereuses?

Pour beaucoup d’entre nous l’application de crème solaire surtout en été est un automatisme. Mais la question se pose, l’application de crème solaire permet–elle réellement de prévenir le cancer de la peau et surtout le très redoutable mélanome ?

A cette question, une équipe de chercheurs brésiliens a répondu : non. Ils ont tiré cette conclusion d’une méta-analyse (étude d’études) concernant l’utilisation de crème solaire et la prévention du cancer de la peau. Cette étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Rio Grande do Sul dans le sud du Brésil portant sur 29 études et plus de 300’000 personnes n’a pas montré une association significative entre le cancer de la peau, y compris et surtout le mélanome, et l’utilisation d’écrans solaires.

D’une part cette étude n’a pas démontré l’efficacité des crèmes solaires dans la prévention du mélanome. Mais d’autres questions se posent : comment se fait-il que 75% des cas de mélanome apparaissent sur de la peau pas ou peu exposée au soleil ? Ou que, globalement, les gens se mettent de la crème solaire depuis des décennies alors que l’incidence du  mélanome ne cesse d’augmenter.

Faut-il appliquer de la crème solaire pour prévenir le cancer de la peau ?

Si on se base sur les dernières études publiées : il n’y a pas d’effet protecteur. En terme scientifique, l’application de crème solaire se révèle donc inutile pour la prévention du cancer de la peau et surtout du mélanome.

Malgré le fait prouvé que les crèmes ou protecteurs solaires préviennent le coup de soleil, ce dernier est un peu comme de la fièvre en montrant à l’organisme qu’il y a un problème. Le coup de soleil indique que le corps a reçu trop de rayonnement UV. Pour prévenir le cancer de la peau et notamment les mélanomes il est très important de ne pas attraper un coup de soleil. Il est toutefois probable que les crèmes solaires ne parviennent pas à bloquer assez l’entrée des rayons UV dans la peau.

Crème solaire : à peine une protection contre le vieillissement de la peau

En revanche, les crèmes solaires qui bloquent en partie les rayons UVA peuvent être utiles pour diminuer le vieillissement de la peau et les taches de vieillesse. Là  encore, la position n’est pas tranchée car il ne faut pas oublier non plus que ces crèmes contiennent de nombreux produits chimiques (nanoparticules des dioxyde de titane, perturbateurs endocriniens.. ) dont on ignore, en partie, leur influence pour la santé et sur l’environnement. En effet, quand on se baigne après s’être enduit de crème solaire, une partie se retrouve dans l’eau de la baignade et touche la faune et la flore.

Sans compter la souffrance animale et les milliers de rats ou lapin qui ont du tester les crèmes dans le spires conditions de souffrance : rasés à nu pour une exposition maximale de la peau et bloqués dans des cages avec des lampes à UV branchées à fond…

Si vous utilisez des crèmes solaires, sachez qu’elles agissent probablement contre le vieillissement de la peau mais de façon peu efficace ou pas efficace du tout dans la prévention du cancer de la peau.

Si l’on utilise pas de crème solaire, comment faire pour se protéger du soleil ?

Pour prévenir le cancer de la peau, les deux moyens efficaces consistent à rester à l’ombre entre 11h et 15h (certaines sources parlent entre 10h et 14h) ainsi qu’à s’habiller en conséquence lors d’exposition au soleil : chapeau, habits à longues manches et pantalons, lunettes à soleil. Ce dernier conseil est très important pour les enfants, même si un peu d’exposition au soleil (ex. pendant 20 minutes par jour) est indispensable  pour synthétiser de la vitamine D.

Pour la prévention du cancer de la peau, le plus important reste de surveiller les taches suspectes et grains de beauté en se rendant chez un dermatologue ou en les montrant à votre médecin de famille. Bref, le dépistage du cancer de la peau est absolument crucial pour éviter la survenue du cancer de la peau.

Source : Silva, Tavares : Use of sunscreen and risk of melanoma and non-melanoma skin cancer: a systematic review and meta-analysis. Eur J Dermatol.