Le meilleur anti-stress: 20 min par jour dans la nature

Prendre au moins vingt minutes de votre journée pour faire une petite escapade au milieu de la nature réduit considérablement le taux d’hormones du stress (cortisol). C’est la conclusion d’une étude qui a établi pour la première fois la durée la plus efficace du contact avec la nature, nécessaire pour chasser le stress dans un contexte urbain.

Les promenades dans la nature pourraient être une solution peu coûteuse pour réduire les effets négatifs du stress sur la santé, découlant de l’urbanisation croissante et des modes de vie dominés par l’exposition à l’écran. Pour aider les professionnels de la santé qui cherchent des lignes directrices fondées sur des données probantes sur ce qu’ils doivent prescrire exactement, le Prof. Hunter et ses collègues ont conçu une expérience qui donnerait une estimation réaliste d’une dose efficace.

Sur une période de 8 semaines, il a été demandé aux participants de prendre une “gélule nature” d’une durée de 10 minutes ou plus, au moins 3 fois par semaine. Les taux de cortisol, une hormone du stress, ont été mesurés à partir d’échantillons de salive prélevés avant et après l’expérience, une fois toutes les deux semaines.

Les participants étaient libres de choisir l’heure de la journée, la durée et le lieu de leur expérience avec la nature, qui a été définie comme n’importe quel endroit à l’extérieur, ce qui, de l’avis du participant, leur a donné l’impression d’avoir interagi avec la nature. Il y avait quelques contraintes pour minimiser les facteurs connus pour influencer le stress : faire l’escapade à la lumière du jour, ne pas faire d’exercice aérobique et éviter d’utiliser les médias sociaux, Internet, les appels téléphoniques, les conversations et la lecture .

L’intégration de la flexibilité personnelle dans l’expérience a permis d’identifier la durée optimale d’une “gélule nature”, peu importe quand et où elle est prise, et dans les circonstances normales de la vie moderne, avec son imprévisibilité et son horaire chargé. Pour tenir compte des styles de vie très occupés, tout en fournissant des résultats significatifs, la conception expérimentale était également novatrice à d’autres égards.

Les données ont révélé qu’une expérience d’une vingtaine de minutes dans la nature suffisait à réduire de façon significative les niveaux de cortisol. Mais si vous passez un peu plus de temps immergé dans une expérience au milieu de la nature, 20 à 30 minutes assis ou à pied, les niveaux de cortisol vont baisser au maximum. Par la suite, d’autres avantages en matière de réduction du stress continuent de s’accumuler, mais à un rythme plus lent.

Source

MaryCarol R. Hunter, Brenda W. Gillespie: Urban Nature Experiences Reduce Stress in the Context of Daily Life Based on Salivary Biomarkers Front. Psychol.,doi.org/10.3389/fpsyg.2019.00722

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.