5 façons de maintenir un système lymphatique dynamique

Voyons de plus près le fonctionnement du système lymphatique, les maladies qui peuvent l'endommager et les meilleures façons de le maintenir en bonne santé.

Le système lymphatique joue un rôle essentiel dans notre système immunitaire en nous protégeant contre les maladies et l’inflammation nocive causée par des maladies. Pour préserver les vaisseaux lymphatiques complexes et les ganglions lymphatiques qui traversent presque tout le corps, il est essentiel d’adopter une alimentation saine, de faire de l’exercice et de prendre des mesures pour détoxifier naturellement le corps.

Voyons de plus près le fonctionnement du système lymphatique, les maladies qui peuvent l’endommager et les meilleures façons de le maintenir en bonne santé.

Qu’est-ce que le système lymphatique?

Le système lymphatique est le « système de drainage » interne du corps, un réseau de vaisseaux sanguins et de ganglions lymphatiques qui transportent les fluides des tissus corporels vers le sang et vice versa. Il a pour rôle principal de protéger le corps contre les menaces extérieures telles que les infections, les bactéries et les cellules cancéreuses, tout en contribuant à maintenir l’équilibre des niveaux de liquide.

Les vaisseaux lymphatiques transportent le liquide qui est régulé par des « valves » qui empêchent le liquide de circuler dans la mauvaise direction, de la même manière que la circulation sanguine fonctionne dans les artères et les veines. Le système lymphatique est très similaire au système circulatoire constitué de branches de veines, d’artères et de capillaires. Les deux systèmes transportent des fluides essentiels dans tout le corps et sont vitaux pour notre survie.

Comparés aux veines, les vaisseaux lymphatiques sont beaucoup plus petits. Au lieu de transporter le sang dans tout le corps, le système lymphatique transporte un liquide appelé lymphe, qui stocke nos globules blancs. La lymphe est un liquide clair et aqueux qui transporte également des molécules de protéines, des sels, du glucose et d’autres substances, ainsi que des bactéries, dans tout le corps.

Outre les vaisseaux lymphatiques et les ganglions, le système lymphatique comprend également plusieurs autres organes tels que les amygdales, les végétations adénoïdes, la rate et le thymus. Les amygdales sont des glandes situées à l’arrière de la gorge qui filtrent les bactéries avant que la digestion ne commence. Les végétations adénoïdes sont une glande située à l’arrière du nez qui protège l’entrée du système digestif et des poumons. La rate et le thymus sont des organes de filtrage qui analysent le sang et produisent des globules blancs.

Comment fonctionne le système lymphatique?

Le système lymphatique joue un rôle essentiel dans la prévention des maladies. Lorsque nous entrons en contact avec divers types de microbes, de bactéries et de toxines chaque jour, ils pénètrent dans notre corps et se retrouvent dans le liquide lymphatique. Finalement, le liquide contenant ces organismes peut se retrouver piégé à l’intérieur des ganglions lymphatiques, où le système immunitaire « attaque » les menaces perçues en tentant de les détruire avec des globules blancs.

À l’intérieur des ganglions lymphatiques, les bactéries sont filtrées et les globules blancs sont produits, utilisés dans le cadre de notre mécanisme de défense, puis renouvelés. Un autre rôle important du système lymphatique est de maintenir l’équilibre des fluides corporels. Lorsque le système lymphatique fonctionne correctement, nous ne ressentons aucune enflure douloureuse ou rétention d’eau anormale.

Nos vaisseaux sanguins et lymphatiques laissent filtrer du liquide dans les tissus environnants, qui est ensuite drainé. L’excès de liquide est éliminé du corps, ce qui empêche le gonflement ou le gonflement des tissus. Cependant, lorsque nous sommes malades ou blessés, les liquides s’accumulent dans la zone endommagée, ce qui explique les douleurs et les gonflements.

Il est probable que vous ayez déjà ressenti des ganglions lymphatiques enflés à un moment donné lorsque vous étiez malade, en particulier ceux situés près de la gorge ou des organes génitaux, qui peuvent être déclenchés par des infections courantes (infections des voies urinaires, angine streptococcique, rhumes ou maux de gorge, etc.). Les ganglions lymphatiques se trouvent dans tout le corps, notamment au niveau de la gorge, de l’aine, des aisselles, de la poitrine et de l’abdomen. Ils sont situés à proximité des artères principales car le système lymphatique se connecte à la circulation sanguine pour maintenir le sang propre. Les ganglions lymphatiques sont l’endroit où les cellules immunitaires sont créées, ce qui est essentiel pour lutter contre les infections et guérir les plaies.

Le liquide lymphatique passe également par la rate et le thymus, en plus des ganglions lymphatiques, avant de se vider dans la circulation sanguine. La rate est un autre organe de filtrage situé à l’intérieur de l’abdomen, sous le diaphragme. Elle joue un rôle important dans le système immunitaire en éliminant les microbes dangereux, en équilibrant les fluides et en détruisant les globules rouges anciens ou endommagés.

L’un des rôles les plus importants de la rate est de produire des macrophages, des lymphocytes B et des lymphocytes T, des types de globules blancs qui sont activés lorsque le sang passe par la rate et que des substances nocives sont détectées. Ces cellules engloutissent et détruisent les bactéries, éliminent les cellules mortes qui persistent dans le sang et éliminent les corps étrangers du corps. Le thymus est situé sous la cage thoracique et a le même type de rôle, filtrant le sang et créant ou éliminant des globules blancs.

Maladies qui endommagent le système lymphatique

Lorsque le système lymphatique est trop sollicité, des symptômes tels que la fatigue chronique, l’enflure des ganglions lymphatiques, les douleurs musculaires et articulaires, les maux de gorge fréquents, les infections fréquentes, les symptômes de la fibromyalgie, l’arthrite et même la formation de cancer peuvent apparaître.

Le corps nous protège des infections et des maladies en piégeant les microbes présents dans nos tissus (principalement des bactéries que nous attrapons dans l’environnement) et en les envoyant dans les ganglions lymphatiques où ils sont « piégés ». Cela empêche les bactéries de se propager et de causer d’autres problèmes comme les virus. Une fois les bactéries piégées, les lymphocytes les attaquent et les tuent.

Les ganglions lymphatiques enflent en cas d’infection ou de virus, et même si des cellules cancéreuses sont détectées, car la production de lymphocytes augmente. C’est essentiellement ainsi que l’inflammation se produit.

Ignorer la santé de votre système lymphatique signifie que votre immunité en souffrira et vous serez plus susceptible de faire face à des maladies courantes et même à des problèmes de santé à long terme.

Voici cinq façons de renforcer votre système immunitaire et, en plus, de soutenir un système lymphatique sain :

1. Réduire l’inflammation et améliorer la circulation

Manger une alimentation saine, faire de l’exercice, ne pas fumer, dormir suffisamment et réduire le stress sont tous essentiels pour réduire le stress oxydatif et arrêter les processus naturels de détoxication du corps. Le système circulatoire et le système lymphatique dépendent l’un de l’autre.

Alors que le sang circule dans le corps par les vaisseaux sanguins, une partie du liquide s’échappe naturellement et pénètre dans les tissus. Il s’agit d’un processus normal qui apporte des nutriments, de l’eau et des protéines aux cellules. Le liquide recueille également les déchets des cellules, tels que des bactéries ou même des cellules mortes ou endommagées comme les cellules cancéreuses.

Les tissus situés dans tout le corps peuvent s’enflammer et devenir douloureux lorsque la circulation ralentit et que l’inflammation s’accumule. Un système lymphatique sain nourrit les muscles, les articulations et les autres tissus, car les vaisseaux lymphatiques ont de petites ouvertures qui permettent aux gaz, à l’eau et aux nutriments de passer à travers les cellules environnantes (appelé liquide interstitiel). Le liquide se draine ensuite dans les vaisseaux lymphatiques, puis va aux ganglions lymphatiques pour être filtré, et enfin à un vaisseau lymphatique plus important situé à la base du cou appelé le canal thoracique.

Le canal thoracique réinjecte le liquide lymphatique purifié dans le sang, et le cycle se poursuit ainsi, c’est pourquoi la circulation est importante pour maintenir le bon fonctionnement du système. Sinon, les tissus peuvent se gonfler d’accumulation excessive de déchets. Pour maintenir une circulation optimale et un fonctionnement optimal du système lymphatique, il est important de consommer tous les nutriments essentiels, tels que les vitamines, les minéraux, les électrolytes et les antioxydants dont vous avez besoin.

2 Suivre un régime anti-inflammatoire

Plus votre alimentation est riche en nutriments et moins votre corps est exposé à des produits chimiques, mieux fonctionne votre système lymphatique. Les aliments qui mettent le système digestif, circulatoire et immunitaire à rude épreuve comprennent les allergènes courants (comme les produits laitiers, le gluten, le soja, les fruits de mer ou les solanacées, par exemple), les produits animaux de mauvaise qualité, les huiles végétales raffinées et les aliments transformés contenant des toxines chimiques.

En revanche, les aliments anti-inflammatoires fournissent les nutriments et les antioxydants nécessaires tout en réduisant les dommages des radicaux libres (également appelé stress oxydatif) qui vieillissent le corps et affaiblissent l’immunité.

Parmi les aliments riches en antioxydants clés, on trouve :

– Les légumes verts feuillus
– Les légumes crucifères (brocoli, chou, chou-fleur, etc.)
– Les baies
– Les aliments riches en oméga-3 comme le saumon et les fruits de mer sauvages
– Les fruits secs et les graines (chia, lin, chanvre, citrouille, etc.)
– Les huiles non raffinées comme l’huile d’olive extra-vierge et l’huile de coco
– Les herbes et les épices (gingembre, curcuma, ail, par exemple)

3 Faire de l’exercice

Le système lymphatique fonctionne mieux lorsque vous bougez votre corps, ce qui permet de maintenir la circulation des fluides et d’acheminer les nutriments vers vos cellules. Il y a une raison pour laquelle le fait d’être immobile vous fait vous sentir plus courbaturé, raide et sujet aux maladies.

Tout type d’exercice régulier et de mouvement (comme simplement marcher davantage) est bon pour maintenir la circulation de la lymphe, mais certains exercices semblent être particulièrement bénéfiques, notamment le yoga (qui tord le corps et aide à l’évacuation des fluides), l’entraînement par intervalles à haute intensité (également appelé HIIT, excellent pour améliorer la circulation) ou le « rebondissement ».

Le rebondissement gagne en popularité et consiste à sauter sur un petit trampoline que vous pouvez garder chez vous. Cela ne prend que quelques pieds carrés, et seulement cinq à dix minutes de saut par jour peuvent vraiment faire augmenter votre rythme cardiaque et aider à maintenir le bon fonctionnement de votre système lymphatique.

4 Massages et auto-massage avec un rouleau en mousse

Le rouleau en mousse et le massage sont tous deux utiles pour prévenir l’enflure, la douleur et l’accumulation de liquide dans les tissus. Le rouleau en mousse, également appelé auto-massage, est un type d’auto-massage que de nombreuses personnes font avant ou après l’exercice. Il a pour but d’aider les tissus à se réparer plus facilement et de casser les adhérences musculaires et tissulaires qui peuvent provoquer des tensions et des blessures. Le rouleau en mousse augmente également la circulation sanguine vers vos muscles et est utilisé pour une récupération plus rapide et de meilleures performances.

Le « massage lymphatique de drainage » est un type de massage spécialisé qui aide les cellules à éliminer les toxines et à lutter contre la congestion lymphatique. Des études ont montré qu’il est bénéfique pour réduire l’intensité de la douleur, la pression de la douleur et le seuil de la douleur. Les massages peuvent activer le système lymphatique et aider à éliminer l’excès de liquide des tissus.

Certains massothérapeutes sont spécialement formés au drainage lymphatique manuel, mais tout type de massage des tissus profonds est également bénéfique. Vous pouvez même vous masser vous-même pour aider à réduire la douleur dans les ganglions lymphatiques enflés, les muscles ou les articulations.

5 traitement au sauna infrarouge

Jamais entendu parler des saunas infrarouges ? Ce traitement simple est l’un des meilleurs moyens de détoxifier naturellement le corps et de soutenir un système immunitaire globalement sain. La thérapie au sauna infrarouge fonctionne en augmentant la production de sueur afin que plus de toxines soient éliminées des tissus. Elle peut également améliorer la circulation sanguine et favoriser la guérison des tissus, ce qui est essentiel pour la santé lymphatique.

Des études montrent que des séances régulières de sauna infrarouge peuvent améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de douleurs chroniques, du syndrome de fatigue chronique, de la dépression et de l’insuffisance cardiaque congestive. Les personnes qui utilisent la thérapie au sauna l’apprécient car elle est relaxante, curative, économique, peut être pratiquée chez soi et donne de réels résultats. Les saunas infrarouges utilisent des lampes chauffantes qui génèrent des ondes de lumière infrarouge, qui pénètrent dans les tissus et favorisent la régénération cellulaire ainsi que la transpiration.

Pendre soin de votre système lymphatique est essentiel pour maintenir une immunité forte et prévenir les problèmes de santé. En réduisant l’inflammation, en suivant un régime anti-inflammatoire, en faisant de l’exercice, en pratiquant des massages et en utilisant des saunas infrarouges, vous pouvez soutenir la santé de votre système lymphatique et améliorer votre bien-être général.

 

5/5 - (4 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn