Sclérose en plaques: diminuez de 20% les symptômes grâce à un régime alimentaire

Les résultats d’une étude récente portant sur près de 7.000 patients atteints de sclérose en plaques (SEP) attestent qu’un régime sain et un mode de vie sain permettent de réduire l’invalidité liée à la maladie et la survenue de symptômes.

Fruits, légumes, et céréales complètes contre la sclérose en plaques

L’étude NARCOMS menée aux Etats-Unis depuis 2015 (North American Research Committee on MS) a permis, à travers un questionnaire, de répertorier et d’estimer les apports en fruits, légumes, légumineuses, céréales complètes, sucres ajoutés, viande rouge et viande transformée auprès de quelque 7.000 personnes atteintes de SEP. Et d’établir un score de qualité du régime alimentaire. Plus le score est élevé, plus le régime alimentaire est de qualité, c’est-à-dire sain.

Sur la base de ce questionnaire d’envergure, la chercheuse, Katryn C. Fitzgerald (School of Medicine, Baltimore) a cherché à savoir si un régime alimentaire peut avoir un impact sur les symptômes de la SEP, en croisant les données. Pour ce faire, elle a interrogé les patients sur l’évolution de leurs symptômes (plus ou moins de symptômes) et la fréquence des épisodes de poussée (rechutes) au cours des 6 derniers mois, tout en tenant compte de leur mode de vie, poids, niveau d’activité physique et de leur habitude tabagique.

Réduction de 20% d’invalidité sévère

Les patients présentant des scores de régime alimentaire de qualité plus élevés montrent un niveau d’incapacité physique moins élevé et des scores de dépression plus bas. Et les patients bénéficiant d’un mode de vie sain présentent moins de risques de fatigue et de troubles cognitifs.

En conclusion, cette étude à grande échelle suggère qu’un régime alimentaire et un mode de vie sains semblent associés à un meilleur contrôle des symptômes et de l’invalidité de la SEP.

Source

Fitzgerald K.C.et al.Diet quality is associated with disability and symptom severity in multiple sclerosis. Neurology, First.  2017.