Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Actualité

Respirer de bonnes odeurs améliore la mémoire de façon spectaculaire

Des études récentes suggèrent que l'exposition à des odeurs agréables pendant le sommeil peut améliorer de manière spectaculaire notre mémoire verbale.

Les odeurs ont un pouvoir étonnant sur notre mémoire et nos capacités cognitives. Contrairement aux autres sens, l’odorat a un chemin direct vers le cerveau, en passant par le système limbique, une région associée à la mémoire et aux émotions. Certaines odeurs peuvent donc évoquer des souvenirs profonds et marquants de notre enfance. Mais l’impact des odeurs ne se limite pas à la réminiscence de souvenirs. Des études récentes suggèrent que l’exposition à des odeurs agréables pendant le sommeil peut améliorer de manière spectaculaire notre mémoire verbale. De plus, il existe un lien entre l’olfaction et la cognition, ce qui soulève la possibilité que l’amélioration de l’odorat puisse contribuer à réduire le déclin cognitif lié à l’âge.

Le lien entre l’olfaction et la cognition

Au fil du temps, notre sens de l’odorat peut décliner, et la perte de l’odorat, appelée anosmie, devient plus fréquente après l’âge de 65 ans. Cette perte olfactive est généralement bénigne, mais elle peut parfois être associée à une diminution significative de la matière blanche et grise dans certaines régions du cerveau, ce qui peut être un signe précoce de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. Cela suggère qu’il existe un lien entre l’olfaction et la cognition, et que le déclin de l’odorat peut être un indicateur de problèmes cognitifs à venir. Cependant, il est intéressant de noter que des études récentes ont montré que l’amélioration du sens de l’odorat peut avoir un impact positif sur la cognition.

L’impact des odeurs sur la mémoire

Des études menées sur des modèles animaux ont montré que l’exposition répétée à différentes odeurs peut stimuler la production de nouveaux neurones et améliorer la mémoire. Pour voir si cela est également vrai pour les humains, des chercheurs ont réalisé une étude avec des adultes âgés de 60 à 85 ans. Les participants ont été répartis en deux groupes, l’un étant exposé à des parfums d’huiles essentielles pendant leur sommeil, et l’autre groupe étant exposé à des quantités minimes d’odeurs indétectables. L’étude a duré six mois, avec une exposition de deux heures à un parfum différent chaque nuit, tels que la rose, l’orange, l’eucalyptus, le citron, la menthe poivrée, le romarin et la lavande.

Les résultats de cette étude ont été spectaculaires. Les participants exposés aux odeurs ont montré une amélioration de 226 % de leurs performances à un test de mémoire verbale par rapport au groupe témoin. Cette amélioration était également corrélée à un meilleur fonctionnement du faisceau uncine, une région du cerveau qui relie les lobes frontal et temporal et qui est connue pour diminuer avec l’âge et les maladies neurodégénératives. Ces résultats suggèrent que la stimulation de l’odorat par l’exposition à différentes odeurs peut aider à préserver la fonction cérébrale et à réduire le déclin cognitif.

Profiter des odeurs pour améliorer la mémoire

Il est intéressant de noter que l’amélioration de la mémoire grâce aux odeurs peut être obtenue de manière simple et accessible à tous. Il suffit d’utiliser un diffuseur d’odeurs pendant le sommeil pour être exposé à différents parfums. Cela peut être une solution prometteuse pour les personnes soucieuses de préserver leur mémoire et leurs capacités cognitives.

Cependant, il est important de noter que les odeurs seules ne peuvent pas garantir une mémoire performante. Il est important d’adopter une approche globale pour maintenir et améliorer notre mémoire. Cela inclut une alimentation équilibrée, une activité physique régulière, un sommeil de qualité, une stimulation cognitive et sociale, et bien sûr, l’utilisation des odeurs pour renforcer notre mémoire.

Les odeurs ont un impact puissant sur notre mémoire et nos capacités cognitives. L’exposition à des odeurs agréables pendant le sommeil peut améliorer de manière significative notre mémoire verbale, et il existe un lien entre l’olfaction et la cognition. En utilisant les odeurs de manière stratégique, nous pouvons préserver notre fonction cérébrale et réduire le déclin cognitif lié à l’âge. Il est temps d’exploiter le pouvoir des odeurs pour améliorer notre mémoire et notre qualité de vie.

 

Sources

Tian Q et coll. Associations of olfaction with longitudinal trajectories of brain volumes and neuropsychological function in older adults. Neurology 2023; 100: e964–e974.

2. Woo CC et coll. Overnight olfactory enrichment using an odorant diffuser improves memory and modifies the uncinate fasciculus in older adults. Front. Neurosci. 2023; 17: 1200448.

 

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi