Quelle place prend l’hypnose Ericksonienne en médecine traditionnelle ?

hypnose Ericksonienne

Grâce à un important travail de concentration, l’hypnose Ericksonienne permet d’entrer en état de conscience modifié. Pour mieux accéder à l’inconscient, elle vous introduit dans un état de rêverie. L’hypnose Ericksonienne respecte vigoureusement les valeurs et l’environnement de la personne. Elle assure également son développement personnel. Contrairement à l’hypnose classique, cette technique invite le patient à participer amplement au processus et facilite l’autosuggestion. L’hypnose Ericksonienne va permettre de normaliser l’équilibre énergétique de l’individu.

Comprendre l’historique de l’hypnose Ericksonienne

Les phénomènes hypnotiques et la transe hypnotique se développaient déjà depuis plus de 200 ans. C’est par le travail et l’initiative de Hénin DE CUVILLERS que l’hypnose puisse entrer dans l’univers médical et scientifique. Plusieurs centres thérapeutiques reconnaissent officiellement ses effets bénéfiques et proposent aux patients ses bienfaits. Depuis, cette technique ne cesse de se développer et aujourd’hui de nombreux courants existent. Au milieu du XXème siècle, le médecin Erickson Milton mettait en œuvre sa propre méthode d’hypnose. Il la nommait : hypnose Ericksonienne.

La santé et le l’hypnose Ericksonienne

L’hypnose Ericksonienne produit des effets reconnus sur le soin de certaines pathologies, de déprimes et d’anxiétés. Elle aide le patient à vaincre sa timidité, à s’affirmer et à retrouver la confiance en soi. En fait, elle règle particulièrement tous les problèmes psychologiques, les maladies psychosomatiques et les troubles obsessionnels compulsifs (TOC). Comme tous les autres types d’hypnose, elle permet une bonne gestion du stress et d’émotions. Elle favorise la détente musculaire, l’épanouissement spirituel et détente l’organisme. En effet, cette discipline se base sur la détente et la relaxation. Elle fournit un bon sommeil réparateur et prévient les maux de tête. Lors d’un accouchement, elle aide à mieux supporter les douleurs. Suite à des traitements médicaux assez lourds, elle accompagne les patients et les aide à bien se rétablir.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

La modification de l’état de conscience se joue comme un catalyseur dans le soin des phobies et des addictions. Elle augmente la capacité de régulation émotionnelle pour mieux résister et mieux faire face aux différents chocs.

Meilleures approches pour la pratique de l’hypnose Ericksonienne

Elle se réalise dans un environnement largement calme. L’hypnothérapeute s’appuie sur le changement de l’état de conscience et les capacités adaptatives de l’inconscient du patient. De manière consentante, ce dernier doit participer et s’intégrer amplement durant les 3 à 10  séances. Chaque séance débute toujours par une discussion entre le médecin et le patient pour fixer l’objectif des sessions. La durée dépend de chaque individu et de son état (45 minutes à 1h). Ainsi, le thérapeute s’adapte aux besoins et à la demande spécifique de chaque patient. Mais en général, pour résoudre un problème, il suffit seulement de quelques séances (3 à 4). En revanche, l’hypnothérapeute Ericksonnien peut également conduire le patient vers une transe naturelle en se focalisant sur une idée. Pour cette approche, le patient assiste à une émergence partielle et non totale de l’inconscient.