Prana yoga: la maitrise des énergies par le biais de la respiration

Le prana peut être traduit par « énergie vitale », « souffle de vie » ou « principe vital ». Ce terme est utilisé dans les enseignements yogiques comme une référence générale à l’énergie manifeste de l’univers entier. Le souffle est considéré comme la forme la plus subtile du prana dans notre corps, c’est pourquoi il est le plus souvent décrit dans les exercices de respiration du yoga. Le prana forme l’énergie de notre conscience, mais il est également responsable de la régulation de toutes les fonctions physiques de notre corps.

Les fonctions du prana :

Le prana est la source de tous les mouvements du corps. Il contrôle les différentes fonctions corporelles conscientes et inconscientes, à savoir la respiration, la digestion, la circulation du sang, le processus d’élimination, la croissance et la guérison cellulaire. Le flux de prana distribue son énergie dans le corps en fonction de la qualité et de la capacité des canaux énergétiques nadis et des centres énergétiques chakras. Le prana anime et affecte aussi la qualité de nos pensées, de nos émotions et de notre conscience. Notre santé et notre bien-être général sont directement liés à la quantité et à la circulation du prana dans notre corps.

L’importance du prana dans le yoga :

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles un pratiquant de yoga devrait s’efforcer de comprendre et de créer une sensibilité à son énergie vitale. Étant donné que de nombreuses pratiques yogiques créent ou modifient l’énergie dans notre corps, il est donc important d’avoir un système de retour d’information pour savoir comment et quand ajuster ou modifier ces pratiques. Il y a de nombreuses raisons de s’entraîner à devenir plus conscient et sensible à notre énergie pendant que nous pratiquons :

  • Cela informe l’alignement physique et les ajustements plus subtils des poses de yoga.
  • Cela crée de la vitalité et de la force pour s’engager physiquement et mentalement dans les asanas et autres pratiques de yoga.
  • Il fournit des informations sur les effets d’une séquence de postures et peut guider notre sélection de postures à exécuter.
  • Il crée la capacité de guérison et de bien-être.
  • Il est la base des exercices de respiration du pranayama et fournit des informations sur l’efficacité de ces techniques.
  • Il peut nous informer de notre succès dans la création et le maintien d’un style de vie yogique.
  • Il aide à enraciner notre conscience dans le moment présent.
  • Il influe sur la qualité et la quantité de nos pensées et donc sur notre capacité à méditer.

Comment le prana circule-t-il dans le corps ?

Le Prana parvient dans le corps par le biais des aliments que nous consommons, de l’air que nous respirons et de l’absorption des énergies terrestres et célestes. Le prana emprunte des milliers de canaux minuscules appelés nadis pour atteindre chaque cellule du corps.

Les trois principaux nadis du corps sont l’ida, le pingala et le sushumna, qui partent tous de la base de la colonne vertébrale et remontent vers la tête. Les nadis ida et pingala s’entrecroisent en spirale vers le haut et se connectent aux narines opposées, tandis que la sushumna remonte tout droit le long de la colonne vertébrale jusqu’au sommet de la tête. Les chakras sont situés à l’endroit où les nadis ida et pingala s’entrecroisent et se croisent avec la sushumna. Les chakras sont reliés aux milliers de nadis mineurs et sont donc responsables de la distribution et de la circulation du prana dans tout le corps.

La relation entre le Prana et l’esprit.

La qualité et la quantité de prana dans notre corps ont un effet important sur notre capacité à nous concentrer. La philosophie yogique décrit un lien entre les fluctuations des pensées (chitta vritti) et les fluctuations de l’énergie. Lorsque notre énergie mentale est immobile et calme, notre expérience de l’esprit l’est aussi. Ainsi, si l’on maîtrise le contrôle du prana, on peut maîtriser le contrôle des pensées de l’esprit et devenir compétent en matière de méditation.

Comme nous le dit Swami Sivananda : « Si vous savez comment contrôler les petites vagues de Prana qui travaillent à travers le mental, alors le secret de la subjugation du Prana universel vous sera connu. Le yogi qui acquiert la connaissance de ce secret, ne craindra plus aucune puissance, puisqu’il a la maîtrise de toutes les manifestations des puissances qui existent dans l’univers. »

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.