Pourquoi est-ce une mauvaise idée de se retenir d’aller aux toilettes

Se retenir d'aller aux toilettes à l'occasion n'est pas dangereux, mais celles qui ont l'habitude de le faire peuvent avoir des complications

Parfois, les gens ont besoin d’aller à la selle, mais le moment est socialement inapproprié, ou ils sont gênés d’y aller dans un lieu public. Bien que se retenir d’aller aux toilettes à l’occasion ne soit pas dangereux, les personnes qui ont l’habitude de le faire peuvent souffrir de constipation ou de complications plus graves.

Les personnes qui se retiennent d’aller aux toilettes trop souvent peuvent commencer à ne plus avoir envie, ce qui peut entraîner une incontinence fécale. D’autres personnes peuvent souffrir de constipation. La constipation peut être très inconfortable et peut entraîner des problèmes plus graves. Dans cet article, nous abordons les risques liés à la rétention des selles.

On ne doit pas prendre l’habitude de se retenir

Il n’est pas dangereux de retenir ses selles de temps en temps. Parfois, les gens ne sont pas à proximité d’un toilette ou se trouvent dans une situation où il est inapproprié d’aller aux toilettes. D’autres sont trop timides ou gênées pour faire leurs besoins dans un lieu public et préfèrent attendre d’être rentrées chez elles.

Selon un article publié les enfants qui souffrent de constipation peuvent prendre l’habitude de retenir leurs selles pour éviter les selles douloureuses. Certains enfants peuvent retenir leur selles s’ils trouvent l’apprentissage de la propreté trop difficile.

Lorsque les gens développent des comportements de rétention des selles, ils mettent leur santé en danger. Les personnes doivent aller à la selle lorsque leur corps signale la présence de selles dans le rectum. Bien que le moment ne soit pas toujours approprié, les médecins recommandent d’aller à la selle dès que possible, dès que l’envie se fait sentir.

Pourquoi est-ce mauvais ?

Éviter d’aller à la selle peut entraîner une constipation. Lorsque cela se produit, l’intestin inférieur absorbe l’eau des selles qui s’accumulent dans le rectum. Les selles contenant moins d’eau sont plus difficiles à évacuer car elles deviennent dures. Dans des situations plus graves, ce comportement peut conduire à l’incontinence ou causer de graves problèmes, comme un fécalome (lorsqu’une masse de selles dures et sèches reste coincée dans le côlon ou le rectum) ou une perforation gastro-intestinale (un trou dans la paroi du tractus gastro-intestinal).

Retenir les selles peut également provoquer une distension, ou un étirement, du rectum. Si la personne perd la sensation à l’intérieur du rectum, appelée hyposensibilité rectale, elle peut connaître des épisodes d’incontinence. L’auteur d’une étude de 2015 suggère qu’une charge fécale accrue dans le côlon peut augmenter le nombre de bactéries et créer une inflammation à long terme du côlon. Cette inflammation peut augmenter le risque de développer un cancer du côlon. Les résultats de la recherche suggèrent également des liens entre la rétention de selles et l’appendicite et les hémorroïdes.

Les enfants et la rétention des selles

À la naissance, les bébés font caca involontairement. Lorsqu’un enfant commence l’apprentissage de la propreté, il apprend à faire ses besoins à un moment socialement acceptable et à retenir ses excréments lorsque cela est nécessaire. Une étude plus ancienne suggère que des complications liées à l’apprentissage de la propreté surviennent chez environ 2 à 3 % des enfants.

Certains enfants peuvent retenir leurs selles après avoir été constipés. Le souvenir de selles douloureuses peut conduire à un refus de faire leurs besoins. Si l’enfant continue à retenir ses selles, la partie inférieure de son côlon s’accumule jusqu’à ce qu’elle soit pleine. Avec des retenues répétées, l’enfant peut perdre ses sensations rectales, ce qui entraîne des irrégularités dans son envie de faire. Lorsque le rectum est plein, des selles plus molles peuvent commencer à couler autour des selles accumulées. Avec une sensation réduite, l’enfant peut faire caca involontairement.

Combien de temps  peut-on rester sans faire ses besoins ?

L’horaire des selles varie d’une personne à l’autre. Certaines personnes vont à la selle une fois tous les deux jours, tandis que d’autres font plusieurs fois par jour. La fréquence des selles dépend de l’âge de la personne et de son régime alimentaire, mais la plupart des gens font caca entre une et trois fois par jour.

Un changement dans l’horaire des selles peut indiquer une constipation. Ces changements sont soumis à des différences individuelles. Par exemple, chez les personnes qui vont habituellement à la selle une fois tous les trois jours, une selle normale et bien formée survenant une fois par semaine peut ne pas nécessiter de soins médicaux. Les personnes doivent aller à la selle lorsque leur corps leur signale le besoin d’aller à la selle. Si le moment est inapproprié, il faut essayer d’aller à la selle le plus tôt possible.

On a rapporté des cas extrêmes où le fait de retenir ses selles à cause de la constipation ou d’un effort physique a entraîné de graves complications. Dans un autre exemple publié dans BMJ Case Reports, un homme a été paralysé d’une jambe et a souffert du syndrome du compartiment abdominal (une condition potentiellement mortelle résultant d’une pression accrue dans l’abdomen) en raison d’une constipation sévère.

Quand consulter un médecin

Bien qu’il puisse être difficile de suivre l’évolution des selles d’un jeune enfant, les parents ou les personnes qui s’en occupent doivent consulter un pédiatre s’ils constatent des signes de rétention des selles chez l’enfant. Le pédiatre peut les aider à apprendre à l’enfant les comportements et les habitudes appropriés pour aller aux toilettes.

Les personnes qui souffrent de constipation parce qu’elles retiennent régulièrement leurs selles peuvent consulter un pharmacien pour obtenir des conseils sur la façon de prévenir la constipation. Les pharmaciens peuvent recommander les laxatifs en vente libre les plus appropriés. Lorsqu’une personne perd sa sensation rectale, elle a besoin de soins médicaux.

Résumé

Les gens peuvent retenir leurs selles parce que le moment est socialement inapproprié ou parce qu’ils ne sont pas à proximité d’une salle de bain. La rétention occasionnelle n’est pas dangereuse, mais si elle devient une habitude, elle peut avoir des effets sur la santé. La constipation est fréquente chez les personnes qui se retiennent. Les enfants qui ont souffert de constipation développent parfois ce comportement de rétention pour éviter la douleur associée à l’émission de selles dures. Dans les cas les plus graves, les personnes qui retiennent chroniquement leurs selles peuvent perdre la sensation d’envie de faire ou développer de graves complications intestinales.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -