NASH : 7 légumes à intégrer dans votre régime alimentaire

Avez-vous parfois l’impression qu’il est impossible de suivre tous les différents régimes alimentaires actuels ? Du régime céto au régime paléo en passant par le régime sans gluten, il y a tellement de choses à faire que cela peut sembler être un défi. Un régime qui est souvent négligé est le régime NASH et son efficacité pour aider les personnes à risque de maladie du foie gras.

Si vous cherchez des moyens simples de prévenir cette maladie ou de préserver votre santé actuelle, un régime végétal adapté à la NASH est peut-être ce qu’il vous faut ! Dans cet article de blog, nous allons discuter de 7 légumes qui pourraient s’avérer efficaces lorsqu’ils sont inclus dans votre plan global. Continuez à lire si vous voulez en savoir plus sur la façon dont un régime NASH peut aider à gérer et même à inverser les lésions du foie gras !

En quoi consiste le régime NASH ?

Le régime NASH est un modèle d’alimentation à base de plantes visant à gérer la stéatohépatite non alcoolique (NASH), une maladie similaire à la stéatose hépatique. Constitué d’aliments frais et entiers et de quantités limitées d’aliments transformés, ce type de plan de repas fait la part belle aux fruits, aux légumes et à d’autres aliments riches en fibres qui peuvent contribuer à une bonne digestion.

En outre, il y a des restrictions sur le sodium, car des quantités excessives de sel dans l’alimentation ont été liées à l’augmentation de l’inflammation. Les protéines animales sont réduites au minimum, mais sont encouragées à provenir de sources durables et humaines. En résumé, le régime NASH est une approche anti-inflammatoire de la nutrition pour les personnes souffrant de NASH, qui met l’accent sur les sources d’aliments entiers et naturels.

7 légumes du régime NASH pourraient être efficaces dans n’importe quel plan alimentaire.

  1. Chou frisé :

Ce vert foncé et feuillu offre une myriade d’avantages nutritionnels, notamment une teneur élevée en vitamines A et C ainsi qu’en folate et en magnésium. Le chou frisé possède également des propriétés anti-inflammatoires, qui peuvent contribuer à réduire les symptômes liés à la NASH. Il se déguste de préférence à la vapeur ou cuit dans des soupes et des ragoûts.

  1. Brocoli :

Ce légume crucifère est chargé de vitamines et de minéraux essentiels, comme les vitamines A et C, le calcium, le potassium et les fibres, ce qui en fait un excellent choix pour une alimentation saine. De plus, le brocoli contient des composés qui aident à protéger contre certaines maladies chroniques comme les maladies cardiaques et le cancer. Il peut être dégusté cru ou cuit, dans le cadre d’un repas principal ou d’un plat d’accompagnement.

  1. Épinards :

Les épinards sont riches en de nombreux nutriments importants tels que la vitamine A et le fer, ce qui en fait un complément idéal à n’importe quel mode de vie alimentaire. De plus, ils contiennent de puissants antioxydants qui peuvent aider à réduire l’inflammation associée à la NASH. Consommez les épinards cuits ou crus en salade pour une alimentation optimale.

  1. Choux de Bruxelles :

Ces petits légumes ressemblant à des choux ne sont peut-être pas les préférés de tous, mais ils regorgent de nutriments importants comme la vitamine C, les folates, le magnésium, le fer, le potassium et les fibres ! La vitamine C aide à protéger les cellules contre les dommages, tandis que le folate joue un rôle important dans le métabolisme et le maintien d’une fonction hépatique saine pour les personnes atteintes de NASH. Ces petits légumes valent donc la peine d’être ajoutés à votre alimentation ! Essayez de les faire rôtir avec de l’huile d’olive pour un délicieux plat d’accompagnement !

  1. Carottes :

Les carottes sont riches en bêta-carotène – un antioxydant qui aide à améliorer la capacité de l’organisme à absorber le sucre dans les cellules, favorisant ainsi un meilleur équilibre de la glycémie. Ce qui est important lorsqu’on est confronté aux symptômes de la NASH. Elles contiennent également des fibres alimentaires qui aident à se sentir rassasié plus longtemps, réduisant ainsi les envies de grignoter des aliments malsains entre les repas. Essayez de les râper dans vos salades ou de grignoter des bâtonnets de carottes entre les repas !

  1. Patates douces :

Les patates douces sont riches en glucides complexes, ce qui en fait une excellente source d’énergie, mais elles ont un faible indice glycémique, ce qui aide à stabiliser la glycémie pour les personnes souffrant des effets de la NASH. Elles contiennent en outre plusieurs antioxydants qui peuvent aider à réduire l’inflammation dans tout le corps.

  1. Tomates :

Les tomates sont des fruits polyvalents qui contiennent du lycopène, un composé antioxydant dont il a été démontré qu’il réduisait l’inflammation communément observée chez les personnes souffrant de NASH. De plus, les tomates offrent diverses vitamines, dont la B6 qui favorise une fonction nerveuse saine, facilitant la digestion et aidant à soulager tout inconfort résultant d’une mauvaise santé digestive associée à cette maladie ; les tomates sont des ajouts merveilleux aux salades ou aux sauces où leur saveur et leur valeur nutritionnelle peuvent être pleinement appréciées !

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.