Luminothérapie : faire le plein de lumière tous les jours

La lumière est la source de toutes vies, beaucoup de nos fonctions biologiques sont accordées avec elle, d’où l’importance d’avoir une exposition au soleil suffisante pour optimiser les métabolismes qui lui sont liés, son absence se fait ressentir à plusieurs niveaux notamment sur le moral comme la fameuse “dépression saisonnière” due au manque de lumière naturelle.

Dans le cas où la personne n’a pas eu suffisamment de contact avec des rayons lumineux, par conséquence d’une période hivernale ou d’un confinement quelconque, elle peut opter pour une alternative appelée la “luminothérapie”.

La luminothérapie ou encore photothérapie est une cure qui peut servir de remède face à un manque d’exposition au soleil ou de complément pour augmenter davantage les effets positifs de la lumière, elle fait partie des traitements d’ordre psychiatrique, elle est utilisée contre les épisodes dépressifs, les problèmes d’horloge biologique (rythme circadien) ou encore l’insomnie.

Le remède par la lumière fut introduit à la fin du XIX siècle pour remédier à différents problèmes de santé, les résultats satisfaisants ont vite suscité l’intérêt et encouragé la communauté médicale à pousseur les recherches plus loin rapidement, le développement de ces techniques a même valu à Niels Ryberg Finsen le Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1903

Le principe actif de la luminothérapie vient de “l’imitation de la lumière du soleil”, cette reproduction artificielle stimule notre de la même manière avec laquelle il réagit aux faisceaux lumineux solaires, provocant des sécrétions hormonales permettant la régulation du système endocrinien, la photothérapie compte d’énormes bienfaits dont :

  • Aide à soigner les dépressions saisonnières ou non saisonnières
  • Régulation du rythme circadien
  • Aider à stimuler le corps au réveil
  • Aide les personnes qui travaillent la nuit
  • Prévention de la démence sénile
  • Diminution de la fatigue chronique
  • Stimulation du système immunitaire

Elle se pratique chez un spécialiste en luminothérapie, un médecin du sport ou chez un naturopathe, les recommandations médicales indiquent que des séances d’une demi-heure sous une exposition d’environs 10000 lux (unité de mesure de la lumière) à hauteur des yeux (fermés évidemment) sont idéales. Elle présente d’ailleurs un avantage de taille car elle peut être faite chez soi facilement au moyen d’une lampe spéciale.

Même si elle est indolore, il existe quelques contre-indications qui concernent les personnes aux troubles oculaires ou sous traitement aux effets photosensibles.

La photothérapie présente beaucoup de qualités, que vous soyez atteints de certains troubles ou bien-portants, elle peut vous être très bénéfique.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.