Les 5 émotions principales: comment les reconnaître et les tempérer

il existe des moyens de réguler les émotions et de repérer les déclencheurs émotionnels pour mieux garder le contrôle.

Vous avez probablement entendu l’expression « une montagne russe d’émotions », et c’est une description assez précise de ce qui est possible dans une journée donnée. La liste des émotions vécues par les humains au quotidien est complexe. Mais n’ayez pas peur, car non seulement il est normal d’éprouver de nombreux sentiments, mais c’est attendu.

Bien que tous les humains se demandent comment être heureux, des émotions apparemment négatives ont aidé des humains à survivre à des situations dangereuses. Les neurotransmetteurs de notre cerveau s’adaptent aux circonstances afin que notre corps puisse réagir de manière appropriée. C’est lorsque nous sommes confrontés à des émotions négatives chroniques que notre santé est en danger, mais il existe des moyens de réguler les émotions et de repérer les déclencheurs émotionnels.  Ce qui vous permet de garder le contrôle de votre santé mentale et physique.

Que sont les émotions ?

Les émotions sont des états d’esprit ou des sentiments instinctifs qui découlent des circonstances de la vie d’une personne. Dans le cerveau, elles sont stimulées par un mouvement de neurotransmetteurs en réponse à des stimuli. Les chercheurs suggèrent que nos émotions de base sont ancrées en nous depuis les temps primitifs, lorsque les émotions de nos ancêtres ont évolué en réponse aux défis quotidiens. En réalité, ces émotions de base sont en place comme un moyen de survie. Elles sont déclenchées automatiquement, inconsciemment et rapidement lors de certaines situations.

Un concept populaire veut qu’il existe une liste de base des émotions, indiquant les émotions primaires et primitives que les humains éprouvent quotidiennement. Celles-ci servent d’éléments constitutifs d’émotions plus complexes.

 

Liste des émotions

Lorsqu’on étudie les émotions en psychologie, on constate que les étiquettes émotionnelles sont établies de manière empirique, avec un fort consensus sur cinq émotions de base :

la colère
Peur
Dégoût
Tristesse
Bonheur
La honte, la surprise et l’embarras font également partie de la liste des émotions considérées comme fondamentales.

Dans la liste des cinq types d’émotions, il y a plusieurs émotions complexes et même des expressions faciales, alors plongeons un peu plus profondément dans chacune des émotions de la liste principale pour mieux les comprendre.

1. La colère

Commençons par l’émotion de base la plus débattue, la colère. Elle peut être difficile à détecter au cours du développement, et elle peut être dirigée à la fois vers l’intérieur et vers l’extérieur.
Bien qu’elle soit souvent considérée comme une émotion négative, la colère est normale et nécessaire à la survie. Elle permet aux humains de se défendre dans des situations dangereuses ou toxiques.

Une liste d’émotions associées à la colère comprend les sentiments suivants :

frustré
irrité
exaspéré
enragé
fou
offensé
outragé
mécontent
aggravé

2. La peur

La peur est provoquée par la perception d’un risque pour la sécurité et pour la sécurité des autres. Les systèmes nerveux endocrinien et autonome préparent le corps à affronter le danger, en déclenchant les réactions de  » fuite, combat, stupeur » qui se produisent face à la peur. Il s’agit d’une réaction émotionnelle normale et nécessaire qui permettait à nos ancêtres de faire face aux dangers et menaces quotidiens.
La recherche souligne que la perception et la réaction d’une personne face à la peur dépendent de sa personnalité et de son état de santé mentale. Par exemple, une personne souffrant d’anxiété grave éprouve des niveaux de peur plus élevés, même si la menace est considérée comme moins effrayante par les autres.

Les sentiments associés à la peur sont notamment les suivants:

la nervosité
paniqué
anxieux
stressé
inquiet
horrifié
préoccupé
déstabilisé
mal à l’aise
alerte

3. Dégoût

Le dégoût, dont on pense qu’il est apparu lorsque nos ancêtres ont été provoqués par des aliments potentiellement dangereux, est une forte désapprobation et un rejet de quelque chose d’offensant. Les sentiments de dégoût surviennent après avoir fait l’expérience de quelque chose de désagréable, qu’il s’agisse d’une odeur, d’une vue ou d’une pensée.

Les sentiments de dégoût peuvent également être décrits comme suit :

dégoût
offensant
nauséabond
dérangeant
désapprobateur

4. La tristesse

La tristesse est une émotion fondamentale qui survient lorsqu’on perd une personne importante, qu’on n’atteint pas un objectif ou qu’on perd un sentiment de contrôle. Les recherches portant sur les nombreuses expressions de la tristesse indiquent qu’elle peut provoquer des larmes, des douleurs à la poitrine et un sentiment d’impuissance. Il est tout à fait normal de ressentir de la tristesse, et chacune de ces émotions fondamentales, de temps à autre. C’est la tristesse chronique qui a un impact sur votre vie quotidienne qui devient problématique.

Les sentiments associés à la tristesse sont notamment les suivants :

malheureux
morose
le cœur brisé
déçu
déconnecté
en deuil
en deuil
triste
sans espoir

5. Le bonheur

Depuis Aristote, le bonheur est décrit comme une émotion qui consiste en un plaisir et une vie bien vécue (ou un sens). Bien sûr, tout le monde aspire au bonheur, mais ce qui nous rend réellement heureux diffère en fonction de notre culture et de nos attentes. Le bonheur est connu pour être hautement individualisé, car l’état de contentement d’une personne est associé à son « désir » et à son « goût », selon les chercheurs.

Voici quelques mots couramment utilisés pour décrire les sentiments de bonheur :

joyeux
exalté
plein d’espoir
paisible
amusé
heureux
satisfait
content
ravi
amusé
Au-delà de cette liste d’émotions, les chercheurs s’accordent à dire qu’il en existe d’autres qui méritent d’être étudiées et reconnues. Il s’agit notamment de

la honte
la surprise
l’embarras
la culpabilité
le mépris
amour
crainte
douleur
envie
compassion
gratitude

Comment les émotions nous affectent

Les émotions sont liées aux niveaux de neurotransmetteurs dans le cerveau. Ces messagers chimiques, comme la dopamine et la sérotonine, sont libérés lorsque le cerveau reçoit des nouvelles heureuses, ce qui vous donne cette sensation de lumière et de chaleur qui accompagne cette émotion fondamentale. À l’inverse, une baisse de ces neurotransmetteurs provoque la tristesse et la lourdeur qui accompagne cette émotion.
Il est tout à fait normal que les niveaux de neurotransmetteurs augmentent et diminuent tout au long de la journée en fonction de vos expériences et de vos pensées. En fait, les émotions contribuent à nous mettre à l’abri du danger et nous permettent de rester connectés socialement, ce qui est si important pour la survie.

Les neurotransmetteurs les plus courants impliqués dans les émotions positives et négatives sont les suivants :

Dopamine
Sérotonine
L’acide gamma-aminobutyrique (GABA)
Noradrénaline
L’ocytocine
Acétylcholine

Bien qu’un changement dans ces neurotransmetteurs soit normal et attendu, les émotions négatives chroniques peuvent avoir un impact majeur sur votre santé. Les états émotionnels négatifs provoquent un stress sur l’organisme, ce qui entraîne une augmentation de l’inflammation, un risque accru de problèmes de santé mentale et un affaiblissement de la fonction immunitaire. Selon une étude publiée dans Frontiers in Neuroscience, le stress psychologique déclenche une activité inflammatoire et des changements cognitifs. La tristesse chronique, par exemple, joue un rôle important dans l’apparition et la récurrence de la dépression.
Pour résumer, un changement d’émotions, du négatif au positif, est normal, mais lorsque vous éprouvez des émotions négatives de manière chronique, cela peut avoir des répercussions majeures sur la santé. C’est exactement la raison pour laquelle il faut s’efforcer de réguler ses émotions et de s’attaquer aux éléments déclencheurs des sentiments négatifs.

 

Comment les contrôler

Identifier les émotions

Le fait de pouvoir identifier ce que vous ressentez à partir de la liste des émotions vous aide à les contrôler ou à les gérer de manière appropriée. Cela demande généralement de l’attention et de la réflexion. Portez une attention particulière aux signes physiques des émotions, comme la transpiration des paumes et l’accélération du cœur pour la peur, les douleurs corporelles pour la tristesse et l’augmentation de la température corporelle pour la colère.

Réfléchissez aux déclencheurs d’émotions

La racine des émotions n’est pas toujours évidente, elle peut provenir de problèmes ou d’insécurités plus profonds. Si vous ne savez pas pourquoi vous ressentez une émotion particulière, cherchez les déclencheurs potentiels. Elle peut en fait provenir d’une source inattendue, comme la fatigue, le fait qu’un ami ou un membre de la famille vous manque, la faim ou un repas malsain.

Pratiquez la pleine conscience

La pratique de la pleine conscience, qui est un état mental obtenu en se concentrant sur sa conscience au moment présent, vous aide à comprendre et à accepter vos sentiments. Cette conscience du moment présent permet de détecter et de comprendre plus facilement vos émotions. La recherche montre que les interventions basées sur la pleine conscience ont des effets positifs sur le bien-être psychologique.

Comment pratiquer la pleine conscience ?

L’un des meilleurs moyens est la méditation de pleine conscience, qui vous permet de vous concentrer sur les sensations de votre corps. Tout autre moment de réflexion tranquille est utile, comme une promenade en plein air, la pratique du yoga, le jardinage et la cuisine. La pleine conscience ou la réflexion silencieuse peuvent vous aider à faire face à vos sentiments, à calmer votre esprit et à réguler vos émotions.

Prenez soin de vous

Il est normal de ressentir des émotions incontrôlables de temps en temps, lorsque vous êtes confronté à une situation positive ou négative. Pour maîtriser vos émotions quotidiennes, il est essentiel de prendre soin de soi.

Comment pouvez-vous comprendre et réguler vos sentiments si vous n’êtes pas à l’écoute de vous-même et ne prenez pas soin de votre santé ?

Mangez-vous une alimentation saine et équilibrée, prenez-vous suffisamment de repos, bougez-vous, engagez-vous auprès de vos proches, consacrez-vous à la réflexion et passez-vous du temps à l’extérieur ? Ce ne sont là que quelques-unes des actions que vous devriez entreprendre chaque jour pour promouvoir votre bien-être général.

 

Conclusion

La liste des émotions fondamentales fait l’objet de débats et de recherches depuis des siècles. Les scientifiques semblent s’accorder sur le fait qu’il en existe cinq principales : la colère, la peur, le dégoût, la tristesse et le bonheur. Cette liste d’émotions négatives et positives est déclenchée par des stimuli qui modifient les niveaux de neurotransmetteurs dans le cerveau. Il s’agit d’un processus biologique normal et nécessaire, mis en place pour assurer la survie de l’être humain. Lorsque l’être humain éprouve des sentiments négatifs chroniques, il doit faire face à de graves répercussions, comme un risque accru de problèmes de santé mentale, physique et sociale. Pour réguler vos sentiments, pratiquez la pleine conscience, identifiez vos sentiments et leurs déclencheurs, et faites de l’auto-prise en charge une priorité.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Marie Desange