DossierMaladie

Les 34 symptômes de la ménopause

Les 34 symptômes de la ménopause sont une liste de symptômes courants qui peuvent survenir avant ou pendant la ménopause

Les 34 symptômes de la ménopause sont une liste de symptômes courants qui peuvent survenir avant ou pendant la ménopause. Ils comprennent les bouffées de chaleur, les règles irrégulières, les changements d’humeur, et plus encore. La ménopause désigne l’étape de la vie d’une femme au cours de laquelle ses règles s’arrêtent. Elle survient généralement vers l’âge de 45-55 ans. Une femme est ménopausée si au moins 12 mois se sont écoulés depuis ses dernières règles. Les années qui précèdent la ménopause sont appelées transition ménopausique ou périménopause. Cette étape peut également s’accompagner de symptômes, qui peuvent durer plusieurs années, parfois jusqu’à 14 ans. Cet article décrit les 34 symptômes de la ménopause

Les 34 symptômes de la ménopause

La ménopause et la périménopause peuvent provoquer toute une série de symptômes, dont les suivants.

1. Bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur font partie des symptômes de la ménopause les plus courants. Elles provoquent une sensation soudaine de chaleur, de transpiration et de rougeur, surtout au niveau du visage, du cou et de la poitrine. Certaines femmes ont également des frissons.

2. Les sueurs nocturnes

Les sueurs nocturnes sont des bouffées de chaleur qui se produisent la nuit. Les scientifiques ne sont pas sûrs de la raison de leur apparition, mais il semble que la baisse du taux d’œstrogènes puisse affecter l’hypothalamus, qui régule la température du corps.

3. Des règles irrégulières

Tout au long de la transition ménopausique, il est normal d’avoir des règles irrégulières ou manquées. Au bout d’un certain temps, la femme cessera complètement d’avoir des règles.

4. Changements d’humeur

Les sautes d’humeur sont des changements d’humeur imprévisibles qui ne sont pas liés à des événements de la vie. Ils peuvent amener une personne à se sentir soudainement triste, larmoyante ou en colère. Les changements d’humeur sont fréquents pendant la périménopause et la ménopause.

5. Sensibilité des seins

La sensibilité des seins est un autre symptôme courant de la ménopause, bien que sa fréquence ait tendance à diminuer dans les derniers stades.

6. Baisse de la libido

La ménopause affecte aussi couramment la libido, ou le désir de faire l’amour. Cela peut être le résultat direct de la baisse des niveaux de testostérone et d’œstrogène, qui peut rendre l’excitation physique plus difficile. Cependant, il peut aussi s’agir d’un résultat secondaire des autres symptômes de la ménopause, comme les changements d’humeur, ou d’un effet secondaire d’un médicament.

7. Sécheresse vaginale

Les hormones sexuelles féminines assurant une bonne circulation du sang autour du vagin, leur absence peut diminuer le flux sanguin de la source de confiance et, par conséquent, la lubrification naturelle. Cela peut provoquer une sécheresse, qui peut être inconfortable ou rendre les rapports sexuels avec pénétration plus difficiles.

8. Maux de tête

Une personne qui entre dans la ménopause peut ressentir des maux de tête ou des épisodes de migraine plus fréquents en raison d’une baisse des œstrogènes. Cela peut être similaire aux maux de tête que certaines femmes ressentent avant leurs règles. Cependant, contrairement à un cycle menstruel normal, les niveaux d’hormones pendant la périménopause peuvent fluctuer de façon plus imprévisible.

9. Fourmillements aux extrémités

Pendant la ménopause, certaines femmes ressentent des picotements dans les mains, les pieds, les bras et les jambes. Ce symptôme est le résultat des fluctuations hormonales affectant le système nerveux central et ne dure généralement que quelques minutes à la fois.

10. Bouche brûlante

Une bouche brûlante est un autre symptôme potentiel de la ménopause et peut se manifester par une sensation de brûlure, de sensibilité, de picotement, de chaleur ou d’engourdissement dans ou autour de la bouche. C’est un autre résultat des changements hormonaux. La muqueuse de la bouche possède des récepteurs d’hormones sexuelles, qui diminuent avec la baisse des œstrogènes. Cela peut contribuer à la douleur et à l’inconfort.

11. Modification du goût

Certaines femmes peuvent remarquer des changements dans leur sens du goût, avec des saveurs plus fortes, pendant la ménopause. Elles peuvent également avoir la bouche sèche, ce qui peut entraîner un risque plus élevé de développer des maladies des gencives ou des caries.

12. Fatigue

La fatigue peut être un symptôme de la ménopause pénible et parfois débilitant de Source sûre. Elle peut être le résultat d’un sommeil de moins bonne qualité en raison des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes ou le résultat des fluctuations hormonales elles-mêmes.

13. Ballonnements

Les femmes peuvent souffrir de ballonnements pendant la ménopause pour un certain nombre de raisons. Elles peuvent souffrir de rétention d’eau, de gaz ou d’une digestion plus lente en raison du stress. Si elles modifient leurs habitudes alimentaires à cette période, elles peuvent également souffrir de ballonnements.

14. Autres changements digestifs

Les hormones sexuelles féminines influencent les microbes qu’une personne a dans sa bouche et son tube digestif. Cela peut signifier que pendant la ménopause, la flore intestinale d’une femme change de composition. Elles peuvent remarquer des changements dans leur digestion ou qu’elles réagissent différemment à certains aliments.

15. Douleurs articulaires

Les œstrogènes contribuent à diminuer l’inflammation et à maintenir les articulations lubrifiées. Par conséquent, certaines femmes ressentent des douleurs articulaires à la suite d’une diminution des œstrogènes. L’œstrogène est responsable de la régulation des niveaux de liquide dans tout le corps, donc lorsque le corps devient faible en cette hormone, les femmes sont plus sujettes aux douleurs articulaires ou à l’arthrite de la ménopause.

16. Tension et douleurs musculaires

Les femmes qui traversent la périménopause ou la ménopause peuvent également ressentir des tensions ou des douleurs musculaires. Cela est dû aux mêmes facteurs que les douleurs articulaires de la ménopause.

17. Sensations de choc électrique

Les femmes peuvent ressentir des sensations qui ressemblent à des chocs électriques pendant la périménopause et la ménopause. La cause de ce phénomène n’est pas claire, mais il pourrait être le résultat de la modification des niveaux d’hormones dans le système nerveux.

18. Démangeaisons

L’œstrogène étant lié à la production de collagène et à l’hydratation de la peau, une baisse de cette hormone peut entraîner une augmentation des démangeaisons ou de la sécheresse, à la fois autour de la vulve et ailleurs sur le corps.

19. Troubles du sommeil

Le sommeil d’une femme peut devenir plus léger ou perturbé pour de nombreuses raisons pendant la ménopause. Elles peuvent se réveiller fréquemment en raison de sueurs nocturnes, se réveiller plus tôt ou avoir du mal à trouver le sommeil.

20. Difficultés de concentration

Une baisse des œstrogènes peut parfois provoquer un brouillard mental ou des difficultés de concentration. Les bouffées de chaleur et les problèmes de sommeil peuvent également être des facteurs contributifs.

21. Pertes de mémoire

Comme pour la concentration et la focalisation, la ménopause peut également affecter la mémoire. Là encore, cela peut être le résultat direct de la baisse des taux d’œstrogènes ou d’un sommeil déficient.

22. Cheveux clairsemés

Pendant la ménopause, la perte ou l’amincissement des cheveux est un autre résultat des fluctuations hormonales ovariennes. Cela entraîne un rétrécissement des follicules pileux, ce qui signifie que les cheveux poussent plus lentement et tombent plus facilement.

23. Ongles cassants

Pendant ou après la ménopause, le corps peut ne pas produire suffisamment de kératine, substance dont les ongles ont besoin pour rester solides. Cela peut entraîner des ongles fragiles et faibles qui se fissurent ou se cassent facilement.

24. Prise de poids

Les femmes peuvent prendre du poids en raison d’un certain nombre de facteurs pendant la ménopause. Une baisse des œstrogènes peut entraîner une prise de poids, tout comme une baisse de l’activité physique. Les changements d’humeur peuvent également amener une femme à manger différemment.

25. Incontinence d’effort

L’incontinence d’effort fait référence à un besoin fréquent ou soudain d’uriner. Certaines personnes parlent également d’une « vessie hyperactive ». Ce symptôme est fréquent pendant la ménopause, car les changements dans les niveaux d’hormones peuvent entraîner un affaiblissement de la vessie et des muscles pelviens.

26. Les étourdissements

Les changements hormonaux qui ont lieu pendant la ménopause affectent la production d’insuline, ce qui peut rendre difficile pour le corps de maintenir la stabilité de la glycémie. C’est la principale raison pour laquelle certaines femmes ont des étourdissements pendant la périménopause et la ménopause.

27. Allergies

Certaines femmes signalent des symptômes d’allergie nouveaux ou aggravés lorsqu’elles sont ménopausées. Cela se produit parce que pendant la ménopause, les femmes peuvent avoir des pics d’histamine. L’histamine est la substance chimique qui provoque des réactions allergiques.

28. Ostéoporose

Pendant la périménopause, une baisse des œstrogènes peut également entraîner une perte de densité osseuse. Dans les cas graves, cela peut conduire à l’ostéoporose de Source sûre, qui rend les os plus fragiles et les fait se briser facilement.

29. Rythme cardiaque irrégulier

Certaines femmes peuvent avoir un rythme cardiaque irrégulier, ou arythmie, pendant ou après la ménopause. Il est toujours préférable de discuter des symptômes liés au cœur avec un médecin.

30. Odeur corporelle

Les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes peuvent entraîner une augmentation de l’odeur corporelle pendant la ménopause. Si une femme se sent souvent stressée ou anxieuse, elle peut également remarquer qu’elle transpire davantage.

31. Irritabilité

Que ce soit en raison des fluctuations hormonales ou de l’impact d’autres symptômes de la ménopause, les femmes qui vivent ce changement peuvent se sentir irritables. Le stress ou le manque de sommeil peuvent également y contribuer.

32. Dépression

Chez certaines femmes, les déséquilibres hormonaux peuvent déclencher une dépression. Cependant, dans ce cas, la dépression est souvent situationnelle et peut ne pas être à long terme. Le manque de sommeil et le stress peuvent y contribuer. Dans certains cas, la ménopause peut déclencher une dépression ou une mauvaise humeur en raison du changement qu’elle signifie dans la vie d’une femme. Tout changement important dans la vie peut jouer un rôle dans la dépression, même s’il s’agit d’un changement positif.

33. Anxiété

L’anxiété est un autre symptôme lié à l’humeur que certaines femmes ressentent pendant la ménopause. Elle peut s’aggraver la nuit ou ne se manifester que par intermittence, en fonction des fluctuations des taux d’hormones. Comme pour la dépression liée à la ménopause, cette anxiété peut être situationnelle et s’améliorer une fois que les hormones se stabilisent.

34. Trouble panique

Dans certains cas, les femmes peuvent avoir des attaques de panique pendant la ménopause. Lorsque ces attaques surviennent de manière inattendue ou soudaine, elles peuvent indiquer un trouble panique. Cela peut être dû aux changements hormonaux ou à la peur de se sentir anxieux elle-même.

 

Articles similaires