Connaissez-vous la technique de « Mewing » qui est devenue très populaire pour tonifier la mâchoire et réduire le double menton ?

Le "mewing" est une technique populaire de développement de la mâchoire qui consiste à renforcer les muscles de la langue pour améliorer la posture de la bouche et de la mâchoire.

Cette technique est devenue de plus en plus populaire ces derniers temps, en particulier sur les réseaux sociaux, où les gens partagent des photos avant/après de leur progression. Dans cet article, nous allons explorer ce qu’est le mewing, comment cela fonctionne et si cela peut vraiment aider à améliorer la forme de votre visage.

Comment fonctionne le mewing ?

Le mewing est basé sur l’idée que la posture de la langue peut affecter la forme de la bouche et de la mâchoire. En utilisant cette technique, vous renforcez les muscles de la langue pour les positionner correctement sur le palais. Lorsque la langue est correctement positionnée, elle peut aider à remodeler la forme du visage au fil du temps. Il est important de noter que cette technique ne donne pas de résultats instantanés. Le mewing est un processus lent et progressif qui nécessite de la patience et de la persévérance.

La technique consiste à placer la langue sur le palais, juste derrière les dents de devant, avec une pression légère à modérée. Cela doit être fait en permanence, même pendant le sommeil. Le but est d’entraîner les muscles de la langue pour qu’ils soient capables de maintenir cette position naturellement. En plus de cela, il est recommandé d’éviter les aliments mous et les aliments qui nécessitent peu ou pas de mastication. Au lieu de cela, il est préférable de manger des aliments qui nécessitent une mastication prolongée, comme les carottes crues ou les pommes.

Les avantages du mewing

Les partisans du mewing affirment que cette technique peut aider à améliorer la posture de la bouche et de la mâchoire, ainsi qu’à réduire les problèmes de respiration nocturne. Ils prétendent également que le mewing peut aider à réduire les douleurs faciales et les maux de tête, ainsi qu’à améliorer la qualité de la voix. Certaines personnes ont même signalé une amélioration de leur apparence générale, avec un menton plus prononcé et un visage plus symétrique.

Cependant, il convient de noter que les preuves scientifiques à l’appui de ces avantages sont limitées. Bien que certains professionnels de la santé reconnaissent les avantages potentiels du mewing, il n’y a pas suffisamment d’études pour prouver son efficacité. Il est donc important de prendre ces avantages avec prudence et de consulter un professionnel de la santé avant d’essayer cette technique.

Les limites du mewing

Bien que le mewing puisse sembler une technique prometteuse, il ne convient pas à tout le monde. Les enfants en particulier ne devraient pas essayer cette technique, car leur mâchoire est encore en développement et cela peut affecter leur croissance. De plus, les personnes atteintes d’un trouble de l’occlusion dentaire doivent éviter le mewing, car cela peut aggraver leur condition. Il est également important de noter que le mewing ne peut pas corriger tous les problèmes de la mâchoire et de la bouche. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour obtenir les résultats souhaités.

Ce qu’il faut retenir c’est que le mewing est une technique populaire de développement de la mâchoire qui est devenue de plus en plus répandue ces derniers temps. Bien que les partisans de cette technique prétendent qu’elle peut aider à améliorer la posture de la bouche et de la mâchoire, ainsi qu’à réduire les problèmes de respiration nocturne, il est important de prendre ces avantages avec prudence. Les preuves scientifiques à l’appui de cette technique sont limitées, et il est important de consulter un professionnel de la santé avant d’essayer cette technique. En fin de compte, le mewing peut être une technique utile pour certaines personnes, mais il ne convient pas à tout le monde et ne peut pas toujours résoudre tous les problèmes de la mâchoire et de la bouche.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Solange Leroy