La fatigue surrénale : existe-t-elle vraiment ?

Le terme « fatigue surrénale » a été utilisé pour expliquer un groupe de symptômes qui se produiraient chez les personnes soumises à un stress mental, émotionnel ou physique de longue durée. Il n’existe aucune preuve scientifique permettant de considérer la fatigue surrénale comme un véritable problème de santé. Les médecins craignent que si l’on vous dit que vous souffrez de cette maladie, la cause réelle de vos symptômes ne soit pas trouvée et traitée correctement. De plus, le traitement signalé pour la fatigue surrénale peut être coûteux, car il est peu probable que les compagnies d’assurance couvrent les coûts.

Lien avec le système endocrinien.

Les partisans de la fatigue surrénale pensent que le problème commence lorsque les nombreux stress de la vie deviennent trop lourds à gérer pour l’organisme. Nos glandes surrénales – petits organes situés au-dessus des reins – gèrent habituellement le stress en produisant des hormones comme le cortisol. Selon la théorie de la fatigue surrénale, lorsque les gens sont confrontés à un stress à long terme, leurs glandes surrénales ne peuvent plus répondre aux besoins de l’organisme en hormones. C’est lorsque cela se produit que les partisans de la fatigue surrénale pensent que les symptômes peuvent apparaître.

Diagnostic et prévention.

Il n’existe pas de test permettant de détecter la fatigue surrénale. Bien souvent, les symptômes suffisent à dire à une personne qu’elle souffre de fatigue surrénale. Parfois, un test sanguin ou salivaire peut être proposé, mais les tests de détection de la fatigue surrénale ne sont pas fondés sur des faits scientifiques ou soutenus par de bonnes études scientifiques. De sorte que les résultats et l’analyse de ces tests peuvent ne pas être corrects.

Symptômes et facteurs de risque.

Les symptômes que l’on dit être dus à la fatigue surrénale sont la fatigue, les difficultés à s’endormir le soir ou à se réveiller le matin, les envies de sel et de sucre et le besoin de stimulants comme la caféine pour passer la journée. Ces symptômes sont courants et non spécifiques, ce qui signifie qu’ils peuvent se retrouver dans de nombreuses maladies. Ils peuvent également survenir dans le cadre d’une vie normale et active.

Les médecins vous recommandent vivement de ne pas perdre un temps précieux à accepter un diagnostic non prouvé tel que la fatigue surrénale si vous vous sentez fatigué, faible ou déprimé. Si vous présentez ces symptômes, vous souffrez peut-être d’une insuffisance surrénale, de dépression, d’apnée obstructive du sommeil ou d’autres problèmes de santé. Il est très important d’obtenir un véritable diagnostic pour vous aider à vous sentir mieux et à surmonter votre problème de santé.

Dissiper le mythe.

Les partisans de la fatigue surrénale peuvent vous conseiller d’améliorer votre mode de vie en abandonnant le tabac, l’alcool et les drogues. Le fait de commencer un programme d’exercice, de manger des aliments sains et de suivre une routine quotidienne de sommeil et de réveil vous permettra presque toujours de vous sentir mieux, quel que soit le diagnostic médical.

On vous dira peut-être aussi d’acheter des suppléments spéciaux ou des vitamines. Ces compléments prétendent être conçus spécialement pour la santé des surrénales. Si les vitamines et les minéraux ordinaires peuvent être bons pour la santé, les médecins craignent que les suppléments ou les vitamines vendus comme traitement de la fatigue surrénale vous nuisent. La sécurité de bon nombre de ces compléments n’a pas été testée.

Il n’y a aucune garantie que ce qui est indiqué sur l’étiquette d’un complément est réellement ce qui se trouve dans la bouteille. Dans certains cas, les compléments contiennent très peu d’ingrédients actifs, voire aucun. Dans d’autres cas, la dose d’un ingrédient particulier peut être trop élevée. Cela est vrai que vous achetiez des compléments dans votre pharmacie locale, dans une pharmacie spécialisée où les compléments sont fabriqués directement par le pharmacien, ou en ligne.

Si vous prenez des suppléments d’hormones surrénales lorsque vous n’en avez pas besoin, vos glandes surrénales peuvent cesser de fonctionner et de devenir incapables de produire les hormones dont vous avez besoin lorsque vous êtes soumis à un stress physique. Quand ces compléments sont arrêtés, les glandes surrénales d’une personne peuvent rester « endormies » pendant des mois. Les personnes souffrant de ce problème risquent de développer une affection potentiellement mortelle appelée crise surrénalienne.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.