Helicobacter Pylori: les solutions naturelles pour s’en débarrasser

Les ulcères de l’estomac sont dus à 90% à une bactérie, l’Helicobacter Pylori. 40% de la population est porteuse et la présence de cette bactérie multiplie par 30 le risque de cancer de l’estomac. Autant prendre le problème à bras le corps et chasser cette bactérie de l’estomac naturellement avec des huiles essentielles et de la phytothérapie. Cet article a été rédigé avec la participation des Dr Georges Van Snick et Rita Monsieur.

Une douleur lancinante ou vive à l’abdomen, localisée entre le sternum et le nombril, qui ressemble parfois à des brûlures ou des aigreurs d’estomac… ne cherchez pas, ce sont les symptômes de l’ulcère de l’estomac. C’est du côté d’une bactérie qu’il faut en chercher la cause et une analyse bactériologique vous en donnera le cœur net. Car 90% des ulcères de l’estomac sont dus à une drôle de bactérie nommée : Helicobacter Pylori (HP). Elle a ceci de singulier qu’elle vit exclusivement dans l’estomac humain et c’est le seul organisme connu pouvant survivre dans un environnement aussi acide. Habituellement, les bactéries ne résistent pas au milieu acide de l’estomac, cependant l’Helicobacter Pylori sécrète une enzyme (uréase) qui lui permet de survivre aux sucs gastriques en les neutralisant.

Elle possède une forme hélicoïdale (d’où le nom de « Helicobacter ») et peut littéralement se visser dans la paroi stomacale afin de la coloniser. La bactérie agit alors de deux façons, elle augmente la sécrétion des sucs gastriques et affaiblit la structure de la muqueuse de l’estomac. Moins protégée, la paroi de l’estomac ou du duodénum est alors attaquée par les sucs gastriques d’où les sensations de brûlure et de douleur aigue, l’estomac « brûle » au contact de l’acide car il n’est plus protégé par la muqueuse.

40% de la population atteinte, un risque de cancer de l’estomac multiplié par 30

Quarante pour cent de la population européenne en est atteinte et plus de 80% dans les pays défavorisés.  La présence de HP multiplie par 30 le risque de cancer de l’estomac et il semblerait même que le cancer de l’estomac ne puisse se développer en son absence.  Connue depuis 1980 seulement, cette infection s’acquiert à l’enfance et dans la très grande majorité des cas, elle devient chronique, s’accompagne d’une inflammation de la muqueuse gastrique et est la cause de 90 % de toutes les gastrites chroniques dont l’ulcère de l’estomac fait partie.

Un protocole naturel de 4 mois pour lui torde le coup

Un protocole naturel complet, nommé Heba Pack 4 mois, , a été élaboré avec des médecins pour venir à bout de l’Helicobacter Pylori. Il est savamment composé des meilleures sources naturelles aux principes actifs dédiés à la lutte contre l’HP.

Des huiles essentielles pour leur action antibactérienne…

Pour lutter contre l’infection de la bactérie HP ou les récidives, les huiles essentielles tiennent la première place en raison de leurs molécules actives antibactériennes.

Les HE anti-infectieuses sont surtout les huiles essentielles à Phénol comme Origanum compactum, Thymus vulgaris à thymol, Melaleuca alternifolia, Cinnamomum zeylanicum feuilles. On retrouvera, dans les huiles essentielles riches en aldéhydes comme Cinnamomum zeylanicum ou riches en sequiterpènes comme Chamomilla recutita et une action anti-inflammatoire importante. L’action antispasmodique est marquée dans les HE d’Artemisia dranunculus et de Zingiber officinalis.

D’autres HE comme la Mentha piperita et le Lemongrass ont montré in vitro une inhibition nette de la  prolifération du HP.

et des plantes contre l’inflammation et pour soulager la douleur

Dans le traitement des pathologies gastro-duodénales, la phytothérapie peut aussi être utile, car certains isoflavones inhibent la croissance de l’Helicobacter pylori. Il s’agit notamment de Glycine max, Medicago sativa (la luzerne), Cimifuga racemosa.

La Grande Gentiane (Gentiana lutea) contient des triterpènes et des xanthones qui présentent une action anti-inflammatoire directe sur la muqueuse de l’estomac mais également par les xanthones une action antistress et antidépressive bien utile dans les problématiques de l’estomac.

Probiotiques et Vitamine C : indispensables pour une lutte et une prévention efficace contre les récidives

L’association de plusieurs pré et probiotiques, à savoir les bifidobactéries , les saccharomyces et les lactobacilles a été étudiée et montre un effet de prévention et de normalisation de l’état de l’estomac. Par ailleurs, l’utilisation de vitamine C naturelle lors du traitement de l’HP entraîne une diminution des risques de précancérisation des tissus de l’estomac. Enfin, l’utilisation des huiles de poissons (Omega 3) apporte un effet positif en complément au traitement d’éradication de l’HP.
——————————————————
Pour en savoir plus et commander :
Heba Pack 4 mois
Sante Nature & Science
494 rue Léon Blum
34000 MONTPELLIER – France
Tel : +33 9 77 216 070
http://www.sante-nature-science.com
contact@sante-nature-science.com
—————————————————
Pour les ferments lactiques, Acérola Bio,  EPA DHA
Easynutrion.eu
8 rue Taille Colin
5030 LONZEE – Belgique
Tel : +33 9 70 40 79 98
http://www.easynutrition.eu
info@easynutrition.eu

Sources
Haristoy X, Angioi-Duprez K, Duprez A, Lozniewski A. Efficacy of sulforaphane in eradicating Helicobacter pylori in human gastric xenografts implanted in nude mice. Antimicrob Agents Chemother.; 47(12): 3982- 4.http://www.stethonet.org/news/esculape/news2.php

Tomic M, Tovilovic G, Butorovic B, et al. Neuropharmacological evaluation of diethylether extract and xanthones of Gentiana kochiana. Pharmacol Biochem Behav 2005;81:535-42.

Mahady GB, Pendland SL, Stoia A, Hamill FA, Fabricant D, Dietz BM, Chadwick LR. In Vitro susceptibility of Helicobacter pylori to botanical extracts used traditionally for the treatment of gastrointestinal disorders. Phytother Res. 19(11):988-91.

Ohno T, Kita M, Yamaoka Y, Imamura S, Yamamoto T, Mitsufuji S, Kodama T, Kashima K, Imanishi J. Antimicrobial activity of essential oils against Helicobacter pylori. Helicobacter.8(3):207-15

Imai H, Osawa K, Yasuda H, Hamashima H, Arai T, Sasatsu M. Inhibition by the essential oils of peppermint and spearmint of the growth of pathogenic bacteria. Microbios. 2001;106 Suppl 1:31-9.

Sakamoto I, Igarashi M, Kimura K, et al. Suppressive effect of Lactobacillus gasseri OLL 2716 (LG21) on Helicobacter pylori infection in humans. J Antimicrob Chemother 2001;47:709-10.

 

 

 

Article précédentRGO : les astuces pour atténuer les reflux
Article suivantLa friture : la pire façon de cuisiner le poisson
Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent. Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider. De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. ` Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.