Fêtes de fin d’année : voici les 6 idées reçues sur les repas à bannir !

Les fêtes de fin d’année sont un moment magique de l’année où les traditions et les réunions de famille sont chères, mais lorsqu’il s’agit de manger, certaines idées préconçues viennent à l’esprit. De la dinde et de la purée de pommes de terre au gâteau aux fruits et au lait de poule, ces plats traditionnels favoris ne sont qu’un début. Dans cet article, nous allons examiner six idées reçues sur les repas de fêtes et montrer qu’elles sont bien plus qu’il n’y paraît. Que vous préfériez les recettes maison ou les plats à l’ancienne, tout le monde peut profiter de quelque chose de nouveau pendant les fêtes !

Idée reçue #1 : On saute la bûche pour ne pas avoir des troubles digestifs.

Bien que cela puisse sembler bénéfique en théorie, la science a prouvé que la modération est la clé lorsqu’il s’agit de profiter de toutes les friandises pendant les fêtes.

Malgré ses nutriments bénéfiques, le chocolat est une source de gras. La crème au beurre de la bûche n’aide pas non plus à réduire l’apport calorique. Cependant, si vous avez opté pour des aliments à faible teneur en graisse durant le repas, vous pouvez opter pour une bûche après le repas. Et si les marrons glacés sont à portée de main, cette option est toujours un peu plus légère et nutritive !

Idée reçue #2 : Le foie gras est à éviter pour ne pas grossir !

Le foie gras regorge de matières grasses – jusqu’à 65 % dans une portion de 100 g. Ce serait comme manger 4 mini-plaquettes de beurre (format restaurant). Pourtant, hormis le cholestérol, ce n’est pas nécessairement un mauvais gras ! En effet, il contient des acides gras essentiels oméga-6 qui sont bien meilleurs pour la santé que les graisses saturées. La clé d’une bonne alimentation saine est la modération.

Idée reçue #3 : On mange les fruits de mer à gogo !

Les fruits de mer ne devraient pas être consommés en excès, car bien qu’ils soient riches en protéines, vitamines B12 et en fer, ils contiennent également des calories. Les huîtres crues fournissent entre 40 et 80 calories aux 100 g et sont souvent accompagnées de pain beurré ou de mayonnaise. Par conséquent, on peut manger des fruits de mer sans se sentir coupable dans la mesure de les inclure dans un repas équilibré.

Idée reçue #4 : On peut manger autant de dinde pour sa faible teneur en graisse.

Bien que la dinde soit généralement considérée comme plus saine et légère que d’autres sources de protéines animales, elle peut contenir des taux élevés de gras saturés si elle n’est pas préparée avec modération. Par exemple, un demi-poulet sauté riche en gras saturés et en sodium peut contenir plus de 450 calories. Ainsi, lorsque vous préparez la dinde, il est important de choisir des méthodes de cuisson faibles en matières grasses et sans ajout de sel pour réduire le taux de calories.

Idée reçue #5 : la prise de poids est toujours au rendez-vous !

Il est faux de penser que vous prendrez toujours du poids durant les fêtes de Noël. Si vous êtes à la hauteur des tâches et que vous maintenez une alimentation saine et équilibrée, il est très possible de conserver ou même de perdre du poids durant cette période. Cela implique de ne pas trop manger ou grignoter et d’adopter un régime alimentaire sain qui inclut des aliments nutritifs, tels que des légumes frais, des fruits, des produits laitiers faibles en gras, des protéines maigres et des grains entiers. Les activités physiques cohérentes peuvent également aider à brûler plus de calories et à garder la forme.

Idée reçue #6 : L’alcool est le seul servi à volonté !

Il n’est pas vrai que l’alcool est le seul servi à volonté durant les fêtes de Noël. En plus des boissons alcoolisées, il existe une variété d’autres options saines et savoureuses pour satisfaire tous les invités. Des jus fraîchement pressés, des smoothies maison, de l’eau aromatisée naturelle et même des options sans alcool peuvent être servies à volonté, offrant aux convives une saine alternative aux boissons à base d’alcool. Dans tous les cas, la prise de décision doit être considérée avec beaucoup de soin, car un abus d’alcool ou d’autres boissons peut avoir des effets néfastes sur la santé.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.