Repas de fêtes : les épices vous font garder la ligne

images épices
Pas de prise de poids pendant les fêtes grâce aux épices

Limiter sa prise de poids grâce aux épices, c’est possible. Fêtes de la Toussaint, Halloween, et bientôt Noël qui arrive, les excès de table typiques du temps des fêtes sont bien connus pour augmenter drastiquement les niveaux de graisse dans le sang. Une étude passionnante montre que cette hausse de lipides pourrait cependant être contrecarrée simplement en ajoutant certaines épices aux plats consommés. Une bonne nouvelle pour le contrôle de son poids par au moment des fêtes.

La diversité et l’abondance de plats qui composent les repas du temps des fêtes nous incitent souvent à manger plus que de coutume. Après tout, ce n’est fête tous les jours !

Ces excès de table représentent cependant tout un défi pour notre métabolisme, normalement programmé pour fonctionner de façon optimale lorsque l’apport calorique est tout juste suffisant pour couvrir nos besoins énergétiques. Un repas riche en graisses et en glucides, comme c’est souvent le cas durant la période des fêtes, provoque donc évidemment une surcharge de ce métabolisme et une prise de poids.

D’une part, les gras sont assimilés au  niveau de l’intestin et acheminés dans le sang sous forme de triglycérides qui seront éventuellement stockés au niveau du foie et du tissu adipeux. D’autre part, les glucides présents dans plusieurs aliments couramment consommés, notamment les produits à base de farines raffinées, provoquent une hausse rapide de la glycémie et une augmentation de la fabrication de triglycérides au niveau du foie.

Collectivement, ces mécanismes font donc en sorte qu’un repas copieux fait augmenter considérablement la quantité de lipides sanguins présents sous forme de triglycérides, une hausse qui est encore plus élevée lorsque le repas est accompagné d’alcool. Lorsque de tels excès sont commis à répétition, ces niveaux élevés de triglycérides endommagent la paroi des vaisseaux sanguins, augmentent considérablement le risque d’événements cardiovasculaires et accentuent la prise de poids.

Pas de prise de poids avec les épices

Certaines études indiquent cependant que la hausse de lipides sanguins associée à une surcharge calorique peut être atténuée par la présence de composés phyto- chimiques antioxydants, par exemple ceux présents dans le thé vert.

Des chercheurs américains ont voulu déterminer si un effet similaire pouvait être observé lors de l’ingestion simultanée d’épices possédant également une activité antioxydante. Pendant deux jours, 6 hommes âgés de 30 à 65 ans ont été nourris avec un repas « antioxydant » composé de plusieurs épices: poulet au curry (curcuma, poivre noir, clou de girofle, gingembre, paprika, origan), de pain aux herbes italiennes (romarin, origan) et d’un biscuit à la cannelle et au gingembre. Le repas contrôle était identique, sauf qu’il ne contenait pas d’épices.

Des prélèvements de sang des participants ont été effectués toutes les 30 minutes pendant trois heures après l’ingestion des repas et la quantité de triglycérides, d’insuline ainsi que l’activité antioxydante du sang ont été mesurées par des essais standards.

Les chercheurs ont observé que l’ajout d’épices au repas provoquait plusieurs effets intéressants :

– une réduction marquée (30 %) du taux de triglycérides sanguins

– une réduction de la sécrétion d’insuline (20 %)

– une hausse significative (13 %) de l’activité antioxydante du sang

Ces observations sont intéressantes, car ces trois paramètres (baisse des triglycérides et de l’insuline et hausse de l’activité antioxydante) ont été à maintes reprises associés à une réduction du risque de certaines maladies chroniques, notamment les maladies du cœur et le diabète de type 2 et indiquent que les graisses s’accumulent moins dans l’organisme, limitant la prise de poids.

Les épices : bonnes au goût et bonnes pour la santé

Les épices ne sont donc pas seulement des ingrédients indispensables pour rehausser le goût de nos plats, mais peuvent également grandement contribuer au bon fonctionnement de notre métabolisme, au maintien d’une bonne santé et à la limitation de la prise de poids. En plus de ces effets métaboliques mesurables, les épices augmentent la densité de saveurs des aliments et entraînent une satiété plus rapidement, réduisant ainsi l’apport calorique. Vive les épices…

Source :

Wang S et al. Green tea catechins inhibit pancreatic phospholipase A2 and intestinal absorption of lipids in ovariectomized rats. J. Nutr. Biochem.; 17 : 492 – 498.

Skulas-Ray AC et al. A high antioxidant spice blend attenuates postprandial insulin and triglyceride responses and increases some plasma measures of antioxidant activity in healthy, overweight men. J. Nutr. 141 : 1451-1457.

Lire aussi :

Safran et curcuma : des effets protecteurs contre certains cancers

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.