Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Endocardite : les symptômes critiques d’une infection cardiaque grave

L'endocardite est une infection grave du cœur qui nécessite une prise en charge rapide et adaptée pour éviter les complications potentiellement mortelles

L’endocardite est une infection rare mais potentiellement mortelle des valves ou de la paroi interne du cœur. Bien que cette condition puisse sembler bénigne au début, elle peut rapidement mener à des complications graves, voire fatales, si elle n’est pas prise en charge rapidement. Avec une incidence croissante au fil des années, notamment en raison de l’augmentation du nombre de personnes porteuses de stimulateurs cardiaques, il est essentiel de bien connaître les principaux signes d’alerte de l’endocardite.

Qu’est-ce que l’endocardite ?

L’endocardite est une infection du cœur causée par des bactéries ou des champignons qui se sont infiltrés dans la circulation sanguine et se sont fixés sur les valves cardiaques ou la paroi interne du cœur. Cette condition peut survenir suite à une infection ailleurs dans le corps, comme une infection de la peau ou de la bouche, qui a permis à ces microorganismes pathogènes d’entrer dans le sang.

Les infections bactériennes, comme la angine streptococcique ou les infections à staphylocoques, sont les causes les plus fréquentes d’endocardite. Cependant, certaines infections fongiques, comme la candidose, peuvent également augmenter le risque de développer cette maladie cardiaque grave.

Facteurs de risque de l’endocardite

Certains facteurs peuvent fragiliser le système immunitaire et accroître les risques de contracter une endocardite :

  • Présence d’un stimulateur cardiaque, d’un défibrillateur ou d’une valve cardiaque artificielle
  • Consommation de drogues par voie intraveineuse
  • Problèmes cardiaques préexistants, comme un rétrécissement ou une fuite des valves
  • Maladies auto-immunes comme le VIH, le lupus ou la sclérose en plaques
  • Prise de médicaments immunosuppresseurs

Symptômes de l’endocardite

L’endocardite peut être difficile à diagnostiquer car ses symptômes peuvent ressembler à ceux d’autres affections. Cependant, les principaux signes à surveiller sont :

Symptômes généraux

Fièvre
Frissons
Transpiration
Fatigue
Malaise
Essoufflement
Douleurs thoraciques aggravées par la respiration
Toux
Autres Symptômes Possibles
Gonflement des jambes ou des pieds
Accélération du rythme cardiaque
Douleurs articulaires ou musculaires
Souffle cardiaque
Sang dans les urines
Perte d’appétit
Perte de poids involontaire

Dans certains cas, l’endocardite peut également entraîner des changements au niveau de la peau et des ongles, comme des bosses rouges ou violacées douloureuses sur les doigts, des taches indolores sur la plante des pieds, ou de petites stries rouges ou brunes sous les ongles.

Diagnostic de l’endocardite

Face à des symptômes évocateurs d’endocardite, il est crucial de consulter rapidement un professionnel de santé afin d’éviter les complications graves et de recevoir le traitement nécessaire. Lors de l’examen, le médecin :

Interrogera le patient sur ses antécédents médicaux, ses habitudes de vie et ses symptômes
Effectuera un examen physique en utilisant un stéthoscope pour détecter un souffle cardiaque

Des examens complémentaires pourront ensuite être prescrits pour confirmer le diagnostic et identifier la cause de l’infection :

  • Hémocultures pour détecter la présence de bactéries dans le sang
  • Analyses sanguines pour évaluer les paramètres sanguins et la fonction hépatique ou rénale
  • Électrocardiogramme pour évaluer le rythme cardiaque
  • Radiographie thoracique pour vérifier la présence de liquide dans les poumons et mesurer la taille du cœur
  • Échocardiographie transthoracique ou transœsophagienne pour évaluer le fonctionnement du cœur
  • Tomographie par émission de positrons au 18F-fluorodésoxyglucose (TEP-TDM) pour identifier les zones anormales dans le cœur

Traitement de l’endocardite

Le traitement de l’endocardite vise à éliminer l’infection et à prévenir les complications graves. Il repose principalement sur l’administration d’antibiotiques ou d’antifongiques par voie intraveineuse pour cibler et éradiquer les microorganismes responsables.

Cependant, dans certains cas, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire, notamment en présence :
De problèmes sévères au niveau des valves cardiaques, comme une fuite importante
D’une insuffisance cardiaque empêchant le cœur de pomper adéquatement le sang
De caillots sanguins migrant vers le cœur
De symptômes persistants malgré le traitement médicamenteux

L’équipe médicale en charge du traitement de l’endocardite est généralement composée du médecin traitant, d’un cardiologue, d’un spécialiste des maladies infectieuses et, si besoin, d’un chirurgien cardiaque.

Prévention de l’endocardite

Bien que l’endocardite ne soit pas toujours évitable, certaines mesures peuvent réduire les risques de développer cette infection grave du cœur :

Maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire, en brossant et en flossant régulièrement les dents, et en consultant un dentiste

Traiter rapidement toute infection, comme une maladie des gencives ou une infection cutanée bactérienne, pour empêcher la propagation des bactéries dans le sang

Éviter la consommation de drogues par voie intraveineuse

Pour les personnes présentant des problèmes cardiaques préexistants, la prise d’antibiotiques avant certains actes médicaux ou soins dentaires peut également aider à prévenir l’endocardite.

Complications de l’endocardite

Sans un traitement rapide et adapté, l’endocardite peut entraîner des complications graves, voire mortelles, notamment :

Insuffisance cardiaque
Dommages aux valves cardiaques
Troubles du rythme cardiaque, comme la bradycardie
Accident vasculaire cérébral
Formation de caillots sanguins
Rupture de la paroi cardiaque

Il est donc essentiel de consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes afin de limiter les risques de complications et d’améliorer les chances de guérison.

Pronostic de l’endocardite

Le taux de survie global de l’endocardite se situe autour de 75%, ce qui signifie que trois patients sur quatre parviennent à surmonter cette infection grave du cœur grâce à un traitement adapté.

Cependant, le pronostic dépend de nombreux facteurs, tels que le type de microorganisme en cause, la taille et la localisation de l’infection, ainsi que la présence éventuelle d’autres problèmes de santé sous-jacents.
Dans certains cas, l’endocardite peut être présente pendant plusieurs semaines avant d’être diagnostiquée, car les symptômes initiaux peuvent être subtils et similaires à ceux d’autres affections. Sans traitement, les chances de survie sont très faibles.

L’endocardite est une infection grave du cœur qui nécessite une prise en charge rapide et adaptée pour éviter les complications potentiellement mortelles. Bien que les symptômes puissent être difficiles à identifier, il est essentiel de rester vigilant et de consulter un médecin dès que l’on suspecte cette infection. Grâce à un traitement antibiotique ou antifongique, ainsi que parfois une intervention chirurgicale, la majorité des patients peuvent surmonter cette maladie et retrouver une bonne santé cardiaque.

5/5 - (15 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi