Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Bien être

Déclin du collagène avec l’âge : comment limiter les effets

Voici les raisons pour lesquelles le collagène est si important, pourquoi et quand ses niveaux peuvent baisser, et surtout ce que nous pouvons faire à ce sujet.

Le collagène est la deuxième substance la plus répandue dans le corps, juste après l’eau. C’est aussi la protéine la plus abondante, représentant près de 30 % de toutes les protéines du corps. Cette protéine structurelle se trouve partout dans notre organisme – dans notre peau, nos ligaments, nos tendons, notre cartilage et nos os. Mais au fil des années, notre production naturelle de collagène commence à diminuer, ce qui se traduit par des signes visibles du vieillissement comme les rides et la perte d’élasticité de la peau.
Heureusement, il existe des moyens naturels d’aider notre corps à produire plus de collagène et à ralentir ses effets néfastes. Voici les raisons pour lesquelles le collagène est si important, pourquoi et quand ses niveaux peuvent baisser, et surtout ce que nous pouvons faire à ce sujet.

L’importance cruciale du collagène

Le collagène est littéralement la « colle » qui maintient notre corps ensemble. Présent dans nos muscles, nos ligaments, nos tendons, notre cartilage, nos os et même notre sang, cette protéine joue un rôle essentiel dans de nombreux aspects de notre santé structurelle :

Santé des os et des articulations

Nos os sont un tissu vivant qui fournit un support structural à l’ensemble de notre corps. Les ligaments, qui attachent les os entre eux, et les tendons, qui relient les muscles aux os, sont également composés de collagène. Cette protéine est donc cruciale pour le bon fonctionnement de notre système musculo-squelettique.

Santé de la peau

Le collagène représente environ les trois quarts de notre peau. Il contribue à lui conférer sa fermeté et sa souplesse, tout en jouant un rôle majeur dans la santé de nos cheveux et de nos ongles.

Santé du système digestif

Le collagène est également présent dans les parois de notre système digestif, où il contribue à l’intégrité et au bon fonctionnement de notre tube digestif.

Le déclin naturel du collagène avec l’âge

Vers l’âge de 30-40 ans, la production de collagène commence à diminuer chez la plupart des hommes et des femmes. En fait, après 20 ans, notre organisme produit environ 1 % de collagène en moins chaque année. Cette baisse progressive peut se faire sentir au fil des années, se traduisant par les signes classiques du vieillissement comme les rides, le relâchement cutané, la fragilité des cheveux et des ongles, ainsi que des problèmes articulaires.

D’autres facteurs de style de vie, comme une alimentation riche en sucre, le tabagisme et une exposition excessive au soleil, peuvent également contribuer à la diminution des niveaux de collagène. De plus, une faible consommation d’aliments riches en collagène (comme les bouillons d’os) aggrave encore ce problème.

Comment stimuler la production de collagène

Nos ancêtres suivaient des régimes traditionnels qui intégraient la consommation de toutes les parties de l’animal, y compris la peau, les tendons et les ligaments – des éléments que nous évitons ou jetons aujourd’hui. Heureusement, il est plus facile que jamais de « revenir aux sources ».

Une excellente façon d’augmenter sa consommation de collagène est de préparer un bouillon d’os maison. Lorsque ces parties d’animaux incomestibles cuisent pendant des heures ou des jours, elles libèrent le collagène dans un bouillon facile à absorber. Vous pouvez également utiliser de la protéine de bouillon d’os, qui contient trois fois plus de protéines qu’un bouillon et présente les types de collagène I, II et III, ainsi que de la glucosamine, de la chondroïtine et de l’acide hyaluronique.  Assurez-vous d’obtenir votre poudre de collagène à partir de bovins nourris à l’herbe et élevés en pâturage, sans antibiotiques ni hormones de croissance.

Les suppléments de collagène peuvent être facilement mélangés dans des smoothies, des soupes ou même dans des plats cuits, apportant leurs bienfaits sans ajouter de goût à vos repas préférés.

Les autres nutriments clés pour le collagène

Outre la consommation de suppléments de collagène, il est également important d’adopter une alimentation riche en nutriments. Les antioxydants et la vitamine C, que l’on trouve notamment dans les légumes, les fruits, les herbes et les épices, jouent un rôle essentiel dans le maintien de niveaux élevés de collagène. La vitamine C est en effet nécessaire à la production de collagène de type I, la forme la plus abondante dans notre corps.
Consommer suffisamment de protéines de haute qualité et de graisses saines contribue également à soutenir la synthèse du collagène.
Bien sûr, il est toujours préférable de consulter un professionnel de santé avant d’entreprendre un nouveau régime alimentaire ou un programme de supplémentation.

Le collagène est une protéine essentielle pour le bon fonctionnement de notre organisme, de la peau aux articulations en passant par le système digestif. Malheureusement, sa production naturelle diminue avec l’âge, entraînant des signes visibles du vieillissement.
Heureusement, il existe des moyens naturels d’aider notre corps à produire plus de collagène et à ralentir ses effets néfastes. La consommation de bouillon d’os maison ou de suppléments de collagène de haute qualité, associée à une alimentation riche en nutriments, peut faire une réelle différence.
En prenant soin de nos niveaux de collagène, nous pouvons non seulement préserver l’apparence de notre peau, mais aussi soutenir la santé de nos articulations, de nos os et de notre système digestif. C’est un investissement essentiel pour vieillir en bonne santé

4.8/5 - (18 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi