Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Actualité

Faire bouillir de l’eau permet d’éliminer jusqu’à 90% des microplastiques selon cette étude

une étude récente a révélé qu'il est possible d'éliminer jusqu'à 90% des microplastiques en faisant bouillir l'eau du robinet

Francois Lehn

L’eau est essentielle à la vie, mais saviez-vous qu’elle peut également contenir des microplastiques qui peuvent être nocifs pour notre santé ? Les microplastiques sont de minuscules particules de plastique présentes dans l’air, l’eau et le sol, et ils sont de plus en plus présents dans nos systèmes d’approvisionnement en eau et nos sources alimentaires. Heureusement, une étude récente a révélé qu’il est possible d’éliminer jusqu’à 90% des microplastiques en faisant bouillir l’eau du robinet.

Les microplastiques et leurs effets sur la santé

Les microplastiques sont de petits fragments de plastique qui mesurent moins de 5 millimètres et qui sont insolubles dans l’eau. Ils sont produits par la dégradation des plastiques présents dans l’environnement et se retrouvent dans nos océans, notre atmosphère, notre eau potable et nos sources alimentaires. Ces particules peuvent être ingérées par les animaux marins et terrestres, et finissent par se retrouver dans notre organisme lorsque nous consommons ces animaux ou des produits alimentaires contaminés.

Les effets des microplastiques sur la santé humaine sont encore mal connus, mais des études ont montré qu’ils peuvent affecter la composition et la diversité des microbiomes intestinaux. Une étude publiée dans la revue Nature a révélé que l’alimentation en microplastiques affecte à la fois la composition et la diversité des communautés microbiennes du côlon. Cela soulève des préoccupations quant à l’impact potentiel des microplastiques sur notre santé digestive et générale.

Comment éliminer les microplastiques de l’eau

Bien qu’il existe des systèmes de filtration de l’eau qui peuvent réduire le nombre de microplastiques dans l’eau potable municipale, une nouvelle étude suggère que faire bouillir et filtrer l’eau peut réduire jusqu’à 90% des microplastiques en suspension. Les chercheurs ont prélevé des échantillons d’eau du robinet dure à Guangzhou, en Chine, et ont ajouté différents niveaux de microplastiques à chaque échantillon. Ils ont ensuite fait bouillir chaque échantillon pendant cinq minutes.

Les chercheurs ont découvert que des structures cristallines de carbonate de calcium, qui se forment lorsque l’eau du robinet dure est bouillie en raison de sa teneur en minéraux, encapsulaient les particules de microplastiques. En versant le reste de l’eau dans un filtre à café, tout microplastique restant encrassé pouvait être éliminé. Cette méthode a permis de retirer jusqu’à 90% des microplastiques d’un échantillon contenant 300 milligrammes de carbonate de calcium par litre. Les échantillons d’eau douce contenant moins de 60 milligrammes de carbonate de calcium par litre ont montré une réduction de 25% des microplastiques par ébullition.

L’impact des microplastiques sur le microbiome humain

Bien que les effets des microplastiques sur le microbiome humain ne soient pas encore clairement établis, des études ont montré que l’exposition aux microplastiques peut provoquer des changements dans le microbiome intestinal. Il existe plusieurs études suggérant que le microbiome intestinal change lorsqu’il est exposé aux microplastiques. Cependant, il n’est pas clair si ces changements ont un effet direct sur la santé humaine.

Il convient de noter que de nombreux facteurs peuvent altérer temporairement le microbiome, sans que les effets sur la santé humaine soient clairs. La composition du microbiome intestinal peut changer rapidement en fonction de l’environnement et de l’alimentation. Par conséquent, il est essentiel de poursuivre les recherches pour mieux comprendre l’impact des microplastiques sur notre microbiome et notre santé.

Précautions supplémentaires pour préserver notre santé

Outre la méthode de filtration par ébullition de l’eau, il existe d’autres mesures que nous pouvons prendre pour limiter notre exposition aux microplastiques et préserver notre santé :

Réduire l’utilisation de plastique : Évitez d’utiliser des produits en plastique à usage unique et privilégiez les alternatives durables, comme les bouteilles réutilisables et les sacs en tissu.
Privilégiez les aliments frais et non emballés : Optez pour des aliments frais et non emballés autant que possible afin de réduire votre exposition aux microplastiques présents dans les emballages alimentaires.
Utilisez un système de filtration de l’eau : Si vous êtes préoccupé par la présence de microplastiques dans votre eau potable, envisagez d’installer un système de filtration de l’eau à domicile pour éliminer ces particules.
Sensibilisation et engagement : Informez-vous sur les problématiques liées aux microplastiques et sensibilisez votre entourage. Engagez-vous en faveur de pratiques respectueuses de l’environnement et de la réduction des déchets plastiques.

 

Les microplastiques sont une préoccupation croissante pour notre santé et notre environnement. Le fait de savoir que faire bouillir l’eau du robinet peut éliminer jusqu’à 90% des microplastiques est une information précieuse. Cependant, il est important de continuer à soutenir la recherche et à prendre des mesures pour réduire notre dépendance aux plastiques et préserver notre santé à long terme. En adoptant des mesures simples comme la réduction de l’utilisation de plastique et l’installation de systèmes de filtration de l’eau, nous pouvons contribuer à réduire notre exposition aux microplastiques et à protéger notre bien-être.

 

 

5/5 - (2 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi