Causes de la raideur des doigts et astuces pour la soulager

Voici les différentes causes de la raideur des doigts et les options de traitement disponibles.

La raideur des doigts peut être troublante, tout comme la perte de mobilité. Bien que l’arthrite soit une cause importante de la raideur des doigts, d’autres facteurs doivent être pris en compte.

Une personne peut ressentir une raideur des doigts à un moment précis de la journée, ce qui peut signifier une certaine condition. Cela peut aider le médecin à poser un diagnostic. Pour déterminer le meilleur traitement contre la raideur des doigts, faut-il encore d’abord en déterminer la cause. Cet article explore les différentes causes de la raideur des doigts et les options de traitement disponibles. Il décrit également certains étirements et exercices qu’une personne peut faire à la maison pour aider à rétablir la souplesse des mains.

Le matin

Une personne peut remarquer que la raideur de ses doigts est pire le matin. Les sections ci-dessous décrivent certaines conditions qui causent la raideur des doigts le matin.

Arthrose

L’arthrose est une forme d’arthrite qui se traduit par une inflammation autour des articulations.  Cette affection résulte de la dégradation ou de l’endommagement du cartilage articulaire entre les os. L’absence prolongée de mouvement pendant le sommeil peut entraîner un resserrement des articulations.

Les autres symptômes qu’une personne atteinte d’arthrose peut ressentir sont les suivants :

– des douleurs articulaires allant de légères à sévères

– gonflement

– sensibilité

– raideur au sortir du lit

– une diminution de l’amplitude des mouvements

– une diminution de la souplesse.

L’arthrose des mains touche généralement

– la base de l’articulation du pouce

– les articulations les plus proches de l’extrémité des doigts

– l’articulation centrale des doigts.

En plus des doigts, on peut remarquer que l’arthrose affecte le bas du dos, le cou et des articulations telles que les genoux, les hanches et les pieds.

La polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une autre forme d’arthrite. Il s’agit d’une maladie auto-immune et inflammatoire, ce qui signifie que les cellules immunitaires de l’organisme attaquent les cellules saines et provoquent une inflammation dans certaines parties du corps. Une personne peut ressentir une raideur des doigts et une raideur générale le matin, qui peut durer plusieurs heures. Cette maladie affecte généralement les articulations du poignet et des doigts. Un symptôme unique de la polyarthrite rhumatoïde est que les doigts s’éloignent du pouce. Les doigts peuvent également changer de forme, par exemple le majeur peut être étiré et plié.  Une personne atteinte de polyarthrite rhumatoïde peut également avoir des difficultés à plier ses doigts.

Voici d’autres signes et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde :

– douleur et raideur dans plus d’une articulation

– sensibilité et gonflement de plus d’une articulation

– fièvre

– fatigue

– faiblesse

– perte de poids

– les mêmes symptômes des deux côtés du corps

Doigt de gâchette

Le doigt de gâchette se produit lorsque le liquide contenu dans la gaine protectrice entourant les tendons du doigt affecté subit une inflammation. L’annulaire et le pouce sont généralement touchés, mais tous les autres doigts peuvent l’être.

Cette affection peut entraîner des difficultés à bouger l’articulation concernée ainsi que :

– une douleur lors de la flexion ou du redressement du doigt

– des bouffées de chaleur

– un gonflement

– un blocage du doigt affecté dans une position pliée

– une bosse sensible à la base du doigt, du côté de la paume de la main

– une sensation d’accrochage, d’éclatement ou de blocage lors du mouvement du doigt.

Voici quelques causes potentielles du doigt à gâchette

– les maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde et le diabète

– la surutilisation de l’articulation concernée ou les microtraumatismes répétés

– les organismes infectieux, tels que le staphylocoque doré résistant à la méthicilline ou les infections à staphylocoque.

– Il se peut également que le doigt à gâchette n’ait pas de cause établie.

La raideur et le blocage du doigt affecté sont souvent aggravés après de longues périodes d’inactivité, comme le matin au réveil.

Contracture de Dupuytren

La contracture de Dupuytren est une affection qui touche le fascia des mains, c’est-à-dire le tissu conjonctif qui entoure les os. Cette affection touche le plus souvent l’annulaire et l’auriculaire, et elle est plus fréquente le matin. Le type de collagène normalement présent dans la main est le collagène de type 1. Cependant, dans la contracture de Dupuytren, il est remplacé par du collagène de type 3. Cela entraîne des modifications de la mobilité de la mainSource fiable et de la force de préhension. Des nodules se forment le long des lignes des tendons, qui finissent par produire des cordons qui entraînent des déformations de la contracture.

Une personne atteinte de la contracture de Dupuytren peut sentir les nodules sur le côté de la paume. Les cordons s’épaississent et se raccourcissent, ce qui entraîne une perte d’amplitude de mouvement dans les mains. Les doigts affectés peuvent se contracter, et il peut être difficile de les redresser.

La nuit

Une personne peut également souffrir de raideur des doigts la nuit. Les sections suivantes traitent de certaines affections qui provoquent une raideur des doigts la nuit.

Le syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien se produit lorsque le nerf qui court de l’avant-bras à la paume, appelé nerf médian, subit une pression ou une constriction au niveau du poignet. Une personne atteinte du syndrome du canal carpien peut ressentir fréquemment des engourdissements ou des picotements dans les doigts, en particulier dans le pouce, l’index et le majeur. Les symptômes se manifestent souvent la nuit en position couchée et s’améliorent normalement pendant la journée. Cependant, à mesure que l’affection progresse, la personne atteinte du syndrome du canal carpien peut également ressentir des symptômes pendant la journée, notamment lors de gestes répétitifs.

Tendinite de la main

La tendinite survient lorsqu’il y a inflammation et gonflement des tendons. Elle survient à la suite d’activités répétitives telles que la pratique d’un sport ou d’un travail manuel. Une personne atteinte de tendinite de la main peut ressentir une douleur juste à l’extérieur de l’articulation, en particulier lorsqu’elle la bouge. Elle peut également présenter un gonflement de la zone affectée.

Pendant la grossesse

Une personne peut développer le syndrome du canal carpien pendant la grossesse. Le syndrome du canal carpien lié à la grossesse résulte de la rétention de liquide par les hormones. Le liquide ramollit le ligament dans le canal du poignet, ce qui peut comprimer le nerf médian.

Cette affection provoque des symptômes tels que:

– une sensation de picotement dans les doigts

– un engourdissement

– une raideur

– une faiblesse

– une sensation de brûlure dans les doigts

– une douleur vive et lancinante au niveau du poignet

– une douleur qui irradie dans le bras et l’épaule

– une douleur qui s’aggrave la nuit

Autres causes de raideur des doigts

La raideur des doigts peut également être due à des causes qui ne sont pas spécifiques à un moment de la journée. Par exemple, une personne peut souffrir d’une raideur des doigts à la suite d’une blessure à la main, comme par exemple:

– une fracture

– une entorse

– une foulure

– une blessure à un tendon ou à un muscle

– une dislocation

Les symptômes qui peuvent accompagner une blessure à la main sont les suivants :

– une douleur

– gonflement

– des bouffées de chaleur

– une sensation de chaleur dans la zone touchée

– ecchymoses

Diagnostique de la cause de la raideur ds doigts

Pour diagnostiquer la cause de la raideur des doigts, le médecin posera probablement des questions sur le niveau d’activité de la personne et sur ses symptômes. Il peut également s’enquérir d’éventuelles blessures survenues dans les jours précédant le rendez-vous. Il procédera également à un examen physique pour vérifier l’amplitude des mouvements et évaluer les symptômes.

Les tests d’imagerie, tels que les radiographies, font partie intégrante du processus. L’examen des structures sous-jacentes de la main peut aider le médecin à identifier toute irrégularité, telle qu’une lésion. Dans certains cas, le médecin peut utiliser un scanner ou une IRM pour examiner de plus près les structures de la main.

Traitement des doigts raides

Les options de traitement disponibles pour une personne souffrant de raideur des doigts dépendent de la cause de cette raideur. Presque toutes les causes de raideur des doigts bénéficient de médicaments anti-inflammatoires, comme l’ibuprofène. Un médecin recommandera probablement une série de méthodes de soins personnels et de remèdes maison avant d’envisager des traitements alternatifs, tels que les stéroïdes ou la chirurgie.

Étirements pour soulager la raideur des doigts

Les étirements de la main constituent une partie importante du traitement et peuvent contribuer à prévenir ou à atténuer la raideur. Divers étirements peuvent aider à promouvoir la pleine fonction de la main et une gamme complète de mouvements. Par exemple, une étude de 2017 a révélé que les participants atteints de polyarthrite rhumatoïde avaient une meilleure fonction de la main après avoir pratiqué des exercices de la main. Bien que l’adhésion à long terme aux exercices d’étirement puisse être difficile, elle est cruciale pour améliorer la fonction de la main. Les étirements de la main et des doigts ne remplacent pas un traitement, mais, dans de nombreux cas, ils peuvent être complémentaires. En fonction de la cause de la raideur, le médecin peut recommander des exercices spécifiques. La personne doit suivre les conseils de son médecin ou de son kinésithérapeute.

Voici quelques exemples d’étirements pour les doigts raides.

Poing doux

S’entraîner à faire un poing doux peut aider à promouvoir le mouvement dans la main. Pour ce faire :

Ouvrez la main en écartant les doigts le plus possible.

Serrez doucement le poing en plaçant le pouce sur le reste des doigts.

Ne serrez pas trop fort.

Maintenez cette position pendant 45 secondes.

Répétez l’opération cinq fois par jour.

Cela ne devrait pas causer de douleur et devrait aider la main à se sentir plus ouverte et plus mobile.

Flexion des doigts

Cette activité favorise l’amplitude de mouvement des tendons et des muscles. Pour l’effectuer :

Placez le bras et la main à plat sur une table, la paume tournée vers le haut.

En gardant le poignet droit, ramenez lentement les doigts vers la paume.

Relâchez lentement les doigts jusqu’à ce qu’ils reposent à nouveau à plat sur la table.

Répétez l’opération 10 fois.

Touches des doigts

Le toucher des doigts favorise l’amplitude de mouvement du pouce. Pour les effectuer :

Avec la paume tournée vers le haut, amenez les doigts droit vers le haut.

Pliez le pouce sur la paume pour toucher la base de l’auriculaire et maintenez cette position pendant 5 secondes.

Ramenez le pouce dans sa position normale.

Répétez l’opération en touchant la base des autres doigts avec le pouce.

Répétez cette série cinq fois.

Étirement des doigts

Cet exercice permet d’étirer tous les doigts en même temps et peut contribuer à améliorer l’amplitude du mouvement. Pour l’effectuer :

Commencez avec la main à plat sur une table, la paume tournée vers le bas.

Appliquez une légère pression pour que les doigts soient aussi droits et aussi plats que possible contre la table, sans forcer les articulations ni provoquer de douleur.

Maintenez cette position pendant 60 secondes au maximum, puis relâchez-la.

Répétez cet exercice cinq fois par jour.

Étirement du bout des doigts

Cet étirement favorise l’amplitude de mouvement de l’extrémité des doigts. Pour l’effectuer :

Tenez la main verticalement, la paume tournée vers le corps.

Faites descendre le bout des doigts jusqu’à ce qu’ils touchent le haut de la paume.

Maintenez cette position pendant 30 secondes, puis relâchez-la.

Répétez cet exercice cinq fois par jour pour chaque main.

Renforcement de la prise et du pincement

Les médecins peuvent également recommander des exercices de renforcement de la préhension et du pincement. Des balles souples et élastiques peuvent offrir une certaine résistance lorsque la personne les serre ou les pince.

Voici quelques conseils sur la façon de les utiliser :

Serrez un renforçateur de préhension aussi fort que possible sans provoquer de douleur.

Maintenez la position pendant quelques secondes à la fois, puis relâchez.

Essayez de faire l’exercice 10 à 15 fois par jour.

Il peut être judicieux d’alterner les mains les différents jours pour permettre à chaque main de se reposer.

Lorsque vous utilisez un renforçateur de pincement plus souple, pincez-le entre les cinq doigts aussi fort que possible sans causer de douleur. Maintenez le pincement jusqu’à 30 secondes, puis relâchez-le, et essayez de répéter l’exercice 15 fois par jour.

L’exercice avec ces outils est important pour augmenter la force des muscles des mains et des doigts.

Remèdes maison

Il existe certaines choses qu’une personne souffrant de raideur des doigts peut faire à la maison pour améliorer ses symptômes. Il s’agit notamment de

– appliquer des poches de chaleur ou de glace sur les doigts concernés

– prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens, comme l’aspirine

– faire des exercices de la main pour retrouver la mobilité

– l’application de crèmes ou de gels à la capsaïcine sur les doigts atteints

– reposant les doigts affectés en cas de blessure ou de traumatisme grave

– limiter l’utilisation des doigts affectés

Attelles ou plâtres

L’utilisation d’attelles, telles que les attelles annulaires, peut favoriser l’alignement des doigts raides, améliorer leur fonction et empêcher la progression des déformations. Les attelles stabilisent le doigt et peuvent contribuer à rétablir une amplitude de mouvement normale. Cela peut encourager l’étirement des tissus contractés. L’attelle peut être efficace pour le doigt gâchette et donner lieu à un taux de guérison de 60 % si une personne utilise une attelle pendant 6 à 9 semaines.

En résumé

Les doigts raides peuvent être encombrants, et l’arthrite ou les blessures mineures en sont des causes courantes. Dans certains cas, des problèmes de santé impliquant les os, les tissus conjonctifs ou les muscles de la main sont responsables. Un médecin peut diagnostiquer la cause et recommander le meilleur traitement. Les options thérapeutiques comprennent la prise d’analgésiques, l’application d’attelles sur les doigts, les injections d’enzymes et de corticostéroïdes et la chirurgie. L’étirement des mains et des doigts peut aider à prévenir la raideur, et des exercices complètent souvent le traitement.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.