Bienfaits du toucher humain : comment les câlins soulagent le stress, améliorent le sommeil

Les câlins ont un impact sur les hormones et influent sur votre humeur, votre sommeil, votre système immunitaire

Lorsque vous vous câlinez avec votre partenaire le soir, en dormant ou en vous reposant dans une position intime et connectée, vous ne pensez peut-être pas aux avantages potentiels pour la santé. Il s’avère que les câlins ont un impact sur les hormones et que cette position influe sur votre humeur, votre sommeil, votre système immunitaire et votre niveau de douleur. Les câlins créent un sentiment de connexion et stimulent la libération d’hormones de joie. Elle est également chaleureuse et favorise un sentiment de sécurité. Bien qu’ils soient souvent liés à l’intimité, les câlins ne sont pas nécessairement réservés aux partenaires romantiques, car ce type de câlins prolongés peut également être bénéfique pour la santé mentale et émotionnelle des enfants.

Plus précisément, le câlinage est une position que prennent les proches lorsqu’ils se font des câlins ou dorment. Elle a été baptisée « spooning » parce qu’elle ressemble à deux cuillères empilées l’une sur l’autre : Une personne en enlace une autre par derrière, dans la même direction. La position de la cuillère est souvent utilisée par les partenaires romantiques, mais elle peut aussi être utilisée par les enfants et les parents. Les degrés d’intimité varient en fonction de la relation entre les deux « spoonés », mais quoi qu’il en soit, la position offre un sentiment de confort et de sécurité. Elle peut devenir plus intime lorsque les bras et les jambes sont entrelacés pendant le câlinage.

Avantages

Le câlinage présente des avantages physiques et psychologiques, qui proviennent principalement de la production d’hormones de joie et de la réduction des hormones de stress. Voici quelques-uns des avantages des câlins :

1. Stimule l’ocytocine

L’ocytocine est connue sous le nom d' »hormone de l’amour », et lorsqu’elle est libérée, elle influence notre humeur, notre comportement et notre physiologie. Une augmentation de l’ocytocine procure un sentiment de satisfaction et réduit l’anxiété. Elle favorise la création de liens sociaux et a des effets calmants. Une étude publiée dans Biological Psychology a examiné 59 femmes préménopausées avant et après un contact chaleureux et des câlins avec leur mari ou leur partenaire. Les chercheurs ont constaté que les câlins fréquents entre partenaires étaient associés à des niveaux d’ocytocine plus élevés et à une pression artérielle plus faible.

2. Améliorer la connexion entre partenaires

Le contact physique, comme les câlins, peut améliorer la connexion entre partenaires et procurer un sentiment d’unité et de sécurité. Les chercheurs indiquent que les câlins sont une expression clé de l’intimité, et un questionnaire auquel ont participé 514 personnes a révélé que lorsque les câlins sont fréquents et de longue durée entre partenaires, ils sont perçus de manière très positive. Les câlins peuvent améliorer votre relation intime avec votre partenaire, car ils vous permettent de vous sentir pris en charge, désiré et soutenu. Elle contribue à instaurer la confiance dans une relation et favorise un sentiment d’amour et de sécurité.

3. Réduction du stress

La poussée d’ocytocine que vous obtenez lorsque vous câlinez votre partenaire contribue à réduire le cortisol, l’hormone du stress, qui est produit dans le cadre de votre réaction de lutte ou de fuite face au stress. Le contact physique étroit active également les neurones sensoriels du cerveau et favorise la production de dopamine, une hormone associée à la motivation, à la satisfaction et au plaisir.

4. Améliorer le sommeil

Si vous vous êtes déjà demandé quel était l’impact des hormones sur le corps, considérez le simple fait de se toucher ou de s’étreindre pendant une période prolongée. L’augmentation des hormones de joie et d’apaisement qui se produit non seulement aide à réduire le stress, mais améliore également votre sommeil. Faire des câlins avant de s’endormir crée un sentiment de calme et d’apaisement grâce à la production d’ocytocine, de dopamine et de sérotonine. La recherche nous apprend que le neurotransmetteur sérotonine, par exemple, est très impliqué dans la préparation, le déclenchement et le maintien du sommeil.

5. Le confort

Le rapprochement qui s’opère lors des câlins peut être extrêmement réconfortant, c’est pourquoi il n’est pas réservé aux partenaires intimes, mais peut également mettre un enfant à l’aise. Si vous avez déjà eu un bébé qui ne s’endort pas dans son berceau mais qui s’endort rapidement lorsque vous êtes près de lui dans le lit, vous comprenez le sentiment de sécurité et de confort qui existe pour les bébés, les enfants et les adultes lorsqu’ils sont câlinés.

6. Renforcer le système immunitaire

Il peut sembler étrange que les câlins puissent renforcer la santé du système immunitaire, mais c’est vrai en raison du rôle que ce type de contact étroit joue sur nos hormones. Les recherches indiquent que l’ocytocine a des fonctions anti-inflammatoires et pro-immunes adaptatives. Des recherches suggèrent même que l’augmentation des câlins et le soutien perçu sont capables de réduire les signes de maladie lorsque les participants sont exposés à un virus qui cause le rhume.

7. Soulager la douleur

Les recherches montrent qu’un taux élevé et prolongé de cortisol peut entraîner une augmentation de l’inflammation et de la douleur. Un contact étroit, tel qu’une étreinte ou un câlin, pendant une période prolongée, peut réduire le taux de cortisol dans l’organisme, ce qui détend le corps, réduit la pression artérielle et augmente le seuil de douleur de l’organisme. Cela signifie que les câlins peuvent réellement soulager la douleur, car le corps n’est pas en état de stress, mais plutôt en état de relaxation.

Comment faire ?

La tradition veut que la personne la plus grande s’allonge derrière la plus petite, dans la même direction, et l’enlace par derrière. La personne à l’arrière peut entourer de ses bras la personne à l’avant, et parfois les jambes du couple sont entrelacées.

Quelle quantité de câlins suffit pour bénéficier de ces avantages potentiels pour la santé ?

Se câliner pendant 10 minutes ou plus permet la production d’hormones du bonheur et la réduction des hormones du stress.

Risques et effets secondaires

Comme vous l’avez lu, les câlins sont bénéfiques pour votre santé mentale, émotionnelle et physique. C’est une position réconfortante qui peut également renforcer l’intimité entre partenaires romantiques.
Est-ce que cela doit être sexuel ? Absolument pas. Selon la relation, il peut s’agir d’une autre façon de se câliner et de montrer son amour. Bien que cette position soit chaleureuse et réconfortante, elle n’est pas forcément la meilleure position pour dormir toute la nuit. Elle peut entraîner une raideur des bras ou des jambes. Il suffit donc d’abandonner la position lorsqu’elle n’est plus confortable.

Conclusion

La position en cuillère est une position que prennent les proches lorsqu’ils se font des câlins ou qu’ils dorment. La position en cuillère a été baptisée ainsi parce qu’elle ressemble à deux cuillères empilées l’une sur l’autre. Les avantages de la position en cuillère sont nombreux, notamment en raison de ses effets sur la production d’hormones. Ce type de câlin favorise la production d’hormones du bonheur et réduit les hormones du stress, ce qui vous permet de vous sentir plus détendu, plus connecté et plus à l’aise.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.