Activité physique : Le rôle de l’acide lactique dans l’organisme

Dans cet article, nous décrivons ce qu'est l'acide lactique, son rôle dans l'organisme et les symptômes de l'acidose lactique.

L’acide lactique est un composant essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Sa concentration augmente pendant l’exercice mais ne provoque pas de douleurs musculaires. L’acide lactique fait partie intégrante de la fonction corporelle et n’est pas uniquement un sous-produit de l’exercice. Certains problèmes de santé peuvent augmenter la production d’acide lactique ou réduire la capacité de l’organisme à éliminer le lactate du sang. Cela peut entraîner une accumulation plus importante de lactate, que les médecins appellent l’acidose lactique.

Dans cet article, nous décrivons ce qu’est l’acide lactique, son rôle dans l’organisme et les symptômes de l’acidose lactique.

Qu’est-ce que l’acide lactique ?

L’organisme utilise l’acide lactique au niveau de l’ensemble du corps. Il joue un rôle important dans le bon fonctionnement des cellules, des tissus et des organes.

L’acide lactique a trois utilisations principales dans l’organisme :

comme source d’énergie majeure pour les mitochondries
comme précurseur de la production de glucose
comme molécule de signalisation

Les médecins pensaient auparavant que les muscles produisaient de l’acide lactique lorsqu’ils manquaient d’oxygène. Mais en fait, la production d’acide lactique est entièrement aérobie, c’est-à-dire qu’elle se produit pendant la respiration normale.

L’acide lactique et l’exercice

Ni l’acide lactique ni le lactate ne sont responsables des douleurs musculaires ou des sensations de brûlure dues à l’exercice. En fait, l’acide lactique est une source importante de carburant pour les muscles pendant l’exercice, y compris ceux du cœur. Les douleurs musculaires après l’exercice sont dues aux micro-dommages subis par les muscles. Elles ne sont pas le résultat d’une accumulation d’acide lactique dans les muscles.
La fatigue et la brûlure musculaires au cours d’un exercice de haute intensité résultent d’une accumulation de métabolites intracellulaires tels que le phosphate inorganique et les ions hydrogène qui altèrent la fonction contractile du muscle. Les métabolites intracellulaires sont des substances présentes dans les cellules que l’organisme produit lorsqu’il décompose les substances chimiques présentes dans le système d’une personne.

Acidose lactique

L’acidose lactique se produit lorsque l’organisme produit trop d’acide lactique et ne peut pas le traiter ou l’éliminer assez rapidement. Cette affection peut survenir rapidement et entraîner de graves complications.
L’acidose lactique est souvent une complication d’autres problèmes de santé. Voici quelques-unes des causes de l’acidose lactique:

l’insuffisance cardiaque
infection grave
choc
diabète insuffisamment contrôlé
lésions ou maladies du foie
maladie ou insuffisance rénale
septicémie

Certains médicaments peuvent également provoquer une acidose lactique. Il s’agit notamment de la metformine, un traitement de première intention pour le diabète, et des inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse, que les médecins prescrivent pour traiter le VIH. Les lésions et les maladies du foie ont un impact sur la capacité de l’organisme à éliminer le lactate du sang. Cela peut entraîner un taux élevé de lactate dans le sang, appelé hyperlactatémie. Dans certains cas, l’hyperlactatémie peut évoluer vers une acidose lactique. L’insuffisance cardiaque, le choc et les infections graves peuvent réduire les niveaux d’oxygène dans le sang. Cela peut augmenter la concentration d’acide lactique dans le sang, entraînant une acidose lactique.

Les symptômes que les médecins associent à l’acidose lactique sont les suivants :

une haleine odorante
peau froide et moite
douleur dans l’abdomen
nausées ou vomissements
diarrhée
maux de tête
confusion
sentiment de désorientation
faiblesse
jaunissement de la peau ou du blanc des yeux (jaunisse)
coma
Toute personne qui pense être atteinte d’acidose lactique ou d’hyperlactatémie doit immédiatement consulter un médecin.

 

Résumé

L’acide lactique fait partie intégrante du corps humain. Il participe à la respiration cellulaire, à la production de glucose et à la signalisation des molécules. Contrairement à ce que l’on croit, l’acide lactique ne provoque pas de douleurs musculaires. Cependant, la concentration d’acide lactique dans le sang augmente pendant l’exercice. Des niveaux élevés d’acide lactique dans le sang peuvent entraîner une hyperlactatémie et une acidose lactique. Certains problèmes de santé peuvent augmenter le risque de développer une hyperlactatémie ou une acidose lactique.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -