Un sommeil irrégulier augmente le risque de démence

Des études ont montré que les personnes ayant des habitudes de sommeil irrégulières présentent un risque plus élevé de démence.

Le sommeil est un élément essentiel de notre bien-être global. Des experts affirment qu’il est important pour notre santé de dormir et de se réveiller à la même heure chaque jour. Des études ont montré que les personnes ayant des habitudes de sommeil irrégulières présentent un risque plus élevé de démence. En effet, la régularité du sommeil, c’est-à-dire le fait de se coucher et de se réveiller à peu près à la même heure chaque jour, joue un rôle crucial dans la prévention de cette maladie et dans le maintien d’une bonne santé.

L’impact du sommeil irrégulier sur la santé

Le sommeil irrégulier a été associé à plusieurs problèmes de santé, notamment les maladies cardiovasculaires, les troubles métaboliques, la dépression et l’athérosclérose. Une nouvelle étude publiée dans le journal Neurology a révélé que les personnes ayant des habitudes de sommeil irrégulières présentent également un risque plus élevé de démence que celles ayant des habitudes de sommeil régulières.

Pour mesurer la régularité du sommeil, les chercheurs ont utilisé des dispositifs portés au poignet par 88 094 participants pendant sept jours. Ces dispositifs mesuraient les cycles de sommeil de chaque individu. Les chercheurs ont ensuite utilisé les données recueillies pour calculer la régularité du sommeil de chaque participant.

Les participants ont été notés sur une échelle de 0 à 100 en fonction de la régularité de leur sommeil. Ceux qui se couchaient et se réveillaient à la même heure chaque jour obtenaient un score de 100, tandis que ceux qui se couchaient et se réveillaient à des horaires différents chaque jour obtenaient un score de zéro. Les résultats ont montré que les personnes ayant les scores les plus bas (entre 0 et 5%) avaient un risque plus élevé de démence que celles ayant des scores moyens (entre 45 et 55%) ou élevés (entre 95 et 100%).

Lien entre sommeil irrégulier et démence

Pendant la période de suivi de sept ans, 480 participants ont développé une démence. Les chercheurs ont constaté que les personnes ayant des habitudes de sommeil irrégulières présentaient une augmentation de 53% du risque de démence par rapport à celles ayant des habitudes de sommeil régulières. Cependant, il est important de noter que l’étude ne démontre pas de relation de cause à effet entre le sommeil irrégulier et la démence. Il est possible qu’un autre facteur inconnu soit responsable de cette association.

Le sommeil régulier était plus important que l’heure régulière du coucher. Le sommeil nous permet de débarrasser notre cerveau des toxines et de maintenir sa santé. Bien que la régularité du sommeil soit bénéfique, la qualité du sommeil est également essentielle. Certains médicaments peuvent aider à dormir, mais ils ne garantissent pas la même qualité de sommeil. Il est donc important de privilégier des méthodes naturelles pour améliorer son sommeil, comme la mise en place d’une bonne hygiène du sommeil.

Conseils pour améliorer la régularité du sommeil

Il est recommandé aux adultes de dormir sept heures ou plus par nuit. Les Instituts nationaux de la santé proposent également des conseils pour améliorer la régularité du sommeil :

  • Se coucher et se réveiller à la même heure chaque jour.
  • Utiliser l’heure précédant le coucher comme moment de calme.
  • Éviter les repas copieux ou lourds quelques heures avant le coucher.
  • Éviter la nicotine et la caféine le soir.
  • Être plus actif pendant la journée.
  • Trouver des activités apaisantes et relaxantes avant le coucher, comme la lecture ou prendre un bain.
  • Créer un environnement apaisant, calme et sombre pour dormir.

Il convient de prioriser la santé du sommeil et de suivre une bonne hygiène du sommeil et de consulter un spécialiste si l’on souffre d’insomnie, car les somnifères peuvent avoir des effets secondaires importants et ne garantissent pas un sommeil réparateur. La thérapie cognitive et comportementale est souvent recommandée pour traiter l’insomnie et améliorer la régularité du sommeil.

Autres problèmes de santé liés au sommeil irrégulier

Au cours des dernières années, plusieurs études ont mis en évidence les effets néfastes du sommeil irrégulier sur la santé :

Une étude publiée dans Diabetes Care en 2019 a révélé que l’absence d’un horaire régulier de coucher et de lever peut augmenter le risque d’obésité, de cholestérol élevé, d’hypertension, de taux de sucre élevé dans le sang et d’autres troubles métaboliques. Chaque heure de variabilité peut augmenter le risque de 27%.

Une étude menée au centre médical universitaire de l’Université du Michigan en 2021 a montré que dormir moins d’heures ou se coucher tard la plupart des nuits est lié à des humeurs négatives et à la dépression.

Une étude de 2023 de l’American Heart Association a révélé que les adultes de 45 ans et plus qui s’endormaient à des horaires différents chaque nuit et qui dormaient un nombre d’heures variable étaient plus susceptibles de développer une athérosclérose.

Une étude publiée dans le journal Hypertension en 2023 a rapporté que les personnes qui variaient l’heure de leur coucher et de leur réveil étaient plus susceptibles d’avoir une tension artérielle élevée.

 

Le sommeil régulier est essentiel pour préserver notre santé globale et réduire le risque de démence. Des habitudes de sommeil irrégulières peuvent augmenter le risque de développer des maladies graves telles que les maladies cardiovasculaires, les troubles métaboliques, la dépression et l’athérosclérose. Bien que des études aient établi une corrélation entre le sommeil irrégulier et la démence, il est important de noter qu’il n’existe pas de preuve définitive d’une relation de cause à effet. Cependant, en adoptant une bonne hygiène du sommeil et en suivant des conseils simples, nous pouvons améliorer la régularité de notre sommeil et favoriser une meilleure santé mentale et physique. Il est donc essentiel de prioriser notre sommeil et de veiller à ce que notre routine de sommeil soit aussi régulière que possible.

 

5/5 - (2 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn