Ayez l’habitude d’avoir un sommeil réparateur sans l’aide de somnifères. Voici comment ?

La plupart des gens ont connu une nuit d’insomnie à un moment ou à un autre de leur vie. Pour certains, l’insomnie occasionnelle n’est rien de plus qu’un désagrément. Mais pour d’autres, il peut s’agir d’un problème chronique qui interfère avec le travail, la famille et la vie sociale. Si vous faites partie des millions des Français qui souffrent d’insomnie, vous vous êtes peut-être tourné vers les somnifères ou les médicaments pour le sommeil pour vous soulager. Mais, saviez-vous que vous pourriez retrouver une meilleure qualité de sommeil naturellement ? Nous vous orientons vers les bonnes pratiques à suivre.

Quelles sont les causes perturbatrices du sommeil profond ?

Le sommeil désigne une baisse de l’état de conscience séparant 2 phases d’éveil. De nombreuses personnes peuvent être atteintes des troubles du sommeil. Allant des enfants jusqu’aux personnes âgées. Les causes sont relativement variées. La qualité du sommeil peut se détériorer à fur et à mesure jusqu’à un état critique nécessitant une réelle prise en charge.

Concrètement, les troubles du sommeil représentent des phénomènes perturbant le déroulement de la phase d’endormissement, sa durée et/ou sa qualité. Cela entraîne différentes conséquences sur la santé, telles que des maladies cardiovasculaires ou une fatigue constante. La personne concernée a alors du mal à trouver un sommeil profond, l’une des phases essentielles du cycle du sommeil. Plusieurs facteurs sont susceptibles de favoriser vos difficultés d’endormissement et de les aggraver, à savoir :

  • Le manque d’exercices physiques en journée.
  • L’excès d’activité physique nocturne.
  • L’utilisation abusive des écrans lumineux.
  • Une alimentation malsaine et non équilibrée.
  • La consommation d’alcool.
  • Les grignotements avant l’heure du coucher.
  • La consommation de produits excitants (boissons énergisantes, tabac, caféine…).
  • Les problèmes psychologiques (anxiété, stress, dépression).

La baisse de la qualité du sommeil peut aussi survenir en conséquence de certaines maladies et fait partie de leurs principaux symptômes.

Quel est l’effet des somnifères ou des médicaments pour le sommeil sur le corps ?

Les somnifères se divisent en deux grandes catégories : les sédatifs et les hypnotiques. Les sédatifs, comme les benzodiazépines, agissent en déprimant le système nerveux central et en provoquant une somnolence. Les hypnotiques, comme l’Ambien et le Lunesta, agissent sur certains neurotransmetteurs du cerveau qui régulent le sommeil. Ces deux types de médicaments peuvent être efficaces pour traiter l’insomnie. Cependant, ils comportent également des risques et des effets secondaires potentiels.

Les effets secondaires les plus courants des somnifères sont la somnolence diurne, les étourdissements, les maux de tête et les nausées. Les plus puissants peuvent par ailleurs provoquer une sécheresse de la bouche, une déshydratation, une constipation et des difficultés à uriner. Dans de rares cas, les somnifères peuvent provoquer des hallucinations ou des délires. Si vous prenez des somnifères sur une base régulière, vous pouvez également développer une tolérance ou une dépendance au médicament. Cela signifie que vous devrez prendre des doses plus élevées pour obtenir le même effet ou que vous ressentirez des symptômes de sevrage si vous arrêtez soudainement de prendre le médicament.

En raison de ces risques potentiels, il est important de ne prendre des somnifères que sous la supervision d’un médecin. Si vous envisagez de prendre des somnifères pour traiter votre insomnie, assurez-vous de discuter avec votre médecin de toutes vos options de traitement.

Les astuces à appliquer pour retrouver son sommeil naturellement.

Il n’y a pas que les traitements médicamenteux pour améliorer votre sommeil. Vous pouvez opter pour des remèdes plus naturels afin de vous détendre et favoriser votre endormissement. Ces méthodes s’avèrent aussi efficaces pour chasser vos tensions et mieux synchroniser votre rythme veille-sommeil. La question qui se pose est alors : comment s’endormir sans somnifère ? Cela peut se faire comme suit :

  • Respecter les mêmes horaires de coucher et de réveil.
  • Rester attentif aux signes d’endormissement.
  • Choisir une bonne literie.
  • Éviter les sources de la caféine à partir de 16h.
  • Laisser un intervalle de 3 h entre la prise de vos repas et l’heure de votre coucher.
  • Éviter de manger trop lourd la nuit.
  • S’exposer à la lumière régulièrement pour réguler votre horloge biologique.
  • Pratiquer des activités physiques régulières.
  • Éteindre tous les écrans au moins 1 h avant de vous coucher.

Vous pouvez aussi retrouver le sommeil en pratiquant certaines techniques de relaxation et de bien-être (sophrologie, l’automassage et le yoga du sommeil). Il est également possible d’utiliser certains accessoires (luminothérapie et galet lumineux).

Les aliments, huiles essentielles ou plantes à consommer pour retrouver un sommeil profond.

L’alimentation vient toujours au premier rang en ce qui concerne la régulation de votre horloge biologique. Comme elle pourrait être parmi les raisons principales des troubles du sommeil. Pensez donc à privilégier des aliments bons pour l’endormissement dans votre régime alimentaire. Cela va des ananas à l’orge, en passant par les flocons d’avoine, le gingembre, la banane et les cerises. Ces condiments ont l’avantage de contenir de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Mangez aussi des aliments riches en magnésium et en vitamines du groupe B.

Utilisez également des huiles essentielles apaisantes et favorisant le sommeil (lavande, camomille noble, marjolaine, orange douce, mandarine…). Vous pouvez aussi profiter des vertus sédatives de certaines plantes en les consommant comme tisanes (tilleul, verveine, valériane, aubépine…).

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -