Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Actualité

Travail stressant : doublez votre risque de maladie cardiaque

Une nouvelle étude relie des types spécifiques de stress professionnel à la maladie coronarienne.

Marie Desange

Le stress est connu pour avoir de nombreux effets négatifs sur la santé, notamment sur le cœur. L’un des principaux facteurs de stress peut être votre travail. Une nouvelle étude relie des types spécifiques de stress professionnel à la maladie coronarienne. Passer du temps au travail peut être, et est souvent, la partie la plus stressante de la journée pour une grande partie des adultes. Souvent, les résultats de décennies de travail stressant sont une multitude de problèmes de santé, dont la maladie coronarienne.

Les types de stress professionnel

Les chercheurs ont examiné deux types de stress professionnel dans cette étude. Le premier est la contrainte professionnelle, qui se définit par un travail où les exigences sont élevées et le travailleur a peu de contrôle sur son propre travail. Les emplois actifs ont à la fois une demande élevée et un contrôle élevé. Les emplois passifs ont à la fois une faible demande et un faible contrôle. Lorsque la demande est faible et le contrôle élevé, il s’agit d’un emploi à faible contrainte. Ensuite, les chercheurs ont mesuré le déséquilibre entre l’effort fourni et la récompense reçue. Cette méthode mesurait si les exigences d’un emploi étaient alignées sur la rémunération, y compris des éléments tels que les salaires, les opportunités de promotion et la stabilité de l’emploi.

Effets des emplois sur la santé cardiaque

Parmi les hommes, l’expérience de la contrainte professionnelle ou du déséquilibre entre l’effort et la récompense était associée à une augmentation de 49% du risque de maladie coronarienne par rapport aux hommes sans ces facteurs de stress. Lorsque les deux types de stress étaient présents, le risque de maladie coronarienne augmentait de 103%. Il s’agit d’une augmentation importante et les résultats ont été obtenus à partir d’un suivi de 6 000 personnes pendant 18 ans.

Le stress et le cœur

Le stress est parfois considéré comme un état émotionnel, mais les experts affirment qu’il a de nombreux effets physiologiques également. Le stress déclenche la réponse « fight or flight », ce qui entraîne une augmentation des hormones de stress, de la pression artérielle et du rythme cardiaque. Cela peut avoir des effets immédiats et à long terme sur le corps. Par conséquent, il est essentiel de réduire le stress dans tous les domaines de la vie.

Réduire le stress

Réduire le stress est une poursuite importante et continue. Il est impossible d’éliminer complètement tout le stress de nos vies. Apprendre à gérer efficacement ce stress est la clé. Le stress lié au travail est un problème à la fois de quantité (combien vous travaillez) et de qualité (l’intensité de votre travail et vos réactions à celui-ci). Pour certaines personnes, il peut être nécessaire de réduire à la fois la quantité et la qualité du travail si cela semble trop lourd.

Prendre soin de soi

Pour réduire le stress, il est important de prendre soin de soi. Cela comprend la priorisation du sommeil, de l’exercice, d’une alimentation saine, de la socialisation, du temps passé dans la nature et du silence. Établir une relation avec un professionnel de la santé mentale et des consultations régulières avec un cardiologue peuvent également contribuer à maintenir une bonne santé physique et mentale.

Limitations de l’étude sur le stress au travail

Bien que cette étude soit utile, les experts soulignent qu’elle pourrait être améliorée à l’avenir. Par exemple, l’anxiété de base ou les troubles psychiatriques n’ont pas été évalués chez les participants, il est donc possible que certaines personnes soient plus sensibles au stress que d’autres. De plus, la qualité et la durée du sommeil n’ont pas été prises en compte, et cela peut également jouer un rôle considérable dans la manière dont les personnes sont impactées par le stress.

De plus, cette étude a été réalisée auprès de travailleurs canadiens de cols blancs, ce qui limite notre capacité à extrapoler les résultats à d’autres populations ou professions. Enfin, le stress lié au travail et le déséquilibre entre l’effort et la récompense ont été évalués au début de l’étude et non pas au fil du temps, nous ne pouvons donc pas dire comment les changements dans le stress lié au travail peuvent affecter votre risque cardiaque.

A retenir

Le stress au travail peut doubler le risque de maladie cardiaque, en particulier chez les hommes. Il est essentiel de prendre des mesures pour réduire le stress, tant au travail que dans d’autres domaines de la vie. Prendre soin de soi, consulter un professionnel de la santé mentale et un cardiologue, ainsi que gérer efficacement le stress peuvent aider à maintenir une bonne santé cardiaque.

 

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi