Tout ce qui concerne la souche homéopathique Colchicum Autumnale

la souche homéopathique Colchicum Autumnale

Le médicament homéopathique Colchicum Autumnale ou la Colchique d’automne provient du colchique. C’est une herbette vivace des prés humides Européens. Elle fait partie des espèces de plantes entrant dans la famille des liliacées. Comme son nom l’indique, elle fleurit particulièrement en automne. Ce végétal très toxique se nomme aussi tue-chien, safran bâtard ou safran des prés. En effet, il contient un poison alcaloïde : la colchicine. C’est une substance toxique vigoureuse qui sert quand même à traiter certaines maladies. Le traitement de diverses maladies peut être possible grâce au principe de similitude. La teinture mère et la souche Colchicum Autumnale viennent du bulbe de cette plante (récolté au tout début de l’été). Ce remède du laboratoire Boiron règle particulièrement les syndromes eupeptiques avec états nauséeux.

Colchicum Autumnale : bienfaits et ses valeurs en soin thérapeutique

Le Colchicum Autumnale du laboratoire Boiron évoque un médicament homéopathique traditionnellement utilisé pour calmer les nausées. En effet, il adoucit les nausées de la grossesse et les nausées dues aux agents antimitotiques. C’est un excellent régulateur du système métabolique de l’acide urique, notamment au niveau de sa suppression. Il facilite le traitement des syndromes digestifs (avec dégoût de la nourriture), des dyspepsies et des entérocolites. Il peut apaiser les crises de goutte, les diarrhées et les lithiases rénales.

Le Colchicum Autumnale intervient en médecine anthroposophique pour soigner les pathologies thyroïdiennes comme l’agitation et l’angoisse dans l’hyperthyroïdie patente/ latente. Il combat contre l’hyper-uricémie. Il guérit également les maladies rhumatismales (associées à une arthrite goutteuse, une hyperthyroïdie, une polyarthrite ou une collagénose).

Quand utiliser le remède homéopathique Colchicum Autumnale ?

Le remède homéopathique Colchicum Autumnale s’utilise en basse dilution de 5 CH pour traiter la crise de goutte. Dans ce cas, vous pouvez avaler 3 granules toutes les heures, puis espacer dès amélioration. En haute dilution, vous pouvez prendre 9 à 15 CH, 10 granules en une prise ou une dose par semaine.

En cas de dyspepsies et des entérocolites, 7CH de Colchicum Autumnale, deux à trois fois par jour. Pour les nausées de la chimiothérapie, 15 CH, 5 granules à la demande. En obstétrique, prenez 7 CH 2 à 3 fois par jour. Pour arrêter la crise de goutte, administrez 3 granules avant de prendre les repas. La fréquence de prise varie entre 2 à 3 fois par jour selon l’intensité de la crise.  En cas de vomissements ou nausées durant les 3 premiers mois de grossesse, 3 granules 2 à 3 fois/j. Cette dose suffit amplement pour calmer ces troubles.

En toute connaissance de cause de sa toxicité, la première dilution livrée sans prescription médicale reste 1 DH. Il ne faut pas oublier qu’elle s’inscrit sur la liste II des substances vénéneuses. Contactez votre pharmacien en ligne pour connaître la dose adéquate à votre trouble ou à votre état de santé.