Homeopathie

Le remède en cas de douleur violente spasmodique

Le remède homéopathique Colocynthis est préparé à partir de la plante appelée coloquinte. C’est une herbacée du méditerranéen. La coloquinte est une plante rampante grâce à ces vrilles. Elle a les feuilles velues, des fleurs de couleurs jaunes évoluant en des petites baies. Les baies ont des couleurs jaunes orangées, vertes ou panachées. C’est une plante de la famille des Cucurbitaceae.

Pour fabriquer les médicaments homéopathiques, on utilise la pulpe du fruit desséché. Les deux formes existant pour ce remède sont les doses et les granules. 5 granules d’une de ces formes apportent 0,21 g de saccharose. Alors qu’une dose apporte 0,85 g de saccharose. Les granules et les doses contiennent également de lactose.

La souche de Colocynthis est inscrite dans la liste II des substances vénéneuses. Ce qui signifie que la première dilution exonérée c’est-à-dire délivrée sans ordonnance est de 1 CH. Exonération qui est variable selon la forme galénique.

Dans quels cas doit-on utiliser Colocynthis ?

C’est un remède spécifiquement utilisé en cas de douleurs violentes spasmodiques ou crampoïdes. Ces douleurs courbant en deux peuvent être améliorées par une pression forte sur la zone douloureuse. La flexion et la chaleur les améliorent également. Ainsi, Colocynthis est utile en cas de coliques et de névralgies.

Ces autres indications thérapeutiques sont :

  • angine
  • infection urinaire cystite
  • pharyngite
  • gingivite
  • stomatite

De quelle façon doit-on l’utiliser pour profiter des effets positifs en homéopathie ?

Dosage recommandé :

Pour soigner les coliques hépatiques, néphrétiques ou les dysménorrhées, il faut prendre 5 granules. La prise doit se répéter toutes les demi-heures. Prise qu’on doit ensuite espacer selon les améliorations des symptômes. La dilution à utiliser varie selon le degré de similitude. Une moyenne dilution est entre 7 et 9 CH. Quant à une haute dilution, elle est équivalente à 15 CH.

Ce remède peut être associé avec Magnesia phosphorica pour renforcer son action en cas de coliques chroniques. Magnesia phosphorica est son équivalent thérapeutique dans cette maladie.

15 CH avant chaque tétée peut apaiser les coliques du nourrisson. Le nombre de prises varie en fonction de la gravité des cas. Mais on doit la diminuer au fur et à mesure des améliorations constatées.

5 granules de 15 à 30 CH 6 fois par jour traitent les névralgies.

Mode d’emploi :

Colocynthis est à prendre en dehors des repas, de la menthe et du tabac. Les formes sont à laisser fondre sous la langue, c’est-à-dire les doses et les granules. Quant aux nourrissons, ils peuvent les dissoudre dans un peu d’eau pendant 10 minutes environ. On peut prendre ce remède lors de la grossesse et de l’allaitement. Mais on doit éviter les préparations contenant de l’alcool même à faible teneur. Au bout de quelque jour, si des améliorations ne s’observent pas, la consultation d’un médecin est nécessaire.

Articles similaires