Stimuler la digestion par la menthe poivrée et autres plantes bienfaisantes

S’il y a bien un domaine où les plantes sont populaires, c’est bien celui de la digestion. Prendre une petite tisane à la fin d’un repas est devenu le rituel de beaucoup de gens pour aider l’estomac à digérer, prévenir ou apaiser les inconforts gastriques et les ballonnements. Voici les plantes les plus populaires et les plus efficaces. Comme elles ont du goût, tout est aussi question de préférence.

La menthe poivrée

La menthe poivrée est une plante vivace  cultivée dans le monde entier. Ses vertus sont nombreuses grâce à son actif phare : le menthol.

  • stimule la production de sucs digestifs et apaise les spasmes gastro-intestinaux,
  • régule la vidange gastrique,
  • peut aider à soulager le syndrome du colon irritable.

Bref, la menthe poivrée est parfaite pour prévenir et soulager les petits troubles digestifs. En infusion,  faire bouillir 10 minutes 1 cuillère à soupe de feuilles séchées de menthe poivrée. En cas de trouble digestifs, 3 à 4 tasses par jour après ou entre les repas.

Le fenouil

Les graines de fenouil, une plante vivace originaire du bassin méditerranéen, sont réputées depuis des siècles.   Ses actifs, l’anéthol et la fenchone aux propriétés antibactériennes et antispasmodiques aident à :

  • digérer et stimuler les sécrétions gastriques et l’intestin
  • améliorer le transit intestinal,
  • faciliter l’expulsion des gaz intestinaux.

Faire infuser entre 1 à 3 g de graines de fenouil séchées et brouillées dans 150 ml d’eau bouillante durant au moins 5 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour.

Le chardon-Marie

Son actif, la sylimarine, possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui :

  • protègent le foie et la vésicule,
  • stimulent la sécrétion biliaire,
  • facilitent la digestion des graisses.

En infusion, faire bouillir 3.5 g de graines de charbon-marie dans 150 ml d’eau bouillante pendant 30 minutes. Boire de 3 à 4 fois par jour, une dizaine de minutes avant les repas pour contre les symptômes de la dyspepsie.

La réglisse

Cette plante herbacée vivace, originaire du bassin méditerranéen a un pouvoir anti inflammatoire grâce à plusieurs actifs, dont la glycyrrhizine. Elle aide à :

  • soulager les inflammations du système digestif,
  • protéger l’estomac des brûlures,
  • soulager les crampes et les inconforts digestifs,
  • inhiber, selon certaines études, la bactérie helicobacter pylori, impliquée dans les ulcères d’estomac et du duodénum, en l’empêchant d’adhérer à à la muqueuse gastrique.

Prendre en gélule après le repas en 3 prises par jour, soit au total de 3 à 15 g de poudre. Il est aussi possible de faire bouillir 2 à 5 g de racines séchées dans 150 ml d’eau. Boire jusqu’à 3 tasses par jour.

Attention aux effets de la réglisse sur l’hypertension.

L’artichaut

L’artichaut est riche en cynarine, en inuline (qui agit comme un prébiotique) et en fibres. Cette plante a d’innombrables vertus :

  • stimuler le foie et la vésicule biliaire,
  • diminuer les douleurs digestives, les ballonnements, les nausées
  • faciliter le transit.

Prendre 320 à 640 g d’extraits normalisés à 5% de cynarine une à 2 fois par jour ou des gélules de 2g 3 fois par jour.

Le radis noir

Les glucosinolates du radis noir ont des effets bénéfiques pour la digestion :

  • stimulent la production de bile et facilitent la digestion des graisses et des aliments,
  • soulagent des ballonnements,
  • stimulent l’appétit,
  • aident à éliminer les toxines, notamment de la vésicule biliaire.

Prendre 15 cl de jus de racines de radis noir après chaque excès alimentaire et d’alcool, entre 2 à 6 fois par jour, sans dépasser 100 ml. Sa consommation est contre-indiquée chez les sujets souffrant d’obstruction des voies biliaires.

L’aneth

L’huile essentielle d’aneth a des propriétés digestives bien connues depuis l’antiquité.  Ses mécanismes sont les suivants :

  • stimuler la sécrétion biliaire et la digestion des graisses,
  • nettoyer naturellement l’intestin,
  • soulager les ballonnements,
  • accélérer la digestion et le transit.

Faire infuser quelques feuilles d’aneth séchées dans 150 ml d’eau bouillante pendant 3 minutes. Boire après les repas.

Le curcuma

Le curcuma contient un actif, la curcumine, aux propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, impliquées dans une bonne digestion. Les effets du curcuma sur la digestion sont de :

  • réguler la flore intestinale,
  • augmenter la production de mucus pour protéger les parois de l’intestin,
  • soulager les troubles digestifs et réduire les inflammations.

Faire bouillir dans 150 ml d’eau de 1 à 1,5 g de poudre de rhizome,  infuser une dizaine de minutes et boire la préparation 2 fois par jour.

La verveine officinale

Plusieurs actifs de la verveine, des iridoides, comme la verbenaline et la verbenine, et des flavonoïdes sont bénéfiques pour digérer:

  • calment les troubles digestifs et stimulent l’estomac,
  • relaxent et soulagent les coliques, les nausées et les ballonnements.

En huile essentielle, en infusion ou en gélules.

Le cumin

Le cumin est riche en carvone et en cuminaldéhyde, aux propriétés  carminatives, antispasmodiques et anti inflammatoires.

  • aident à réduire les gaz intestinaux et les ballonnements,
  • favorisent le confort digestif.

Pour soulager la digestion difficile, diluer 1 à 2 gouttes d’huile essentielle dans un peu d’huile végétale et procéder ensuite à un massage circulaire de l’abdomen, 3 fois par jour, avant chaque repas.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques, propres à chacun.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Aline Legrand