Rosacée: comment atténuer naturellement les rougeurs sur le visage

La rosacée est une affection cutanée courante qui provoque des rougeurs et des vaisseaux sanguins visibles sur le visage. Elle peut également produire de petites bosses rouges remplies de pus. Ces signes et symptômes peuvent s’accentuer pendant des semaines ou des mois, puis disparaître pendant un certain temps. La rosacée peut être confondue avec l’acné, d’autres problèmes de peau.
La rosacée peut toucher tout le monde. Mais elle est plus fréquente chez les femmes d’âge moyen qui ont la peau claire. Il n’existe pas de remède contre la rosacée, mais quelques précautions peuvent aider à contrôler et réduire les signes et les symptômes.

Les signes et symptômes de la rosacée sont les suivants

Rougeur du visage

La rosacée provoque généralement une rougeur persistante dans la partie centrale du visage. Les petits vaisseaux sanguins du nez et des joues gonflent souvent et deviennent visibles.

Des bosses rouges et gonflées

De nombreuses personnes atteintes de rosacée développent également des boutons sur leur visage qui ressemblent à de l’acné. Ces bosses contiennent parfois du pus. Votre peau peut être chaude et sensible.

Problèmes oculaires

De nombreuses personnes atteintes de rosacée ont également les yeux secs, irrités et gonflés et les paupières rouges et gonflées. C’est ce qu’on appelle la rosacée oculaire. Chez certaines personnes, les symptômes oculaires précèdent les symptômes cutanés.

Nez gonflé

Avec le temps, la rosacée peut épaissir la peau du nez, ce qui donne au nez une apparence bulbeuse. Cela se produit plus souvent chez les hommes que chez les femmes.
Quand consulter un médecin

Si vous avez des rougeurs persistantes au visage, consultez votre médecin ou un spécialiste de la peau (dermatologue) pour un diagnostic et un traitement approprié.

Causes principales de la rosacée

La cause de la rosacée est inconnue, mais elle pourrait être due à une combinaison de facteurs héréditaires et environnementaux. La rosacée n’est pas causée par un manque d’hygiène.

Un certain nombre de facteurs peuvent déclencher des poussées, notamment:

Les boissons chaudes et les aliments épicés
Vin rouge et autres boissons alcoolisées
Températures extrêmes
Le soleil ou le vent
Emotions
Exercice
Les médicaments qui dilatent les vaisseaux sanguins, y compris certains médicaments pour la pression artérielle
Divers produits cosmétiques

Facteurs de risque de la rosacée

Tout le monde peut développer la rosacée. Mais vous risquez davantage de la développer si vous :

êtes une femme
avec la peau claire, en particulier si elle a été endommagée par le soleil
avez plus de 30 ans
Fumez
Avez des antécédents familiaux de rosacée

Complications

Avec le temps, les glandes sébacées du nez et parfois des joues deviennent plus larges, ce qui entraîne une accumulation de tissus sur et autour du nez. Une condition appelée rhinophyma. Cette complication est beaucoup plus fréquente chez les hommes et se développe lentement sur une période de plusieurs années.

Diagnostic

Aucun test spécifique n’est utilisé pour diagnostiquer la rosacée. Votre médecin se fonde plutôt sur l’historique de vos symptômes et sur un examen de votre peau. Vous pouvez subir des tests pour exclure d’autres affections, telles que le psoriasis, l’eczéma ou le lupus. Ces affections peuvent parfois provoquer des signes et des symptômes similaires à ceux de la rosacée.

Si vos symptômes concernent vos yeux, votre médecin peut vous adresser à un spécialiste des yeux (ophtalmologue) pour une évaluation.

Contrôler les signes et symptômes de la rosacée et prévenir les poussées :

Identifier et éviter les facteurs déclenchants

Faites attention à ce qui tend à provoquer des poussées pour vous et évitez ces facteurs.

Protégez votre visage

Appliquez quotidiennement un écran solaire. Utilisez un écran solaire à large spectre, qui bloque à la fois les rayons ultraviolets A et B, avec un indice de 30 ou plus. Appliquez un écran solaire avant d’appliquer tout produit cosmétique.

Prenez d’autres mesures pour protéger votre peau, par exemple en portant un chapeau et en évitant le soleil de midi. Par temps froid et venteux, portez un foulard ou un masque de ski.

Traitez votre peau avec douceur

Ne vous frottez pas et ne touchez pas trop votre visage. Utilisez un nettoyant sans savon et hydratez-vous fréquemment. Évitez les produits qui contiennent de l’alcool ou d’autres irritants cutanés.

Réduisez les rougeurs visibles avec du maquillage

Certains produits et techniques de maquillage peuvent aider à réduire l’apparence des rougeurs de la peau. Essayez les produits cosmétiques en poudre avec un ton vert et un fini mat.

Médecine alternative

Un doux massage facial quotidien peut aider à réduire les gonflements et les inflammations. Effectuez un mouvement circulaire avec vos doigts en commençant par la partie centrale du visage et en vous dirigeant vers les oreilles.

Une étude récente suggère que la caféine pourrait réduire le risque de développer la rosacée. Néanmoins, les boissons chaudes sont un déclencheur courant.

De nombreuses autres thérapies alternatives, dont l’huile d’émeu, le bois de laurier et l’huile d’origan ont été présentées comme des moyens possibles de traiter la rosacée.

Sources

Van Zuuren EJ, et al. Interventions for rosacea. Cochrane Database of Systematic Reviews. https://www.cochranelibrary.com/. Accessed June 14, 2019.

Aldrich N, et al. Genetic vs environmental factors that correlate with rosacea: A cohort-based survey of twins. JAMA Dermatology. 2015;151:1213.

Li S, et al. Association of caffeine intake and caffeinated coffee consumption with risk of incident rosacea in women. JAMA Dermatology. 2018;15:1394.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide