Les troubles du sommeil peuvent impacter votre santé cardiaque.

Que sont les troubles du sommeil ?

Les troubles du sommeil sont des conditions qui interfèrent avec votre faculté de bénéficier d’un sommeil approprié et de qualité. Selon la classification internationale des troubles du sommeil, on distingue six grandes catégories, auxquelles s’ajoute une catégorie correspondant à des types supplémentaires.

En quoi le sommeil est-il si important ?

– Pour les scientifiques, il faut dormir afin d’accomplir certaines tâches, telles que :

  • Apprendre et conserver des souvenirs.
  • Éliminer les toxines présentes dans les cellules cérébrales.
  • Réguler les hormones.
  • Réparer les tissus endommagés.
  • Contrôler les émotions et les comportements.

– Ne pas dormir correctement peut entraîner des difficultés à court et à long terme, notamment :

  • Des problèmes d’apprentissage, émotionnels et comportementaux.
  • Un affaiblissement du système immunitaire.
  • Un risque accru d’accidents au travail ou en voiture.
  • Conflits relationnels.

Qu’est-ce provoque les troubles du sommeil ?

Les troubles du sommeil sont susceptibles de résulter de problèmes de santé physique, émotionnelle et mentale. Parmi les facteurs, citons :

  • Le poids : en cas de surpoids, une accumulation de graisse au niveau du nez et de la gorge peut obstruer la respiration. Ce phénomène peut engendrer l’apnée, qui consiste en un arrêt répétitif de la respiration pour quelques secondes, voire plus pendant le sommeil.
  • La santé mentale : Un traumatisme, une dépression, une maladie mentale ainsi que le stress sont susceptibles de conduire à l’insomnie ou à d’autres problèmes de sommeil.
  • Changements hormonaux chez les femmes : les bouleversements hormonaux, qu’ils soient en liaison avec la ménopause, les menstruations ou la grossesse, risquent de nuire aux habitudes de sommeil. Par exemple, les bouffées de chaleur survenant pendant la ménopause font que le sommeil peut être perturbé.
  • Les circonstances environnementales : Le bruit et la lumière nocturnes, particulièrement dans les villes, sont des facteurs capables de perturber le rythme circadien de votre corps (horloge biologique)
  • Conditions médicales chroniques : Les personnes atteintes de problèmes de santé tels que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, des maux de tête chroniques, une maladie cardiaque ou un cancer souffrent fréquemment de troubles du sommeil.
  • Médicaments : Les médicaments antidépresseurs, les antihistaminiques, les médicaments contre l’asthme, ainsi que les drogues et l’alcool sont autant de facteurs contribuant à l’insomnie.

Les troubles du sommeil : Ce qu’il ne faut pas ignorer !

En présence de l’un de ces signes ou symptômes, il est envisageable de faire appel à un médecin. Il est possible que votre médecin vous oriente ainsi vers un spécialiste ou vous inscrive à un examen du sommeil.

  • Absence de respiration pendant de longues périodes, signe d’apnée.
  • Endormissement exagéré au cours de la journée.
  • Irrégularité de la respiration ou intensification des mouvements durant le sommeil.
  • Une incapacité à s’endormir.
  • Des maux de tête au moment du réveil.

Comment les troubles du sommeil peuvent impacter notre santé cardiaque ?

Sans surprise, de plus en plus de recherches indiquent une corrélation entre les troubles du sommeil et la santé cardiovasculaire.

Contrairement au grand public, les personnes souffrant de troubles du sommeil classiques, comme le syndrome d’apnée obstructive du sommeil ou l’insomnie, risquent davantage de souffrir d’arythmies cardiaques, d’accumulation de plaques, d’insuffisance cardiaque et de maladies cardiovasculaires.

De plus en plus d’éléments tendent à prouver que les troubles neurologiques du sommeil, tels que le syndrome des jambes sans repos, qui touche 5 à 8 % des Français, sont susceptibles de renforcer le risque de maladie cardiaque, même si des recherches plus approfondies sont indispensables afin de bien cerner ce lien.

Chez la majorité des personnes, la pression artérielle baisse en dormant. Toutefois, ce n’est pas nécessairement le cas pour les personnes atteintes de la narcolepsie de type 1. Bien que plus de recherches soient nécessaires dans ce domaine, il semblerait que cela pourrait augmenter le risque de problèmes cardiaques.

Que devriez-vous faire si vous avez des troubles du sommeil ?

  • Se coucher et se réveiller toujours à la même heure, même en période de vacances ou en Week-end.
  • Dormir dans une pièce sombre, au calme et que la température et le lit soient confortables.
  • Éliminez Les appareils électroniques de votre chambre à coucher, ils sont susceptibles de perturber votre sommeil.
  • Évitez la caféine, l’alcool et les repas copieux deux heures avant de se coucher.
  • Faites de l’exercice. Pratiquer une activité physique durant la journée facilite le processus d’endormissement le soir.

Si vous avez des symptômes de troubles du sommeil ou si, après avoir pris ces mesures, vous ne parvenez pas à trouver le sommeil, veuillez consulter votre médecin ou un professionnel de la santé.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -