Les symptômes inhabituels de la maladie de Lyme

Cet article passe en revue la maladie de Lyme, ses symptômes communs et inhabituels, ses complications,

De nombreuses personnes associent la maladie de Lyme à une éruption cutanée classique en forme de cible. Bien que cela se produise souvent, une personne peut également développer des symptômes moins courants associés à la maladie. La maladie de Lyme est une maladie transmise par les tiques. Dans de nombreux cas, elle entraîne l’apparition d’une éruption cutanée, qui est un signe classique d’infection. Plus rarement, une personne peut développer des symptômes supplémentaires et des complications qui peuvent être graves, voire mortelles. Cet article passe en revue la maladie de Lyme, ses symptômes communs et inhabituels, ses complications, etc.

Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme se propage par les morsures de tiques. C’est la maladie à transmission vectorielle. Une maladie à transmission vectorielle se propage par le biais d’insectes se nourrissant de sang, tels que les moustiques et les tiques. La plupart des cas de maladie de Lyme résultent du fait qu’une personne a contracté la bactérie Borrelia burgdorferi. Toutefois, dans de rares cas, elle peut être le résultat de Borrelia mayonii. Un médecin peut diagnostiquer la maladie de Lyme sur la base de symptômes courants et confirmer le diagnostic par des tests de laboratoire.

Après le diagnostic, les médecins traitent généralement la maladie avec des antibiotiques.

On peut prendre des mesures pour aider à prévenir la maladie de Lyme, notamment en:

réduire les habitats des tiques autour des habitations
appliquer des pesticides
utiliser des répulsifs pour insectes
retirer les tiques avant qu’elles ne se fixent sur la peau
porter des habits qui couvrent tout le corps lorsque l’on se balade en forêt

 

Symptômes courants

La maladie de Lyme peut produire différents symptômes et signes dans ses premiers stades.

Les signes précoces les plus courants de la maladie de Lyme sont les suivants:

la fatigue
fièvre
gonflement des ganglions lymphatiques
frissons
maux de tête
douleurs articulaires et musculaires

De nombreuses personnes associent la maladie de Lyme à une éruption cutanée érythémateuse, qui ressemble à une cible. Toutefois, une éruption peut ne pas se produire dans 20 à 30 % des cas de maladie de Lyme. Elle peut également ne pas prendre la forme classique d’une cible à laquelle les gens s’attendent souvent.

Symptômes rares

Voici quelques symptômes moins courants que peut présenter une personne atteinte de la maladie de Lyme.

Douleurs

À ses débuts, la maladie de Lyme peut provoquer des douleurs articulaires semblables à celles de l’arthrite. La différence entre la maladie de Lyme et l’arthrite est que la maladie de Lyme affecte une articulation pendant une courte période, puis se déplace vers une autre articulation. À un stade plus avancé et non traité de la maladie de Lyme, les douleurs articulaires peuvent se transformer en arthrite intermittente. Dans de rares cas, une personne peut développer une arthrite chronique grave liée à la réponse du système immunitaire à l’infection. Sans traitement rapide, l’arthrite peut causer des dommages permanents aux articulations.

Symptômes visuels, auditifs et sensoriels

Si la bactérie à l’origine de la maladie de Lyme pénètre dans le système nerveux central, elle peut provoquer des troubles sensoriels. Cela peut inclure une sensibilité à la lumière ainsi que d’autres troubles visuels.
Dans certains cas, la maladie de Lyme peut causer des problèmes auditifs (audition). Selon une étude de 2021, la maladie de Lyme peut contribuer au développement de lésions susceptibles de provoquer une perte auditive neurosensorielle soudaine. Les chercheurs ont noté que les personnes atteintes d’infections de longue durée étaient plus susceptibles de subir des changements permanents et irréversibles dans la cochlée ou le nerf auditif.

Symptômes cognitifs, neurologiques et psychologiques

La maladie de Lyme peut provoquer des symptômes cognitifs, neurologiques et, dans certains cas, psychologiques. Elle peut affecter les systèmes nerveux central, crânien et périphérique. Lorsque la bactérie affecte le système nerveux, elle peut provoquer des symptômes neurologiques. Ceux-ci peuvent comprendre :

Le système nerveux central : Cela peut entraîner une sensibilité à la lumière, des problèmes de vision, une raideur de la nuque, de la fièvre ou des maux de tête.
Système nerveux crânien : Il peut entraîner une paralysie faciale, c’est-à-dire un affaissement des traits d’un ou des deux côtés du visage.
Système nerveux périphérique : Il peut provoquer des picotements ou un engourdissement, une douleur vive et fulgurante et une faiblesse dans les bras ou les jambes.
Les symptômes peuvent souvent ressembler à ceux d’autres troubles, ce qui peut conduire à un mauvais diagnostic.

 

Complications

En l’absence de traitement, la maladie de Lyme peut affecter plusieurs parties du corps, notamment le système nerveux central et le cœur.

La cardiite de Lyme se produit lorsque la bactérie pénètre dans le tissu cardiaque. Cela provoque des perturbations dans la façon dont les signaux électriques se déplacent dans le cœur, ce qui peut entraîner plusieurs symptômes, notamment

des palpitations cardiaques
évanouissement
essoufflement
douleurs thoraciques
étourdissements
La bactérie pénètre dans le cœur dans environ 1 cas sur 100 de la maladie de Lyme. Cette complication peut mettre la vie en danger, avec 11 décès signalés entre 1985 et 2019 dans le monde.

Questions fréquemment posées

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions sur la maladie de Lyme.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme chronique ?

La maladie de Lyme chronique n’est pas une affection reconnue. Cependant, certains symptômes peuvent persister après le traitement. Cela a conduit les médecins à décrire ce phénomène comme le syndrome de la maladie de Lyme après traitement. Le SDLTP se produit chez environ 5 à 20 % des personnes qui reçoivent un traitement contre la maladie de Lyme. Il peut entraîner des symptômes tels que:

fatigue
brouillard mental
douleur dans les muscles ou les articulations
anxiété
dépression
La cause exacte est inconnue. Cependant, elle peut être due à une infection persistante, à l’activation du système immunitaire, aux dommages causés par l’infection de Lyme ou aux modifications du cerveau suite à la maladie de Lyme.

 

Perspectives

Dans la plupart des cas, un médecin peut traiter la maladie de Lyme avec une série d’antibiotiques. Un traitement précoce est important, car il peut aider à prévenir l’apparition d’une maladie de Lyme tardive, qui peut entraîner des complications. Les traitements peuvent varier en fonction des différents types de maladie de Lyme. Ils impliquent généralement l’utilisation d’antibiotiques pour guérir l’infection.

Résumé

La maladie de Lyme peut provoquer toute une série de symptômes. Une personne peut réduire son risque de contracter la maladie de Lyme en prenant des mesures telles que l’utilisation d’un insectifuge ou de pesticides autour de son habitation. Si une personne soupçonne la maladie de Lyme d’être à l’origine de ses symptômes ou si elle a trouvé une tique attachée à sa peau, elle doit contacter son médecin pour effectuer des tests. Un traitement précoce de la maladie de Lyme peut aider à prévenir des symptômes plus graves, moins courants, et des complications associées à l’infection.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.