Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Guide des plantes médicinales

Découvrez les pouvoirs de guérison de la fleur de Bach n°20 : la mimule

Aline Legrand

Au début du 20è siècle, le Dr. Edward Bach, un médecin homéopathe britannique, se faisait du souci pour la santé de ses patients. Son intime conviction est que les maladies ont un lien avec un déséquilibre émotionnel. Pour lui, la nature peut apporter une solution. Il invente la thérapie par les fleurs, une discipline de l’écothérapie par les plantes.

Parmi les 38 essences florales identifiées au cours de ses expéditions et recherches, une plante aux fleurs colorées, véritable arc en ciel, blanches, violettes et même rouges ou jaunes : la mimule. Quels sont les pouvoirs  de la fleur de Bach n°20 ?

Qu’est-ce que la mimule et comment devient-elle une fleur de Bach ?

Le nom scientifique de la mimule est Mimulus guttatus. Originaire à l’état sauvage des bords de l’eau en Amérique du nord, il n’est plus rare de la trouver de nos jours dans les jardins européens. Si les fleurs sont pétillantes, son parfum est insignifiant.

Edward Bach est un homme à la fois très observateur et sensible. Pour faire d’une fleur l’un de ses remèdes floraux, il fait appel à son intuition et examine la réaction de ses patients. Au fil du temps, il se constitue une base empirique des preuves de l’efficacité de sa méthode pour rééquilibrer les émotions. Il pense que la nature peut restaurer l’harmonie chez une personne par similitude, l’un des principes de l’homéopathie.

Concrètement les élixirs de Bach se présentent sous forme de solutions alcooliques dans lesquelles ont macéré les fleurs sélectionnées, séchées préalablement au soleil.

Dans quelle situation utiliser la fleur de Bach de mimule ?

Elle appartient au groupe des fleurs contre les peurs et les sentiments d’insécurité bien identifiés. Ses principaux avantages sont donner du courage et de la force intérieure pour gagner en sérénité.

Pour le Dr. Bach, la mimule semble montrer, à l’état sauvage, de fortes capacités de vaillance et de dépassement :

  • elle survit dans des endroits hostiles,
  • ses racines plantées dans des cours d’eau parfois tumultueux et dangereux sont compatibles avec des fleurs  pimpantes et lumineuses.

La fleur de Bach n°20 est donc indiquée en cas de :

  • Phobies : avion, araignées, ascenseur, chien, …
  • Préparation d’un examen ou d’une compétition sportive,
  • Rentrée scolaire,
  • Changement de vie : déménagement ou retraite,
  • Prise de parole en public (vaincre le trac, la timidité et la nervosité).

Grâce à ses effets sur les émotions, l’élixir de Bach n°20 peut apaiser les symptômes créés par la peur : le stress et ses conséquences sur le système immunitaire (qui aide à lutter contre les petites infections du quotidien : infections urinaires, coups de froid, etc.) et sur le vieillissement oxydatif de l’organisme.

De plus, en diminuant l’anxiété, la fleur de Bach mimule peut indirectement protéger des maladies cardiovasculaires et des insomnies aux effets nocifs pour la santé.

Comment profiter des vertus de cet élixir floral ?

Prendre soin de soi est toujours un 1er pas vers la guérison. Ressentir du bien-être émotionnel, se sentir en sécurité, facilite beaucoup de choses pour la santé et dans la vie. La dose quotidienne recommandée :

  • 2 à 4 gouttes à déposer sur la langue (garder un moment dans la bouche avant d’avaler) ou dans un demi-verre d’eau, 4 fois par jour.
  • associée à plusieurs autres fleurs de Bach, diluez 2 gouttes de chaque fleur dans 30 ml d’eau. Prenez 4 gouttes du mélange sur la langue, 4 fois par jour.
  • pour des émotions passagères, prendre le remède de 1 à 5 jours et en traitement de fond jusqu’à 3 semaines.

Quelles sont les précautions d’usage des fleurs de Bach ?

Il n’existe pas d’études scientifiques sur l’efficacité de la méthode fleurs de Bach avec des preuves tangibles des bienfaits des essences.

L’effet placébo peut être invoqué (guérison sans action physiologique parce qu’on croit dans l’efficacité d’un traitement), phénomène bien documenté scientifiquement. Ce qui n’empêche pas qu’un grand nombre d’utilisateurs soient parfaitement satisfaits des fleurs de Bach et renouvellent leur usage.

La solution contenant de l’alcool, les femmes enceintes, les jeunes enfants ou les personnes en sevrage alcoolique devraient s’abstenir.

Les fleurs de Bach ne s’utilisent pas à la place d’un traitement médical mais en complément ou en appoint. Consultez un professionnel de santé si vos troubles sont importants et durables.

Prenez-garde aux risques d’allergie si vous êtes déjà sensibles.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques, propres à chacun.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi