Faites la paix avec les oeufs: ils sont bons pour la santé

oeufs

Facile à préparer, économique et extrêmement nutritif, l’œuf est un aliment exceptionnel qui mérite une place de choix dans nos habitudes alimentaires. Il ne présentent aucun risque sur le niveau de  cholestérol, encore faut-il les acheter bio pour s’assurer de leur bonne teneur en omega-3 anti-inflammatoires.

Les œufs produits par un grand nombre d’espèces d’oiseaux ont de tout temps fait partie de l’alimentation humaine. Ce n’est, cependant, qu’à la suite de la domestication du coq sauvage (Gallus gallus) il y a presque 10 000 ans dans le Sud-est asiatique que les œufs sont véritablement devenus un des piliers de notre alimentation. Cette importance attachée aux œufs est le reflet du caractère hautement nutritif de ces aliments : en effet, puisque la fonction biologique des œufs est de permettre le développement de l’embryon, ils contiennent en conséquence tous les éléments requis pour ce processus. Que ce soit pour ses protéines complètes, ses lipides, ses vitamines, ses minéraux ou encore différents facteurs de croissance, l’œuf représente une source alimentaire « en or », procurant tous les éléments nécessaires au maintien d’une bonne santé.

Les oeufs contiennent de bonnes graisses

En dépit de ses qualités nutritives indéniables, les œufs ont acquis, à tort, une mauvaise réputation au début des années 1980 en raison de leur contenu assez élevé en gras, en particulier en cholestérol. Parce qu’un niveau sanguin élevé de cholestérol est souvent associé à un risque accru de maladies cardiovasculaires, certains en ont conclu, sans preuve établie, que la consommation d’aliments contenant du cholestérol était susceptible de favoriser l’apparition de maladies du cœur. Cette vision réductionniste a eu des conséquences dramatiques sur nos habitudes alimentaires : d’une part, elle a eu comme conséquence directe de diaboliser tous les aliments riches en gras, même ceux contenant des gras polyinsaturés extrêmement bénéfiques pour la santé comme les œufs, les poissons gras (saumon) ou encore des fruits aussi sains que les avocats ou les noix. D’autre part, elle a entraîné une hausse importante de la consommation d’aliments riches en sucre, une hausse qui a contribué activement à l’épidémie d’obésité actuelle. C’est dans un tel contexte que les œufs, considérés depuis toujours comme des aliments sains, sont tout à coup devenus suspects et potentiellement dangereux pour la santé.

Les oeufs: aucune incidence sur le cholestérol

Chez la très grande majorité des gens, le cholestérol alimentaire n’a pas d’impact majeur sur les quantités de cholestérol sanguin. En effet, la majeure partie (75 %) du cholestérol est produite par le foie et la proportion provenant de l’alimentation n’influence pas significativement la quantité de ce gras dans le sang. C’est beaucoup plus la consommation de mauvais gras comme les gras trans ou encore les gras saturés qui influence négativement les niveaux de cholestérol sanguin et augmente ainsi le risque de maladies du cœur.

D’ailleurs, des études populationnelles de grande envergure ne montrent aucune hausse de maladies du cœur pour les consommateurs réguliers d’œufs. Une étude réalisée auprès de 120,000 personnes a montré que les personnes qui mangent un œuf par jour n’ont aucun risque accru d’infarctus ou d’AVC comparativement à celles qui n’en mangent qu’un par semaine. Chez les personnes diabétiques, par contre, la consommation de plus d’un œuf par jour est associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires et la prudence est donc de mise pour ces personnes.

Choisir des oeufs bio, riches en Omega 3

En définitive, se priver d’œufs, c’est faire une croix sur un aliment d’exception, riche en vitamines, minéraux et bon gras. Le faible contenu calorique (80 cal par œuf) et la grande satiété qu’il procure, associée à son contenu protéique, place l’œuf dans une classe d’aliments à privilégier dans la lutte contre l’obésité. Sans compter que certains œufs de poules nourries aux graines de lin, ou qui ont pu se nourrir naturellement dans une prairie, contiennent 12 fois plus d’oméga-3 que les œufs conventionnels (500 mg vs 40 mg) et peuvent couvrir à eux seuls jusqu’à 30 % de nos besoins en ces gras anti-inflammatoires. Comme déjeuner, un œuf est bien supérieur à une tartine beurre-confiture ou un muffin bourré de gras trans et de sucre ! Encore une fois, rappelons que c’est l’alimentation industrielle et ses dérives qui sont problématiques en santé. L’œuf fait partie de ces aliments naturellement santé, consommé avec raison depuis des milliers d’années par l’homme. Il est facile à cuisiner et s’intègre remarquablement bien dans une multitude de recettes provenant de partout dans le monde. La seule règle à suivre est de les acheter bio, afin d’être sûr qu’ils soient plein d’Omega-3 et fuir ceux issus d’élevages en batterie, car ils sont plein d’omaga-6 pro-inflammatoires.

Source

Hu FB et al. A prospective study of egg consumption and risk of cardiovascular disease in men and women. JAMA 281: 1387-1394

 

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.