Les 7 signes alarmants qui indiquent que vous faites de l’anémie

L'anémie est un problème médical grave qui se caractérise par un faible nombre de cellules sanguines dans l'organisme et qui peut toucher des personnes de tous âges.

Vous vous sentez chroniquement fatigué, faible et sans énergie ? Avez-vous un teint étrangement pâle, même lorsque vous portez votre maquillage préféré ? Si l’un de ces symptômes vous est familier, il est peut-être temps d’examiner de plus près votre taux de fer, car il pourrait indiquer que vous êtes anémique. Plus de 1,5 milliard de personnes sont atteintes d’anémie partout dans le monde, mais nombreux d’entre elles semblent l’ignorer jusqu’à ce qu’elles présentent des symptômes graves. Pour aider à reconnaître cette maladie potentiellement dévastatrice, cet article explorera 7 signes d’alerte qui vont permettre de recourir à un traitement précoce avant que la situation ne devienne plus compliquée.

Quels sont les types d’anémie ?

L’anémie est un état dans lequel une personne a un nombre réduit de globules rouges ou d’hémoglobine, ce qui peut entraîner de la fatigue, de la faiblesse et d’autres symptômes. Il existe plusieurs types d’anémie qui peuvent affecter les gens différemment.

Le type d’anémie le plus courant est l’anémie ferriprive, qui survient lorsque l’organisme n’absorbe pas suffisamment de fer dans son alimentation ou ne reçoit pas assez de fer par le biais de ses sources alimentaires. Parmi les autres formes d’anémie, citons :

  • L’anémie mégaloblastique, par carence en vitamine B12 ou en folates, qui survient lorsque l’organisme ne reçoit pas suffisamment de ces vitamines.
  • L’anémie aplasique, qui survient lorsque les cellules de la moelle osseuse n’arrivent pas à se développer suffisamment en cellules sanguines matures.
  • L’anémie hémolytique, causée par des lésions des globules rouges dues à des infections, des toxines, des troubles auto-immuns ou d’autres conditions médicales.
  • L’anémie falciforme ou la drépanocytose est un type d’anémie hémolytique héréditaire où les globules rouges deviennent difformes et se décomposent plus fréquemment que la normale.

Les 7 signes révélateurs de l’anémie.

Fatigue accrue :

L’anémie est un problème de santé souvent négligé, mais si elle n’est pas traitée, elle peut provoquer une pléthore de symptômes désagréables. L’un des signes les plus courants de cette affection est la sensation d’épuisement et de fatigue extrêmes. Cela peut se manifester par une fatigue à long terme et à court terme, qui empêche une personne de participer à des activités qui étaient auparavant faciles. Si une personne remarque qu’elle se fatigue plus rapidement que d’habitude et qu’elle a du mal à suivre sa routine, cela peut être un signe que quelque chose ne va pas et qu’un contrôle chez le médecin est nécessaire. Un simple test sanguin peut confirmer la cause de ces problèmes et conduire à la solution adéquate pour les soulager.

Essoufflement :

L’anémie peut provoquer un essoufflement lorsque l’organisme n’a pas suffisamment de globules rouges pour transporter l’oxygène dans le corps. Il peut survenir lorsqu’une personne tente de faire de l’exercice ou même de sortir par temps froid. L’essoufflement peut aussi se manifester sans prévenir au cours d’activités quotidiennes comme une promenade ou la montée d’escaliers. Certaines personnes peuvent même se réveiller en étant essoufflées ou avoir du mal à reprendre leur souffle lorsqu’elles sont allongées la nuit.

Une peau pâle :

La pâleur de la peau est généralement l’un des premiers signes d’alerte reconnus par les médecins. En raison d’une quantité réduite d’hémoglobine présente dans la circulation sanguine, la peau peut devenir pâle ou jaunâtre. Un diagnostic précis est nécessaire pour déterminer s’il existe une carence en fer ou en tout autre nutriment ou une affection sous-jacente à l’origine de l’anémie.

Étourdissements ou vertiges :

Les personnes anémiques peuvent avoir l’impression que la pièce tourne et se sentir déséquilibrées en raison de leur faible taux de fer. L’oreille interne, avec son équilibre délicat entre le fluide et les capteurs ressemblant à des cheveux, peut être considérablement affectée par les carences en fer, provoquant cette sensation de tête légère qui peut être confondue avec d’autres raisons telles que la déshydratation ou une forte baisse de la pression artérielle. La sensation s’estompe souvent une fois que les niveaux de fer de la personne sont reconstitués. Bien qu’ils soient inconfortables, il est important de prêter attention aux étourdissements ou aux vertiges, car ils peuvent être des indicateurs d’anémie chez certaines personnes.

Pieds et mains froids :

Des mains et des pieds froids peuvent être un signe d’anémie, un état dans lequel le corps ne produit pas assez de globules rouges pour transporter l’oxygène des poumons vers les autres parties du corps. Le sang riche en oxygène étant nécessaire à la régulation normale de la température corporelle, les personnes anémiques ont des difficultés à maintenir une température chaude dans leurs extrémités. La diminution de la circulation du sang riche en oxygène entraîne une sensation de froid dans les mains et les pieds, même lorsque la température est relativement élevée dans d’autres parties du corps. Ce symptôme peut être à la fois inconfortable et inquiétant, il est donc important d’en tenir compte et de consulter un médecin qui peut vous orienter dans la bonne direction.

Rythme cardiaque rapide :

En cas d’anémie, le cœur doit travailler plus que d’habitude, ce qui entraîne une accélération des pouls et parfois des palpitations (battements de cœur irréguliers). Cette réaction peut se manifester à la fois physiquement et mentalement, en rendant la concentration plus difficile et en provoquant de la fatigue.

Maux de tête :

L’un des signes qui doivent vous alerter est un mal de tête extrême et fréquent. Cela se produit lorsque les vaisseaux sanguins se dilatent dès que les faibles niveaux d’oxygène atteignent le cerveau. Il peut ressembler à un mal de tête lancinant qui s’aggrave souvent lors d’un exercice physique ou d’un changement de position soudain. Physiquement, il est généralement plus facile de détecter l’anémie que l’épuisement mental ; cependant, il est important de reconnaître les deux. Les maux de tête ne doivent pas être pris à la légère, car ils peuvent être un signe d’anémie cachée.

Qui sont les personnes les plus touchées par l’anémie ?

Les personnes les plus touchées par l’anémie sont :

  1. Les femmes enceintes : L’anémie est particulièrement fréquente chez les femmes enceintes en raison de leur besoin accru en fer. Des études montrent que la moitié des femmes enceintes des pays en développement en souffrent.
  2. Les jeunes enfants : Les jeunes enfants sont également plus exposés à l’anémie en raison de la croissance de leur corps et de leurs besoins en nutriments favorisant la croissance, comme le fer.
  3. Les personnes atteintes du VIH/sida : Les personnes vivant avec le VIH/sida souffrent souvent d’anémie, car l’infection détruit leurs globules rouges.
  4. Les personnes souffrant de maladies chroniques telles que les maladies rénales et le cancer : Les maladies chroniques peuvent aussi entraîner une anémie, car elles réduisent la capacité de l’organisme à produire des globules rouges.
  5. Les personnes ayant subi une intervention chirurgicale ou une perte de sang : l’anémie peut se développer si une trop grande quantité de sang est retirée du corps d’une personne en raison d’une blessure ou d’une opération.
  6. Les personnes âgées : Les personnes âgées sont particulièrement sujettes à l’anémie en raison de l’affaiblissement de leur système immunitaire et du manque de certaines vitamines et minéraux dans leur alimentation. En outre, des conditions telles que l’insuffisance rénale et les troubles endocriniens peuvent également entraîner une anémie chez les personnes âgées. Dans de nombreux cas, les patients âgés ne présentent pas de symptômes apparents, ce qui complique encore les choses. Un diagnostic précoce est essentiel pour prévenir d’autres complications de santé liées à l’anémie. Il est donc important qu’elles consultent leur médecin si elles se sentent mal ou faibles sans raison apparente.
Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Margot Fontenive