Le ginseng, plante qui lutte contre la fatigue

Le ginseng

Le ginseng permet de stimuler les fonctions cognitives. Ainsi, on l’utilise en cas de fatigue de l’organisme. La plante rétablit la capacité de travail physique et de concentration intellectuelle. Il aide également les convalescents à reprendre des forces. On doit privilégier sa consommation en matinée pour ne pas susciter de troubles du sommeil.

Comme posologie, prendre 200 mg d’extraits normalisés de ginseng 1 à 3 fois par jour. On peut aussi prendre 50 gouttes de sa teinture mère 3 fois par jour. La prise doit se faire au maximum 3 mois de suite.

Utiliser le tilleul pour contrer l’insomnie

La fleur du tilleul a des propriétés légèrement hypnotiques. Elle est utilisée pour traiter la fatigue nerveuse, l’anxiété mais surtout l’insomnie. Grâce à ses propriétés apaisantes, le tilleul favorise le sommeil et permet de pallier l’agitation nocturne. La plante convient à tous les groupes de personnes y compris les enfants.

Pour préparer son infusion, laisser infuser 3 à 4 fleurs de tilleul séchées dans l’eau bouillante. La consommation doit se faire plusieurs fois par jour.

En cas de stress et d’anxiété, utiliser la valériane

Durant la première guerre mondiale, les européens utilisaient la valériane. C’est pour calmer la nervosité causée par les bombardements. On connaît également cette herbe sous le nom d’herbe guérit-tout. C’est à cause de ses propriétés apaisantes qui permettent de traiter l’agitation nerveuse et les troubles anxieux.

On peut infuser 2 à 3 g de sa racine séchée dans 150 ml d’eau bouillante pendant 5 à 10 minutes. La prise doit se faire jusqu’à 5 fois par jour. Si on utilise une teinture de valériane, prendre 1 à 3 ml jusqu’à 5 fois par jour. L’extrait normalisé se prend 3 fois par jour en 250 à 400 mg.

Le saule : la plante qui guérit les maux de tête ou les céphalées

Les Chinois utilisaient depuis des siècles l’écorce de saule pour ses propriétés fébrifuges et analgésiques. Le saule permet de prévenir, de réduire ou de faire disparaître la fièvre. Il permet également de soulager la douleur.

Il existe de nombreuses posologies possibles selon la forme utilisée. Un extrait fluide se prend 3 fois par jour en 1 à 2 ml. La teinture mère se prend aussi 3 fois par jour mais en 5 à 8 ml.

Si on utilise une écorce séchée, on doit verser 2 à 3 g dans 150 à 250 ml d’eau froide. Porter ensuite l’ensemble à ébullition et on le laisse mijoter pendant 5 minutes. On boit 3 à 4 tasses par jour.

L’extrait normalisé en salicine se prend en 60 mg pendant 1 à 4 fois par jour.

Utiliser la réglisse pour les troubles de la digestion

La réglisse apporte de nombreux bienfaits pour la santé digestive. On utilise fréquemment ses racines car elles renferment de l’acide glycyrrhizique et de la glycyrrhizine. Ainsi, la plante traite les divers troubles digestifs. A citer les flatulences, les brûlures d’estomac et les ballonnements. On utilise généralement la réglisse avec d’autres plantes avec des propriétés similaires pour augmenter le taux d’efficacité.

Comme posologie, l’extrait total liquide se prend 3 fois par jour après les repas en 2 à 4 ml. Les racines séchées se prennent 3 fois dans la journée en 5 à 15 g. Elles peuvent être sous forme d’infusion, de décoction ou de poudre.

Réduire les maux de dos par la griffe du diable

La racine de la griffe du diable consommée sous forme d’extrait aqueux soulage les douleurs lombaires aigües. D’après les résultats de plusieurs essais cliniques, cette plante réduit les divers maux de dos. Comme la sciatique, le torticolis, le lumbago et la lombalgie.

On prend l’extrait normalisé en 600 à 1200 mg par jour. Les comprimés ou les capsules de poudre se prennent en 3 à 6 g par jour. Toutes les prises doivent se faire pendant les repas.