Homeopathie

Graphites, le remède homéopathique en cas de problèmes cutanés

On obtient la souche homéopathique de Graphites à partir du minerai du même nom. Par définition, le graphite est une variété de carbone pur à l’apparence solide et de couleur noire. D’ailleurs, à l’instar du charbon, il laisse une tache noirâtre au toucher ou sur le papier.

Dans le domaine de l’industriel, ce minéral trouve de nombreuses applications. Il s’utilise ainsi comme réducteur, électrode, cathode, modérateur, absorbant ou comme conducteur électrique. Il constitue également l’élément principal de la fibre de carbone.

Dans la vie quotidienne, son usage le plus courant est le crayon qui sert à dessiner. Les autres appellations de ce minerai sont : crayon de plomb, mica des peintres ou mine de plomb.

Propriétés et indications en homéopathie

Dans le milieu médical, Graphites traite de nombreuses maladies, notamment celles d’ordre cutané, digestif et gynécologique.

Problèmes de peau :

Ce médicament homéopathique résout plusieurs problèmes dermatologiques. Sa principale indication est les affections qui s’accompagnent d’un écoulement lent de liquide jaunâtre et épais. On distingue, entre autres, l’impétigo, l’eczéma suintant ou l’intertrigo. Dans la majorité des cas, ces lésions se situent toujours au niveau des zones où les plis sont marqués, à savoir au niveau des aisselles, de l’aine, des parties génitales, autour de la bouche et derrière l’oreille.

Ses autres indications en dermatologie sont :

  • Gerçure des mamelons
  • Chalazion
  • Cicatrices chéloïdes
  • Herpès génital ou labial avec une sensation de brûlure et des suintements
  • Verrues se situant autour des ongles

À noter qu’outre les suintements, des irritations peuvent également apparaître.

Problèmes digestifs

Sur le plan digestif, Graphites permet de traiter divers troubles gastriques. Parmi eux, on cite un transit lent et difficile, des flatulences et des crampes gastriques.

Souvent, ces troubles conduisent à l’apparition d’autres troubles comme une mauvaise haleine, une constipation chronique, des selles enveloppées de mucus ainsi qu’une maladie hémorroïdaire.

Problèmes gynécologiques :

Ce remède homéopathique sert à traiter divers troubles de menstruations. Il est particulièrement efficace dans les cas de saignements peu abondants ou d’aménorrhées. Il atténue également les signes du syndrome prémenstruel ou SPM. Durant la ménopause, il réduit la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur.

En outre, il rétablit également l’équilibre hormonal afin de guérir l’insuffisance gonadique et thyroïdienne. Il est également efficace en cas de déficience sexuelle.

Il convient de noter que la chaleur du lit, le froid et les périodes menstruelles risquent d’aggraver les symptômes.

Posologie recommandée

  • Affections dermatologiques : prendre 5 granules de 15 ou 30 CH en une fois par jour
  • Cicatrices et verrues : prendre pendant 3 mois, 5 granules de 7 ou 9 CH le matin et le soir
  • Troubles digestifs : prendre en 2 fois par jour 5 granules de 5 ou 7 CH
  • Bouffées de chaleur : prendre chaque matin et pendant plusieurs mois, 5 granules en 9 CH

Pour les troubles menstruels et SPM, prendre respectivement une dose de 9, 15 et 30 CH le 20, 21 et 22e jour du cycle menstruel.

Articles similaires