Homeopathie

Calcarea carbonica ostrearum, le remède homéopathique en cas de troubles du métabolisme calcique

L’homéopathie est une méthode thérapeutique. Elle utilise divers remèdes pour soigner les maux. Ces remèdes qu’on utilise lors de l’homéopathie possèdent des origines très diverses. Comme animales, minérales, chimiques ou végétales. Mais c’est le règne végétal qui produit plus de souche homéopathique. Le remède Calcarea carbonica ostrearum correspond à du calcaire d’huître. Il a une odeur caractéristique. C’est une poudre blanche qui est essentiellement composée de carbonate de calcium.  Le calcaire d’huître a été prélevé dans la couche moyenne de la coquille de l’huître. On l’obtient après y avoir ôté la nacre.

Les deux formes existantes pour ce remède Calcarea carbonica ostrearum sont les doses et les granules. Elles sont toutes les deux à base de lactose et de saccharose.

Dans quelles circonstances devrions-nous utiliser le remède Calcarea carbonica ostrearum ?

C’est un remède qu’on indique dans les troubles du métabolisme calcique. Troubles qui provoquent des retards et des déformations du squelette. On observe ces anomalies chez les personnes qui ont des calcifications anormales et une ossature massive.

On peut également l’utiliser en cas d’obésité. Il s’agit des personnes en excès pondéral avec un appétit incontrôlable. Il convient aussi aux nourrissons suralimentés en lait. Ces nourrissons présentent des croûtes de lait sur le cuir chevelu. Ils présentent également des diarrhées et des vomissements.

Le remède apaise la fatigue et la faiblesse permanente. Comme une crise subite de fatigue après une activité intellectuelle ou physique.

Il soigne le problème de psychisme lent et la passivité. Les problèmes se manifestent comme un retard des acquisitions chez le nourrisson.

Comment utilise-t-on correctement le remède Calcarea carbonica ostrearum en homéopathie ?

En cas de déformation du squelette ou de calcification anormale, on prend le remède en 9 CH. Les prises se feront  matin et soir pendant les troubles. La posologie est similaire lors du traitement de l’obésité.

S’il s’agit d’un traitement de terrain, on doit le prendre en dose de haute dilution. C’est-à-dire une dilution comprise entre 15 et 30 CH selon le degré de similitude. Les prises se feront tous les dimanches. C’est un traitement de fond qui correspond aux patients corpulents très fatigables et de caractère lent.

Le remède homéopathique Calcarea carbonica ostrearum se prend en dehors de toutes prises alimentaires. On ne le prend pas non plus avec les produits qui contiennent de la menthe ou du tabac. Comme consommation, les deux formes, c’est-à-dire les doses et les granules sont à laisser fondre sous la langue. On peut utiliser ce remède au cours de la grossesse et de l’allaitement. Mais on doit éviter toutes les préparations qui contiennent de l’alcool même si la teneur y est faible.

Avant de l’utiliser pour résoudre le problème de retard des acquisitions, il convient d’en parler avec un médecin. Ce qui permettra d’éloigner toutes autres pathologies.

Articles similaires